Test MotoGP : Ultimate Racing Technology 3 - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 462 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Moto GP : Ultimate Racing Technology 3



Editeur
THQ
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  09.09.2005
  30.08.2005
Nombre de joueurs
1 à 16
Online
- Jeu en ligne
- Classements
- Réseau local
Classification PEGI
Thème
Moto
Son
5.1

Bien décidé à se surpasser, Climax vous propose de découvrir son troisième épisode de sa série des Moto GP qui ne cesse de s’améliorer au fil des années. Et cette fois-ci encore c’est pari gagné pour le développeur anglais qui se classe premier sur la grille d’arrivée, loin devant tout la concurrence… Moto GP URT 3 a bien gagné son titre de numéro 1, la preuve dans ce test !

Une petite merveille technique




Dans son fonctionnement,

Moto GP URT 3

n’apporte qu’un nombre très limité de nouveautés par rapport aux précédents épisodes de la série. Ainsi nous découvrons un mode carrière fort similaire à celui du second opus, toujours aussi complet voir même plus et qui n’aura de cesse de vous pousser plus loin et d’augmenter encore vos réflexes et votre technique. Aucun doute sur le fait que la conduite de Moto GP n’est pas des plus évidente. A mi-chemin entre l’arcade et la simulation pure et dure, le soft de Climax instaure une atmosphère toute particulière, propice à des courses fortes en sensations et en surprises.

Maîtriser les différents aspects du gameplay ne sera pas une tâche évidente. En effet, les débutants risquent bien de se retrouver un peu perdus lors de leurs débuts tellement Moto GP URT 3 est délicat à prendre en main. Cependant, passé le cap de deux ou trois heures de jeu, on y découvre une profondeur de jeu sans aucune comparaison avec les autres titres présents sur Xbox. Un titre tellement complet qu’il mérite sans arrière pensée son titre de simulation ultime. On voit d’ailleurs très bien que l’équipe en charge du développement a tout basé sur la reproduction des sensations de pilotage d’une moto, offrant ainsi une identité propre, complètement à part des productions actuelles.

Ici, la moindre erreur vous sera fatale et vous conduira inéluctablement dans un fracas de tôles et d’acier qui sera un tragique échec pour un coureur en pleine ascension… Jamais, non grand dieu, jamais nous n’avions ressenti de telles sensations dans un jeu de ce genre. Au point qu’on reste crispé à la manette lors d’un tournant pris de travers. Moto GP URT 3 fait la part belle aux courbes parfaites et aux virages acérés, vous poussant toujours plus loin dans vos limites… Et c’est à travers les 32 circuits que propose le titre que vous vous ferez la main heure après heure, tentant désespérément de mieux appréhender le prochain virage.

Les nombreuses possibilités offertes par le titre lui confèrent une marque de respect évidente, en raison de sa complexité évidente : frein avant, une roue, transfert de masse du joueur sur les différentes parties de la bécane, autant de possibilités qui font que les aficionados de la discipline s’y retrouveront et tenteront de battre les chronos mis en place par les développeurs. Nul doute là-dessus, Moto GP URT 3 est sans pitié envers les débutants et seuls les pros s’y retrouveront. Par ailleurs le titre de

Climax

n’est pas non plus 100% axé simulation, d’ailleurs les fanatiques du genre le reconnaîtront dès leurs débuts : les accrochages entre motos ne sont pas nécessairement la cause de crashs, la physique est loin d’être toujours irréprochable et parfois le jeu manque de réalisme… Personne n’est parfait et Moto GP URT 3 est déjà tellement bon qu’on ne pourra qu’excuser ces quelques menus défauts.

Le mode solo se subdivise en deux modes de jeu, à savoir le GP qui se base sur toutes les licences officielles et vous propose donc de prendre part à des championnats basés sur la réalité et un mode extrême 600, 1000 et 1200 qui correspond pour sa part à une nouveauté de ce troisième épisode. Dans celui-ci, les développeurs ont tenu à vous immerger dans des environnements urbains qui font la part belle à une technique irréprochable. Bien entendu, coureurs et circuits sont totalement fictifs et sortent de l’imagination extravagante des créateurs du soft. En avançant dans ces différents modes de jeu vous débloquerez non seulement de nouvelles compétitions mais aussi de nombreux bonus qui viennent encore allonger la durée de vie déjà exorbitante si vous possédez le Xbox Live. Nul doute qu’il s’agit d’un investissement justifié qui se rentabilisera bien vite !

