Test Sonic Origins - jeux vidéo Xbox

XBOX GAMER
connect�, 41 562 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Editeur
Sega
Développeur
Sega
Genre
Compilation
Statut
Disponible
Date de sortie
  23.06.2022
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
39,99 €
Acheter ce jeu sur
Eneba.com

1991, Sega sort un nouveau jeu sur la Mega Drive, un certain Sonic the Hedgehog qui va imposer une nouvelle mascotte, le hérisson bleu le plus connu de tous les temps. En 2021, Sonic a célébré ses 30 ans. Sega était forcément attendu au tournant par les fans qui attendaient de voir ce que la société allait proposer pour célébrer cet anniversaire. En effet, lors d’un Sonic Central tenu en mai 2021, Sega a dévoilé plusieurs projets, dont Sonic Colors Ultimate et Sonic Origins, une compilation regroupant Sonic the Hedgehog 1, 2, 3 & Knuckles et Sonic CD. C’est justement cette dernière qui nous intéresse puisque l’éditeur nous a transmis un code de l’édition Xbox Deluxe pour vous fournir notre avis sur cette compilation anniversaire. Vaut-elle le coup ? A qui s’adresse-t-elle ? C’est parti !

Un contexte particulier…

Avant de parler du travail réalisé sur la compilation, il y a quelques points que nous nous devons de souligner. Nous ne reviendrons pas sur l’affaire mise en avant par Conkerax au sujet de la naissance du projet et de l’implication ou non de PixelHeart mais nous tenons à mettre en avant le fait que Sega a fait en sorte de retirer les jeux Sonic intégrés à Sonic Origins des marchés numériques pour pousser les joueurs à opter pour cette compilation plutôt que de récupérer les portages des originaux, qui étaient proposés à moins de cinq euros chacun. De fait, on pouvait penser que la compilation pourrait être proposée à une vingtaine d’euros… Mais Sega a fixé le tarif à 39,99€. Et ce n’est pas tout ! En effet, pour avoir une expérience complète, il faut opter pour une édition Digital Deluxe affichée à 44,99€ qui comporte le contenu de Sonic Origins et deux packs DLC vendus sinon à 3,99€ pièce. Il y a donc le pack Premium Fun qui ajoute des missions Extrême, le motif Letterbox Mega Drive, des personnages dans le menu, une caméra pour les îles du menu (pour zoomer ou dézoomer) et une animation des personnages pendant les îles musicales. Il y a également le pack Classic Sound qui ajoute des morceaux musicaux exclusifs. En précommandant le jeu, il était même possible d’obtenir le motif Letterbox Mega Drive (utile uniquement pour ceux qui se contentaient de l’édition standard), 100 pièces bonus (pour tricher en débloquant plus vite une partie des bonus) et de débloquer immédiatement le mode Miroir (qui se débloque pour chaque jeu une fois le jeu en question terminé sans la sélection de la zone). Autant dire que la méthode commerciale est un peu limite.

Un anniversaire contrasté



Revenons désormais à l’essentiel. Cette compilation regroupe quatre jeux, dont un deux en un. Ainsi, nous pouvons (re)découvrir Sonic the Hedgehog 1, Sonic the Hedgehog 2, le moins connu Sonic CD et Sonic the Hedgehog 3 & Knuckles qui fusionne Sonic the Hedgehog 3 et Sonic & Knuckles (dommage de ne pas avoir la possibilité de jouer aux deux variantes). Attention toutefois, les portages réalisés pour cette compilation ne sont pas ceux des éditions classiques mais ceux des versions mobiles de 2013 de Christian « The Taxman » Whitehead. Cela veut dire que si vous avez encore en mémoire vos parties sur les versions Mega Drive, alors vous serez surpris de voir qu’il y a quelques différences, à commencer par l’intégration du spin dash dans Sonic 1 ou encore la possibilité de parcourir Hidden Palace dans Sonic 2. Ainsi, lorsque Sega propose de jouer en mode Classic ou en mode Anniversary, il n’est pas question de jongler entre les versions de l’époque et les portages mais simplement d’ajuster les options.

En mode Classic, on joue avec un format 4/3, avec les vies limitées et la limite de temps. En mode Anniversary on joue en 16/9ème avec des vies illimitées, ce qui facilite la progression. En revanche, on ne peut pas mixer les expériences. De même, nous sommes surpris de voir qu’il manque des options devenues incontournables dans le monde des portages de jeux des années 90, et notamment dans les compilations, comme la possibilité de rembobiner, la sauvegarde à tout moment ou save state (on compense avec le Quick Resume de la Xbox après avoir mis en pause le jeu) ou encore les divers filtres graphiques (scanlines, courbure, etc.). Ici, il n’y a rien de cela, les seules options permettent principalement de limiter la vitesse et la portée des sauts de Sonic. Il faut donc se contenter du rendu visuel imposé par les développeurs. Rassurez-vous, les portages sont réussis, les jeux sont très beaux. En revanche, nous pouvons regretter que plusieurs bugs, visuels comme sonores, viennent noircir le tableau, surtout sur des jeux qui ont déjà du vécu. Nous avons même souffert à deux reprises de bugs bloquant la progression… En contrepartie, nous apprécions l’ajout de quelques animations supplémentaires et le travail sur d’autres, comme celle enclenchée quand Sonic s’accroche à une poignée et qu’il saute ensuite. Dans Sonic Origins, le rendu est plus fluide, ce qui est un détail mais ça reste agréable.

