Test - The Outlast Trials - Xbox Gamer - Toute l'actualité Xbox Series X|S et Xbox One

Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Editeur
Red Barrels
Développeur
Red Barrels
Genre
Survival-horror
Statut
Disponible
Date de sortie
  05.03.2024
Nombre de joueurs
1
Acheter ce jeu sur
Eneba.com

Test - The Outlast Trials - Xbox Gamer - Toute l'actualité Xbox Series X|S et Xbox One

En 2013, le studio canadien Red Barrels bouscule la scène indépendante avec l'arrivée d'Outlast. Un titre bien décidé à redéfinir le genre horrifique qui après un succès mérité aura droit à une suite deux ans plus tard. Alors que les fans attendent toujours une suite annoncée en 2017, le studio propose une nouvelle expérience à découvrir en multi: The Outlast Trials qui a terrifié les joueurs sur Steam et sur l'Epic Game Store lors de son arrivée en early access l'an dernier puis sur PC et consoles dans sa version définitive le 5 mars 2024. Coup d'essai réussi pour la Murkoff Corporation ou mauvais choix de cobaye? Réponse dans ce test réalisé sur Xbox Series à partir d'une version presse fournie par l'éditeur que nous remercions.

Outlast Origins

Tout débute en 1959 en pleine guerre froide. Travaillant sur un projet visant à contrôler l'esprit humain: le programme MK-Ultra, la CIA s'associe à la Murkoff Corporation qui sera chargée de mener des expériences sur des cobayes humains. Cependant hors de question de kidnapper mr et mme tout le monde, c'est vers des marginaux que se portera leur choix et c'est dans la peau de l'un d'eux que vous vous portez volontaire.

Un scénario plutôt bien pensé permettant de découvrir les prémices d'un projet machiavélique dont vous ne sortirez probablement pas indemne.

Choisissez votre réactif

Avant de vous rendre en enfer, il faudra passer par la case création de personnage. Les possibilités sont limitées mais suffisantes pour réaliser le cobaye de vos rêves qui sera par la suite appelé réactif une fois dans les locaux de MC. Passé cette étape, vous ferez vos premiers pas dans un manoir qui vous permettra d'apprendre les bases tout en vous imprégnant de l'ambiance malaisante qui vous collera à la peau tout au long de l'aventure: chaque centimètre carré des maps suinte de séquences gore, de sous entendu religieux ou psychologiquement déroutant. L'horreur est ici poussée dans ses derniers retranchements ce qui rend le jeu visuellement très immersif à condition d'avoir le cœur bien accroché. pour éviter la nausée. Un titre à ne clairement pas mettre entre toutes les mains mais qui ravira les amateurs de tripaille. Vous avez survécu jusqu'ici? Alors il est temps de vous rendre dans votre nouvelle demeure qui sera probablement la dernière!

Les locaux de Murkoff Corporation feront office de hub central c'est ici que vous aurez accès aux différents niveaux mais aussi à votre chambre. Chaque joueur dispose de sa propre cellule qu'il sera possible de personnaliser au fil de votre progression via différents éléments cosmétiques allant de la couleurs des murs à celle des pieds de votre lit en passant par divers objets et ornements. Le tout étant achetable via la monnaie du jeu ce qui permet de profiter sans se ruiner.

Afin de tenter de revoir la lumière du jour, vous devrez surmonter divers épreuves réparties sur plusieurs zones comme un poste de police, un parc d'attractions mais aussi un orphelinat (particulièrement glauque). Trois thérapies sont proposées avec différents niveaux de difficulté: principale, avancée et extrême et comporte plusieurs épreuves et défis. Pour un début vous n'aurez accès qu'à la principale et pourrez accéder aux suivantes si vous parvenez à survivre.

