Test Rover Mechanic Simulator - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 475 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Développeur
Pyramid Games
Genre
Simulation
Statut
Disponible
Date de sortie
  22.09.2021
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
13,99 €

L’engouement pour les simulations de jobs ne cesse de croître ! Que vous vouliez conduire un semi-remorque sur les routes du monde, devenir contrôleur aérien, chauffeur de bus ou encore exploitant agricole, vous avez l’embarras du choix. Au niveau des simulations de mécanique, même combat. Vous pouvez réparer des voitures, des trains, des avions, des yachts, des tanks… Si ça ne vous suffit pas, bonne nouvelle, Rover Mechanic Simulator est arrivé sur nos consoles et propose une expérience inédite : travailler sur des robots d’exploration spatiale !

Au boulot !



Allez, on enfile son bleu de travail, enfin, plutôt sa blouse blanche ! Pas de vieilles caisses pleines de fuites ici, on sous-traite l’entretien de machines ultra modernes pour le compte des agences spatiales. Pour prendre la main, quelques missions de tutoriel présentent les bases du jeu et les différents outils à votre disposition pour pouvoir répondre aux attentes de vos clients. Même si les réparations sont très basiques au début, vous aurez bientôt fort à faire pour que les rovers soient dignes de retourner sur Mars ! Tout d’abord, il faudra se familiariser avec les différents accessoires présents dans le hangar.

Vous retrouverez d’abord l’unité de commande principale, qui vous permettra notamment d’accéder au pont roulant avec lequel vous déplacerez les rovers sur votre table élévatrice. Ensuite, l’imprimante 3D, l’outil indispensable pour la création de pièces détachées ainsi que le broyeur, dans lequel vous déposerez celles pour lesquelles il n’y a plus rien à faire… Pour les autres, vous aurez peut-être l’occasion de les nettoyer ou de les réparer sur l’établi, ou encore au poste de soudage si le problème est électronique. Enfin, un configurateur ECU complète la panoplie et vous permet de réinitialiser un rover fraichement réparé via un mini puzzle à résoudre avant de le renvoyer à son propriétaire.

L’utilisation de chaque espace est plutôt simple et on comprend rapidement l’intérêt des diverses zones dédiées à la réparation, notamment l’établi et le poste de soudage. En effet, vous ne pourrez pas toujours identifier au premier coup d’œil où est le problème avec une pièce, ni même la changer d’un bloc. Pour de nombreuses pièces « complexes », il est d’abord nécessaire de nettoyer, puis de démonter pour enfin accéder aux composants internes qu’il conviendra alors d’analyser pour déterminer leur état, puis de remplacer au besoin. Idem pour les circuits imprimés, sur lesquels il faut parfois venir retirer puis souder de nouveaux composants.

Un jeu plein de… curiosités

Les tâches à réaliser sont variées et portent sur six véhicules réels : Sojourner, Spirit, Opportunity, Curiosity, Ingenuity et enfin Perseverence. Les développeurs se sont attachés à reproduire très fidèlement les différentes machines et les différents éléments qui les composent. Le jeu a donc une véritable dimension éducative et permet d’en apprendre un peu plus sur comment sont faites ces différentes machines et quel type de technologies elles embarquent.

Une fois les missions du tutoriel terminées, vous pourrez choisir librement quelle demande de réparation effectuer et si vous souhaitez les faire en mode standard ou en mode premium. Ce dernier ajoute un peu de challenge avec un temps limité pour compléter la réparation, il faudra donc bien gérer son organisation et notamment la gestion de l’imprimante 3D qui prend du temps pour générer les pièces demandées. L’intérêt du jeu réside aussi dans son côté calme et sans prise de tête, le mode standard permet lui de prendre tout son temps et de lire les différentes indications techniques des pièces, etc. Parfait pour la détente tranquille au fond du canapé !

A noter que certains jobs ne sont pas accessibles directement, il faudra en effet gagner de l’expérience en complétant d’autres missions pour les débloquer. Vous pourrez aussi débloquer quelques améliorations, ou « Talents Mécano », grâce aux points gagnés à chaque passage de niveaux : vitesse de démontage, de soudure, accès rapide à l’imprimante 3D, réduction des prix des pièces… de quoi vous faciliter la vie. Une fois le rythme acquis vous réaliserez très rapidement les missions de maintenance simples et trouverez plus d’intérêt dans les missions complexes ou l’analyse des pièces et le démontage prendra plus de temps.

Problèmes techniques

Malheureusement, le gameplay pourra vite devenir trop répétitif pour certains, d’autant que certains rovers partagent une architecture très similaire. De plus, la courbe de progression est très limitée, le jeu ne proposant pas un très grand arbre de compétences à débloquer ni même d’options de personnalisation ou d’extension de votre espace de travail, comme peut le faire Car Mechanic Simulator par exemple. Enfin, la durée de vie d’une dizaine d’heures pour faire le tour des missions est plutôt faiblarde pour le genre, bien que compensée par son petit prix de 13,99€.

Autre déception, ce sont les performances très légères du titre. Testé sur Xbox Series X, il n’impressionne absolument pas. D’abord, vous constaterez un framerate complètement à la ramasse lors des phases de déplacement libre dans l’entrepôt, avec des images très visiblement saccadées. Les textures sont elles aussi particulièrement hideuses pour une grande partie de l’environnement, les rovers eux s’en sortent un petit peu mieux sans impressionner pour autant. Le portage du PC à la console est probablement en cause, les textures sur PC ayant l’air plutôt agréables à en croire les vidéos postées en ligne par les joueurs. La localisation en Français est tout juste passable, de nombreux termes ayant même été oubliés lors de la traduction… On note aussi quelques bugs mineurs, des lourdeurs dans les menus et surtout un gameplay à la manette assez peu intuitif, avec des combinaisons de touches variables et pas toujours bien pensées…

Point complet
Si vous accrochez avec le concept, Rover Mechanic Simulator est loin d’être un mauvais jeu. Il propose une expérience enrichissante, plus particulièrement si vous avez un intérêt pour l’exploration spatiale et les machines au cœur de celle-ci. Assouvir sa curiosité et se détendre au fond du canapé sans aucune pression est clairement l’intérêt majeur de ce genre de jeux, et Rover Mechanic Simulator excelle dans ce domaine. On pourra néanmoins lui reprocher son côté répétitif et surtout ses performances très pauvres sur console ! A réserver aux joueurs passionnés !

On a adoré :
Les vrais rovers fidèlement reproduits
Des centaines de pièces complexes…
A démonter, réparer, ressouder, nettoyer
Un véritable aspect éducatif
Expérience 100% détente
Option Mission Premium pour le challenge
Petit prix (13,99€)
On n'a pas aimé :
Portage console peu réussi
Jouabilité manette peu intuitive
Soucis de framerate et de textures
Plutôt répétitif et assez court
Pas de vraie progression
Aucun aspect de personnalisation


Consulter les commentaires Article publié le 05/10/2021 par Arnaud D.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021