Nous noterons cependant un point assez sombre, à savoir l’intelligence artificielle de vos adversaires qui se limiteront la plupart du temps à suivre des tracés prédéfinis sans jamais vous faire de queues de poisson ni à chercher une quelconque vengeance… Dommage car cela entache beaucoup le réalisme. Par ailleurs, il faut avouer que cela vous poussera à essayer le mode Xbox Live qui corrige efficacement ce manque…

Abordons finalement le système d’évolution de votre coureur qui vous permettra de modifier les compétences de votre moto au fur et à mesure que vous avancerez dans le mode solo. Vous pourrez ainsi dépenser vos points durement acquis lors des précédentes courses dans l’amélioration de vos statistiques en boostant par exemple le freinage, l’accélération ou encore la stabilité de votre bécane. Autant de points forts qui font de Moto GP URT 3 un des jeux de cette rentrée 2005 et, à n’en pas douter, la simulation ultime en la matière.

A quelques roues de la perfection visuelle…




En plus de ses nombreuses qualités, Moto GP URT 3 dispose d’un atout indéniable, à savoir sa réalisation technique proche de la perfection. Ainsi l’on découvre sans aucun état d’âme un jeu visuellement très propre, aux graphismes léchés et à l’animation épatante. Les tracés sont très proches de la réalité, vivants et les courses possèdent un vrai rythme grâce à une impression de vitesse décoiffante et une animation inflexible. Aucun doute là-dessus, Climax a fait du très beau boulot ! Et cette judicieuse remarque se vérifie à chaque instant du jeu à travers le miroitement du soleil sur la piste, les effets lumineux éblouissants, la mise en scène incroyable lors des crashs ou encore le nombre incroyable de détails que vous rencontrerez sur votre route. Une véritable orgie pour vos rétines qui risquent bien une overdose de pixels…

La bande sonore est du même ton, mélangeant bruitages réalistes et musiques allant parfaitement avec l’univers du jeu. Tout ici ou presque est un appel à la parfaite représentation du monde réel : que ce soit les bruits de moteurs, les graviers qui glissent sous votre bécane ou encore les crissements de pneus sur l’asphalte, tellement d’éléments parfaitement dosés par le développeur qui a poussé le vice tellement loin qu’on finit par s’y croire… De leur côté, les musiques assument parfaitement leur rôle et confèrent au titre une ambiance entre simulation et arcade des plus agréables…

Un mode Xbox Live haut en couleurs




Le mode Xbox Live de Moto GP URT 3 est sans aucun doute l’un de ses plus gros points forts : fluide, complet et beaucoup plus attractif que le mode solo, il vous propose de participer à de nombreuses courses face à vos amis ou d’autres joueurs. Là où ce mode de jeu gagne en crédibilité, c’est dans le fait que l’IA de vos ennemis est beaucoup plus développée que dans le mode solo. Ainsi, vous ne passerez plus votre temps à jouer contre des adversaires aux tracés prédéfinis qui ne se percutent rarement et qui ne vous jouent jamais de mauvais tour mais contre des gens avides de sensations fortes qui ne cesseront de vous mettre des bâtons dans vos roues pour gagner. Ici, place à la fourbe mentalité humaine, celle qui fait que nous sommes tous différents et qui donne à ce mode de jeu une identité propre. Un cocktail plutôt savoureux qui vous tiendra en haleine durant de nombreuses heures de jeu !

Point complet
Bien meilleur que son illustre prédécesseur, ce Moto GP URT 3 n’apporte cependant qu’un nombre très limité de nouveautés. Malgré cela, il se révèle être la nouvelle référence en la matière en raison de sa réalisation technique magistrale et de son réalisme saisissant. Du très beau boulot ! Un jeu qui mérite toute votre attention.

On a adoré :
+ Graphismes sublimes
+ Un réalisme renversant
+ Une grosse durée de vie
+ Le mode Xbox Live
+ Une bande son de qualité
On n'a pas aimé :
- Pas facile pour les débutants
- La difficulté assez élevée


Consulter les commentaires Article publié le 02-11-05 par Rédempteur



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021