Se connecter  -  S'inscrire 
 
discord2 twitter2 instagram youtube2
 



Développeur
Pixelsplit
Genre
Horreur
Statut
Disponible
Date de sortie
  06.03.2024
Nombre de joueurs
1
Acheter ce jeu sur
Eneba.com

Test - REVEIL - Xbox Gamer - Toute l'actualité Xbox Series X|S et Xbox One

Développé par le studio allemand Pixelsplit Games et édité par Daedalic Entertainment, REVEIL est un thriller psychologique narratif en vue à la première personne. Nous y incarnons un certain Walter Thompson, celui-ci nous plonge dans le labyrinthe de son propre esprit où les rêves et la réalité se confondent, le joueur devra donc découvrir son sombre passé au Nelson Bros Circus ! Le test à été réalisé sur Xbox Séries X, le code étant fourni par l’éditeur.

Mieux vaut une prison de rêves qu'une liberté remplie de cauchemars !

Le soft nous plonge dans le récit d’un père de famille (Walter Thompson) qui est à la recherche de sa femme Martha et de sa fille Dorie. En effet, à notre réveil, elles semblent avoir disparu ! Notre protagoniste, désorienté, ouvre les yeux et constate qu’il est enfermé dans la chambre de sa propre maison…Que s’est-il passé ? Afin de découvrir la vérité, il vous faudra démêler les fils de votre propre histoire où les rêves et la réalité se confondent. Nous y parcourons donc un univers en rapport avec le domaine du cirque, le tout étant teinté de surréalisme et d’horreur psychédélique. Rassurez-vous le soft ne tire pas sur les grosses ficelles et les mauvais clichés du genre, ne vous attendez pas à voir des clowns à tirelarigot, bien au contraire !

Reveil se repose essentiellement sur son scénario ainsi que son ambiance, ces deux aspects sont une totale réussite ! En effet, la qualité d’écriture est particulièrement soignée, cette dernière nous propose une intrigue bien ficelée ainsi que de nombreux rebondissements dès plus inattendus ! Quant à son ambiance, totalement maitrisée, le titre parvient à installer une atmosphère anxiogène qui oblige le joueur à se tenir en alerte. Tout est fait pour rendre l’expérience à la fois inconfortable et surprenante, avec en prime des passages scriptés qui nous offre également des moments originaux remplis de tension ! De plus, sans virer dans l’horrifique à l’état brute, le soft dispose de quelques jump scares bienvenue afin d’y déstabiliser le joueur tout en lui mettant la pression !

Le cirque est un rond de paradis dans un monde dur et dément !

Reveil nous propose une expérience de type walking-simulator classique mais efficace ! La progression de notre « rêve éveillé », s’effectue principalement à travers de la marche, de la lecture de documents et bien évidement, de la résolution de petites énigmes ! En effet, nous serons confrontés à quelques reprises à des tâches énigmatiques intéressantes et intelligentes, ces dernières nécessitent d’observer autour de nous pour trouver des indices et de trouver des objets à combiner avec d’autres en sachant que les énigmes sont adaptées à tout profil de joueur. Pour cela, nous ne disposons pas d’un inventaire à proprement parler, la réalisation se faisant uniquement par de l’interaction contextuelle de mouvement et de visée via les joysticks. Hélas, il faut admettre que la maniabilité n’est pas dès plus parfaite et manque un peu de précision, surtout lorsqu’il s’agit de tirer ou pousser une porte ou un tiroir, rendant certaines interactions peu naturelles.

Outre les phases d’exploration linéaires et les énigmes à résoudre, Reveil Inclut aussi quelques moments de confrontations, de quoi apporter de la variété à l'expérience du soft ! Ces passages sont relativement stressants, où il vous faudra éviter la mort en fuyant à toute vitesse ou à l’inverse, faire preuve de discrétion tout en réalisant divers objectifs ! Certaines séquences sont mémorables (s’inspirant d’un certain Blair Witch ou encore de Slender Man) notamment dans laquelle nous nous retrouvons dans une forêt des plus inquiétante en pleine nuit, une lampe torche qui nous éclair seulement sur quelques mètres et bien évidemment, avec une menace de taille qui rode dans les parages ! Coté durée de vie, cette dernière est relativement courte, il nous aura fallu un peu moins de 4h pour venir à bout des 5 chapitres que comporte le jeu. Fort heureusement, le titre incite à la rejouabilité et ce, grâce aux cinq fins à débloquer depuis sa scène finale ! Nous noterons aussi la présence des 36 collectibles à ramasser tout au long de notre périple, hélas ces derniers n’apportent strictement rien à l’intrigue du jeu mis à part à l’obtention de quelques succès, dommage !

Rêve ta vie en couleur, c’est le secret du bonheur !

Sur l’aspect de sa technique, le jeu tient parfaitement la route et propose un framerate vraiment stable ! De plus, le soft tourne sous le moteur Unity, ce dernier fait des merveilles avec des environnements soignés et des effets de lumière réussis. Que ce soit en pleine foret, dans un cirque, dans un appartement ou encore dans un train, le titre de PixelSplit Games est agréable pour la rétine ! Il en va de même pour sa direction artistique, celle-ci renouvèle sa colorimétrie à chaque chapitre afin d’y créer une nouvelle identité visuelle, mention spéciale pour le chapitre 3 où la couleur rouge est légion ! D’ailleurs, l’ambiance sonore est tout bonnement remarquable. Les musiques stressantes et les bruitages bien pensés renforcent l'ambiance oppressante ! La performance des comédiens de doublage reste de très bonne facture, cette dernière étant dans la langue de Shakespeare. Rassurez-vous, le soft propose des sous-titres en français ! Hélas, nous trouvons que la taille de ces derniers est vraiment trop petite avec aucune possibilité de les agrandir !




Point complet
Le soft nous propose un thriller psychologique narratif assez surprenant ! En effet celui-ci est doté d’un récit intrigant au possible avec des rebondissements qui risque d’en surprendre plus d’un ! De plus les énigmes sont intéressantes et certains passages du jeu sont tout bonnement mémorables. Rajoutez à cela une ambiance visuelle et auditive de très bonne facture ce qui renforce l’immersion à son paroxysme. Hélas, la durée de vie est plutôt faiblarde malgré la présence des différentes fins à débloquer ! Coté gameplay, nous restons sur une formule simple et efficace pour le genre du walking simulator même si nous regrettons une maniabilité qui manque de précisons. Quoi qu’il en soit, Reveil est une bonne surprise qui dispose d’assez de qualités pour plaire aux fans du genre !

On a adoré :
Un récit original avec des rebondissements !
L’ambiance sonore
Agréable pour la rétine
Enigmes de bonnes factures
Quelques passages mémorables
Plusieurs fins à débloquer
On n'a pas aimé :
La taille des sous titres
Une maniabilité pas toujours précise
L’inutilité des collectibles à ramasser
Une durée de vie assez courte


Consulter les commentaires Article publié le 10/05/2024 par Yoann L.


Actuellement, les membres connectés sont : vegansound,
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024