Tonton raconte ...

XBOX GAMER
connect�, 41 465 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
TONTON RACONTE
Damzema 
Rcemment jai lu le Tonton raconte dOni sur Street of Rage... Un jeu que jai retourn des dizaines de fois. Je me suis alors replong dans mes souvenirs et l, une fulgurance : mon tout premier beat them all mest revenu en mmoire, celui qui ma fait aimer le genre, celui auquel jai le plus jou. Pour retrouver mon premier beat them all, il faut remonter le temps jusquen 1991. Son nom ? Turtles II The Arcade Game. Sous ce titre rallonge, vous vous en doutez, se cache un jeu Tortues Ninja (ladaptation console du beat them all sorti dans les salles darcade japonaises). En ce qui me concerne, je nai pas eu le jeu sa sortie mais un ou deux ans plus tard. Jtais pas mal fan des Tortues Ninja, je possdais plusieurs figurines leur effigie et quand jai vu le jeu dans le rayon dun magasin, jai suppli mes parents de me le prendre. Je devais avoir 8-9 ans.

Quatre tortues denfer dans la ville !


Ce qui surprend agrablement ds le dpart, cest la qualit graphique du jeu (pour lpoque). Aprs une petite cinmatique trs classe dans laquelle les tortues aperoivent lappartement dApril en train de brler et sy rendent, nous voici lancs directement dans le feu de laction. Cest beau, les tortues sont superbement bien animes et on dfouraille les membres du foot clan pendant quen bas de lcran des flammes ondulent. Un premier boss bien coriace se dresse alors devant nous pendant quen arrire-plan, une April apeure gesticule. Un fois vaincu, les choses srieuses peuvent commencer. Schredder enlve April, nous devons la secourir. Cest partir de l que le jeu va prendre un malin plaisir nous balader dans moult dcors : les rues de la ville, les gouts, un parc sous la neige, une autoroute ou encore le fameux technodrome. Cest vari, color, les adversaires sont de plus en plus balaises et chaque fin de stage est synonyme daffrontement avec un ennemi mythique des tortues

Bebop, Rocksteady, Baxter Stockman, etc., presque tout le monde est l. Non content dtre trs agrable lil, le jeu est en plus rempli de petits plus visuels qui renforcent limmersion. Petits exemples : au dbut, quand les tortues sautent de toit en toit pour aller chez April, Michelangelo se vautre. Une fois April enleve, nous sommes dans la rue, on se castagne et sur un cran en arrire-plan notre journaliste prfre apparait en demandant de laide puis son image laisse place celle dun Schredder rigolant pour nous narguer. Comment ne par parler de ce niveau dans lequel votre tortue est sur son skate moteur lance fond sur la route ? De plus, il nest pas rare que des ennemis surgissent en cassant des morceaux du dcor. Bref, on sent quun vritable soin du dtail a t appliqu au jeu et il fait clairement honneur la licence.

Niveau gameplay, NES oblige, nous sommes sur du deux boutons. Un pour lattaque, un pour le saut, simple, basique, vous avez rapidement les bases contrairement ce que dirait un certain rappeur. Cest efficace, cest marrant, on peut jouer la tortue que lon veut mais le clou du spectacle reste le mode deux joueurs. Une fois deux avec un ami, Turtles II devient un pur caviar. Pour les jeunes fans que nous tions, ctait le GOTY, je ne saurais dire combien daprs-midis nous avons passs sur ce jeu, combien dheures, mais le rsultat serait vraiment norme. Dj parce que Turtles II propose un vritable challenge et quil est tout sauf facile den voir la fin mais aussi parce que cest un vritable plaisir de se le refaire de temps en temps.
Verdict ? Cowabunga !
Jaime Turtles II damour Parce que ctait mon premier beat them all, parce que le jeu tait bon, beau et quil utilisait vraiment bien la licence Tortues Ninja. Ici pas darnaque destine plumer des parents en refourguant des gosses crdules un jeu daub dvelopp en un mois et cod avec lanus mais une machine balancer des toiles dans les yeux des fans. Tout est l dans Turtles II, la varit, le gameplay simple mais efficace, les boss de fin de stage pour moi il fait clairement office de Street Fighter II du beat them all, c'est--dire un jeu qui pose des bases solides sur lesquelles se dvelopperont ses successeurs. Puis, je me souviendrai jamais de ces innombrables aprs-midis passs avec mon meilleur pote doser le jeu. Les crises de nerfs, les crises de rires, les goters devant lcran ou encore nos manies de poser les figurines de nos tortues prfres ct de nous pour nous porter chance. Moi jtais Raphael, lui Leonardo Le bon vieux temps bni de lenfance et vous, quelle tait votre tortue prfre ?
Partager :
Posté le 18.06.18 @16:34

Etant un grand fan des tortues (avec une trs trs lgre prfrence pour Leonardo mais je les aime toutes), ton article m'a coll un frisson et surtout j'ai eu une remonte massive de souvenirs. C'tait le bon vieux temps (oui je sais, a fait trs vieux con), mais qu'est-ce que j'ai aim ce jeu. Bref, merci, merci et merci pour ce Tonton raconte, je suis fan !

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vido informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN 2002-2021