Vivre ou mourir, à vous de choisir

Une fois votre séance de torture choisie, il faudra préparer votre groupe. N'ayant pas trouvé de compagnons d'infortune prêts à en découdre, nous avons opté pour le matchmaking qui est assez performant vous laissant le choix de la mission ou de vivre une expérience aléatoire avec de parfaits inconnus. Peu d'attente une fois la recherche lancée, de plus vous aurez entre temps la possibilité de faire un petit bras de fer ou une partie d'échecs avec vos amis le temps du lancement.

Pour vous échapper, vous devrez remplir plusieurs tâches comme diffuser un message de propagande sur une radio, récupérer une clé dans la cage thoracique d'un ancien patient... Bon nombre d'objectifs variés qui ne pourront être validés que si vous coopérez. En effet bon nombre d'obstacles se dresseront sur votre route dont des bourreaux psychopathes ne rêvant que de vous faire passer de vie à trépas mais aussi divers pièges comme du verre brisé qui les attirera si vous marchez dessus ou un gaz hallucinogène qui vous plongera dans l'une des nouvelles de H.P Lovecraft. Pour survivre, n'hésitez pas à vous répartir les tâches et à vous entraider. En effet le fait de jouer en équipe aléatoire pourra vous confronter à des joueurs plus opportunistes qui privilégieront leurs chances de survie plutôt que de vous offrir un soin en cas de blessures graves ce qui accentue la difficulté du jeu qui est de base assez costaud. Votre santé mentale sera également un point à surveiller car elle aura tout comme votre santé une jauge qui lui est propre. Si elle venait à se vider, votre personnage sombrera dans la folie et rendra vos déplacements plus difficiles. Il sera possible de la régénérer avec le spray adéquat à condition de le trouver certains objets étant plutôt bien dissimulés dans de simples boîtes ou dans des coffres s'ouvrant en résolvant un puzzle. Côté durée de vie, il faut compter environ trente à soixante minutes par mission en fonction de votre façon de jouer sachant que vous pourrez également mourir à quelques pas de la sortie en cas de mauvaise rencontre.

En cas de survie, vous obtiendrez un classement d'équipe ainsi qu'un classement individuel prenant en compte divers critères comme les dégâts subis, le nombre d'objets utilisés, votre capacité à éviter les pièges,... Cela vous octroie de l'argent afin d'améliorer la partie cosmétique de votre chambre, de l'XP mais surtout des jetons de libération vous permettant d'obtenir différents avantages comme des lunettes à vision nocturne, des mines, ou même une bombe étourdissante chez l'ingénieur tandis que l'infirmière vous proposera divers bonus pour améliorer votre santé ou encore la possibilité de ressusciter une fois en cas de mort. Mais investir dans ces jolis bonus se fera en fonction de votre façon de jouer (personnellement j'ai opté rapidement pour les lunettes afin de déceler les objets cachés et observer la ronde des ennemis) ainsi que le score obtenu lors du classement le A étant la note maximale mais qui nécessitera un bon esprit d'équipe pour réussir en composant avec les compétences de chacun (pour ma part les notes oscillent entre C et D).

Une méthode simple et efficace pour prolonger la durée de vie du jeu qui vu la richesse de son lore que vous pourrez également découvrir via les documents amassés en route mérite que l'on s'y attarde.




Point complet
Étant fan de la licence de Red Barrels, j'attendais avec impatience de pouvoir découvrir ce nouvel opus sur consoles. Malgré une difficulté assez élevée, j'ai clairement apprécié l'expérience qui séduira à coup sûr les amateurs d'horreur orienté multi. Un essai réussi pour le studio qui a su au fil du temps s'imposer dans le paysage vidéoludique horrifique...

On a adoré :
Les mécaniques coopératives
Visuellement réussi
L'ambiance malaisante et immersive
Un doublage de qualité
Le matchmaking au point
On n'a pas aimé :
Difficulté parfois hardcore


Consulter les commentaires Article publié le 09/04/2024 par Fabien D.


Actuellement, les membres connectés sont : Philou401,
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024