Même si Sonic premier du nom a plus de 30 ans et que les trois autres s’en approchent (le 2 aura 30 ans en novembre), il faut reconnaître que les opus de la trilogie originale sont toujours aussi bons. Sonic CD est à nos yeux moins marquant mais il est agréable de le (re)découvrir avec son concept permettant d’aller dans le futur ou de retourner dans le passé. Par contre, on peut regretter quelques absences dans cette compilation anniversaire, surtout que des compilations regroupant plusieurs Sonic, il y en a eu quelques unes. Nous n’aurions pas été contre quelques titres supplémentaires, comme le Sonic the Fighters, Sonic Spinball, voire l’intégration de l’opus épisodique Sonic the Hedgehog 4. En l’état, c’est assez chiche pour un trentième anniversaire, encore plus vu le prix demandé.

Il est également bon de noter que pour des questions de licence Sonic 3 & Knuckles est livré avec quelques musiques originales en moins, notamment les thèmes de Carnival Night, Ice Cap et Launch Base issus du travail avec Michael Jackson et ses équipes. A la place, nous avons le droit à des arrangements du prototype du jeu de Jun Senoue. Autant dire que nous perdons beaucoup en impact et en immersion, surtout quand on connaît les musiques originales, tant les « nouveaux » thèmes sont génériques. Nous pouvons également pointer du doigt quelques étrangetés au niveau de la physique de Sonic dans cet opus ou quelques gestions de collisions qui nous ont fait remonter un sourcil. On arrive donc à un point tel que l’on se demande quel est l’intérêt de cette collection. Heureusement, il y a quelques points positifs non négligeables.

Des cadeaux sympathiques

Le premier, c’est que l’on peut jouer avec Tails dans tous les jeux de la compilation et avec Knuckles dans Sonic 1 et 2, en plus du 3. Notre échidné rouge n’est pas jouable dans Sonic CD. Le deuxième point, c’est que les équipes de Sonic Mania Adventures ont réalisé quelques séquences animées adorables pour introduire et conclure chaque jeu, agrémentant le lore de la licence et offrant plus de liant dans l’enchaînement de ces derniers, l’histoire étant développée de manière contextuelle. Il y a même un mode Aventure qui permet d’enchaîner les quatre titres dans l’ordre et de profiter encore plus idéalement des nouvelles séquences qui assurent les transitions. Le troisième point, c’est un véritable travail sur l’interface, avec la modélisation d’une île pour chaque jeu, des animations agréables. Le quatrième point, c’est l’ajout d’un mode Miroir aussi déroutant que surprenant, qui permet de bousculer les réflexes de ceux qui connaissent déjà bien les titres de base, sans parler de l’ajout du mode Boss Rush pour chaque jeu ou encore des Missions pour offrir un peu plus de rejouabilité et mettre au défi les gens.

Le cinquième point, c’est l’ajout d’un mode Musée bien garni permettant de débloquer des éléments en jouant et d’autres en échange d’étoiles à récolter en jouant les missions et le mode Anniversary (il y a même des étoiles ajoutées directement dans les niveaux dans certains téléviseurs à exploser). Séquences animées à revoir, illustrations à débloquer, musiques à écouter, documents de jeu à consulter, manuels des jeux et pochettes… C’est clairement le gros point positif qui pourrait faire craquer certains fans, du moins le jour où il y aura une promotion, et ce même s’il n’y a pas tout le contenu bonus que nous avons pu découvrir dans Sonic Jam. Enfin, précisons que S3&K offre également un mode Blue Spheres qui permet de jouer aux niveaux bonus avec l’intégration de deux nouvelles couleurs de boules, les vertes qui deviennent bleues après un premier passage dessus et les violettes qui font office de téléporteurs.

Point complet
Sonic Origins pourra faire grincer des dents une partie des joueuses et joueurs et plaire à d’autres. En tant que fans de la licence, en connaissant bien les quatre premiers jeux, on peut difficilement envisager de mettre 40€, voire 45€ pour avoir une expérience complète, dans une compilation de quatre jeux qui souffre de quelques manques et autres bugs. En plus, ce sont des titres réédités et portés à plusieurs reprises, notamment Sonic 1 et 2. Les développeurs auraient clairement pu agrémenter cette compilation pour bien marquer les 30 ans de la licence. Néanmoins, nous ne pouvons pas dire qu’il n’y a pas de travail pour autant puisque le menu principal notamment est vraiment très travaillé, les portages sont visuellement agréables et les modes bonus découlent de bonnes idées, en plus d’être bien intégrés. Le mode Anniversary, avec ses options, facilite la (re)découverte des titres et permet en plus de débloquer bon nombre de bonus d’un Musée bien fourni, sans parler des séquences animées de l’équipe de Sonic Mania Adventures qui sont à tomber. A vous donc de voir, en fonction de votre passif avec la licence, si ça mérite l’investissement, voire si vous pourriez craquer avec une grosse promotion.

On a adoré :
Rejouer à la trilogie originale…
(Re)découvrir Sonic CD
Les nouvelles séquences animées
Une réalisation assez propre
Mode Anniversary bien pensé
Mode musée excellent
Les animations supplémentaires
Les modes bonus (Missions, Boss Rush)
Mode miroir déroutant mais plaisant
Le travail sur le menu
On n'a pas aimé :
Modèle commercial douteux
Quelques bugs
Les musiques de S3&R remplacées
Rapport prix/contenu élevé
Pas de versions originales
Pas de filtres, Rewind, save states


Consulter les commentaires Article publié le 11/07/2022 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2022