Test Drawful 2 International - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 466 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Développeur
Jackbox Games
Genre
Party game
Statut
Disponible
Date de sortie
  06.05.2021
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
9,99 €

A l’image de Quiplash 2 InterLASHional qui a été testé dans nos colonnes à la fin de l’année dernière, Drawful 2 n’est pas un jeu vidéo à proprement parler mais plutôt un jeu de société numérique provenant de la Jackbox Party. Depuis juin 2016, il est proposé de manière indépendante sur le Store à 9,99€. Si nous en parlons cinq ans plus tard, c’est parce que le titre s’est offert une mise à jour International gratuite qui ajoute tout bêtement la localisation dans la langue de Molière. Un vrai plus pour les joueurs francophones. Mais cela justifie-t-il pour autant un achat ?

Dessine-moi un mouton affreux !



Pour ceux qui ne connaîtraient pas la licence, précisons que le principe de Drawful 2 est assez simple. On lance une partie sur la console avec minimum trois joueurs (jusqu’à huit), chacun devant se connecter via un PC, une tablette ou un smartphone via le site jackbox.tv. Une fois sur le site, il suffit de rentrer le code de la salle et son nom/surnom, en plus de faire un rapide dessin servant d’avatar. Ceci fait, il faut alors dessiner à la main (avec le doigt ou un stylet sur les smartphones, tablettes et PC compatibles ou avec la souris sur les PC plus classiques) ce que nous inspire le sujet donné. Une fois que tout le monde a dessiné, le jeu passe en revue les créations. A chacun alors (sauf l’auteur du dessin) d’inscrire ce que le joueur a voulu représenter. Après cela, le dessin et toutes les propositions, en plus de la bonne, sont affichées à l’écran pour que les joueurs tentent de deviner qu’elle était l’originale ayant menée au dessin réalisé. Un petit plus peut être attribué aux autres propositions que l’on trouvait bonnes. S’en suit quelques comptages de points et l’élection du meilleur joueur. Le concept est archi basique et se rapproche des traditionnels Pictionary ou Dessinez c’est gagné pour ne citer qu’eux. En revanche, les sujets proposés sont ici souvent bien difficiles à représenter avec un dessin, comme « une sieste durant un combat de boxe », « une sirène qui sent mauvais de la bouche » ou « avoir des yeux rouges » quand on ne peut pas utiliser de rouge, surtout avec les outils dont nous disposons.

En effet, outre notre doigt, un stylet (pour ceux qui sont équipés) ou une souris, on ne peut qu’alterner entre deux couleurs imposées, histoire de faire tout de même ressortir des éléments par rapport à d’autres. N’imaginez pas pouvoir gommer un mauvais trait ou un petit loupé, ce n’est pas possible. De toute façon, le temps imparti est trop court pour pouvoir vraiment s’appliquer. Pour le reste, il suffit d’ajouter une interface extrêmement minimaliste, une voix-off agréable mais sans plus, et une musique rapidement réduite tant elle devient insupportable, surtout avec les bruitages loin de voler haut. De fait, on peut totalement accrocher à l’expérience et profiter pleinement de sessions rapides pour rigoler, se moquer des dessins, s’amuser à chercher toutes les choses loufoques que l’on a pu essayer de représenter… Ou passer totalement outre à cause des concepts pas toujours parlants, du manque d’animation, etc. Il faut bien avouer que le titre est aussi plus amusant dès qu’on est minimum cinq participants. A trois ou quatre, c’est bien moins drôle. Pour pimenter un peu les parties, on peut toujours se rendre dans la partie « à vous de jouer » pour créer ses propres thèmes et sujets. De quoi glisser des private jokes entre autres et renouveler l’expérience. En plus, le bon côté, c’est que tout est prévu pour pouvoir jouer jusqu’à huit avec un seul exemplaire du jeu, l’hôte de la partie devant simplement streamer (via Twitch notamment, une option permet de n’autoriser que des utilisateurs de la plateforme) son écran principal, tout le reste se faisant via les supports connectés.

Cela permet donc de passer une bonne soirée avec tout un chacun, que les gens soient présents physiquement à nos côtés ou non. En plus, histoire d’éviter les débordements, puisqu’il n’y a aucune mauvaise réponse et que tout un chacun est libre d’écrire absolument tout ce qu’il veut, il y a également une option que l’on peut activer pour censurer les réponses. L’option avec la censure manuelle par le VIP de la partie (le premier joueur enregistré) est plutôt sympa si des enfants sont dans les parages. D’autres options de modération sont de la partie, pour filtrer les grossièretés et autres propos non désirés. Enfin, on peut même activer l’option pour que d’éventuels spectateurs interagissent en votant.

Point complet
A quelques détails près liés au concept du jeu, le résultat est très similaire à celui que nous avions dressé avec Quiplash 2 InterLASHional. Ce Drawful 2 n’apporte pas grand-chose de plus que son aîné mais il a le mérite de bénéficier désormais de la mise à jour International qui permet de profiter du titre en français. Une bonne chose pour se laisser guider par les sujets déjà conçus, et ce même si tout n’est pas parfait et que ces derniers sont parfois très, si ce n’est trop complexes à représenter avec un simple dessin à faire avec un doigt, deux couleurs et sans gomme sur un écran de smartphone, ou avec une souris sur un PC. Les développeurs ont assuré le minimum et c’est la force du concept qui fait que ça peut fonctionner ou non selon les joueurs dans la partie. On peut tout aussi bien passer d’excellents moments que finir par s’ennuyer fermement. En tout cas à notre niveau, nous avons vécu plusieurs situations qui variaient entre l’un et l’autre selon les joueurs qui nous ont accompagnés. Reste que le titre a un capital sympathie non négligeable et que les parties arrivent à se renouveler selon que l’on joue en famille ou avec des amis, les dessins et propositions pouvant radicalement changer, et ce même avec un même sujet de base. Par contre, nous vous conseillons d’être minimum cinq pour réellement en profiter.

On a adoré :
1 jeu, jusqu’à 8 joueurs
Facile d’accès
La localisation en français
Des parties très rapides
Quelques bonnes options
Faire ses propres listes
Deux couleurs pour le dessin
Idéal pour le stream
Peut être très fun…
On n'a pas aimé :
Comme pas du tout
Joueur à 3 ou 4
Contenu limité
La même recette que le premier
Très minimaliste


Consulter les commentaires Article publié le 07/06/2021 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021