Test Joy Ride Turbo - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 465 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Joy Ride Turbo



Développeur
Big Park Games
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Arcade Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  23.05.2012
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Classements
Classification PEGI
Prix de lancement
800 MS Points

Joy Ride n'était pas franchement ce qu'on pouvait appeler un bon jeu de lancement pour Kinect. Au contraire, le jeu de Big Park était un exemple de maladresses à éviter à tout prix. Le titre était handicapé par une prise en main peu adaptée et par un prix de vente beaucoup trop élevé pour un soft qui devait être gratuit à la base. Ce Joy Ride Turbo, destiné aux joueurs ayant une manette, corrige-t-il le tir ?

On prend les mêmes…




A mi-chemin entre Mario Kart et Trackmania, Joy Ride est une série qui nous propose de participer à des courses dans des environnements très colorés, qui recèlent de passages secrets, de power-ups et de pièges en tous genres. Visuellement, Joy Ride premier du nom était plutôt une franche réussite. Le concept lui aussi était parti sur de bonnes bases, avec une copie efficace de Mario Kart, qui parvenait à intégrer quelques originalités, comme les figures, mais qui souffrait d'une prise en main abominable avec Kinect et était surtout vendu à un prix effarant. A notre grande déception, Joy Ride Turbo n'est pas un nouvel épisode de la franchise, mais plutôt une simple copie de Kinect Joy Ride, jouable cette fois au pad. Heureusement pour lui, le jeu est proposé à un tarif abordable - 800 MS Points - et parvient à corriger les soucis de maniabilité liés à Kinect. Un grand pas en avant pour la franchise. Ceci étant dit, cela n'en fait pas pour autant un hit. Joy Ride demeure un bon Mario Kart-like, plutôt fun, joli, avec un design cartoon, l'utilisation des avatars, des power-ups sympas et un système de figures lors des sauts, pour engranger de la nitro.

Néanmoins, le soft n'arrive pas à égaler son modèle, la faute à des environnements peu nombreux (3 pour 10 circuits différents), à un mode carrière un peu trop simple, mais qui intègre l'idée très intéressante de plusieurs types de véhicules (voiture classique, camionnette et voiture de sport), et à un gameplay qui reste assez mou malgré tout. Certes, c'est moins catastrophique qu'avec Kinect, on prend même du plaisir à y jouer, mais c'est sans aucun doute le prix de vente qui aide le mieux à faire passer la pilule. Vous l'aurez donc compris, si vous avez déjà touché à la version Kinect, cet opus XLA n'a que peu d'intérêt. Dans le cas contraire, pour un peu moins de 10€, vous avez droit à un sympathique Mario Kart-like, jouable à plusieurs, avec des circuits au level design plutôt réussi, des graphismes colorés et des concepts innovants. Pas de quoi fouetter un chat, mais après tout, pourquoi pas... Dommage tout de même que les acheteurs du premier opus n'aient pas eu droit à un patch correctif pour pouvoir bénéficier du contrôle manuel.

Point complet
Difficile de ne pas repenser au gâchis qu'aura été cette franchise. Sous sa forme « Kinectisée », Joy Ride n'avait guère convaincu. Cette version se dirigeant à la manette dispose d'une prise en main beaucoup plus fun et précise, et d'un prix nettement plus abordable. Mais elle n'apporte finalement rien de vraiment neuf. Avec du contenu nouveau, des décors un peu plus variés et quelques petites rectifications, Joy Ride aurait sans doute pris un virage à 180 degrés. En l'état, il parvient tout juste à corriger les maladresses de son aîné et à rétablir la franchise, après un premier épisode qui avait connu quelques problèmes d'adhérence...

On a adoré :
+ Plutôt joli
+ Un prix correct (800 MSP)
+ Jouable au pad
+ Plutôt fun
On n'a pas aimé :
- Une simple refonte à la manette
- Pas de nouveau contenu


Consulter les commentaires Article publié le 24/06/2012 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021