Test Jurassic : The Hunted - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 465 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Jurassic : The Hunted



Editeur
Activision
Genre
FPS
Statut
Disponible aux Etats-Unis
Date de sortie
  03.11.2009
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
39,00 €

Faisant partie de la gamme budget d’Activision, Jurassic : The Hunted est un FPS développé par les slovaques de Cauldron qui n’est sorti que sur le continent américain (zoné de surcroît). Le soft nous propose de partir à la chasse aux dinosaures sur une île perdue au beau milieu de l’Atlantique. Un concept pour le moins intéressant, d’autant plus que la série Turok, toujours entre les mains de Disney Interactive, semble désormais définitivement enterrée au plus grand dam des amateurs de FPS…

Une agréable surprise




Cauldron est un petit studio indépendant qui fonctionne sur un système de commandes de la part de l’éditeur Activision. Il réalise chaque année entre un et trois jeux destinés aux consoles HD. Avec Jurassic : The Hunted, le studio avait l’opportunité de développer une nouvelle franchise à des années lumières de Cabela ou History Channel. En pratique, le jeu s’apparente beaucoup à Turok, à ceci près qu’il intègre quelques features fort sympathiques qu’on a pu voir dans les productions de Treyarch et Infinity Ward. Grosso modo, on évolue sur une île tropicale au design fantastique offrant une certaine variété. En effet, grottes, forêts tropicales, épaves, sommets et même volcans à traverser sont de la partie. La plus grosse partie du jeu consiste à avancer en ligne droite, parfois dans des arènes, parfois dans des aires de jeu plus larges, en éliminant à tour de bras des dizaines de dinosaures d’espèces variées, allant du Raptor au Tyranosaurus Rex. Pour varier un peu les plaisirs, les développeurs ont intégré quelques phases de jeu comme des séquences de tir où vous devez tenir une position à l’aide d’une mitrailleuse fixe, des QTE lorsque les dinos vous sautent à la gorge ou encore un remake du « Nazi Zombies » dans lequel il faut protéger un fort de l’attaque de dinosaures en en renforçant les entrées avec des planches, en refaisant le plein de munitions et en prenant soin de les massacrer.

Les idées sont là et le soft s’avère globalement assez agréable à parcourir, même si l’aventure n’est que de courte durée (12 missions pour environ 3 à 4 heures de jeu), les deux premières missions n’étant pas des plus palpitantes. Vendu 50$ au lieu des 70 habituels, Jurassic aurait pourtant mérité un prix de vente encore plus réduit, la faute à un manque global d’ambition (surtout une question de budget) et à une durée de vie rikiki, à peine compensée par un mode survie malheureusement uniquement jouable en solitaire. C’est d’autant plus dommage que le soft bénéfice d’une excellente réalisation, avec des bruitages, doublages et musique de qualité, sans oublier des graphismes et animations globalement très réussis qui n’ont pas à rougir devant celles de Modern Warfare 2 et qui profitent même du Havok. Certains combats de boss, littéralement titanesques, vous feront hérisser les poils de votre corps et, mieux encore, certains passages s’avèrent même carrément surprenants. Mieux encore, une feature vous permet de ralentir le temps et visualiser les organes sensibles des reptiles pour les abattre en un seul coup. L’idée est assez bien exploitée et permet au joueur de se tirer de situations épineuses.

Au final, on se dit que Jurassic aurait carrément pu être une véritable surprise si Activision avait davantage soutenu le projet en augmentant son budget et en permettant à Cauldron de bosser plus d’un an sur le titre, avec une équipe de plus de 30 développeurs. Vu le résultat final, difficile de blâmer ces derniers qui ont fait un boulot fantastique. En revanche, on regrette que le jeu ne soit pas plus long, plus inspiré, moins linéaire et qu’il ne bénéficie pas d’une réelle ambition créative. Quoi qu’il en soit, le constat demeure tout de même surprenant pour une production à petit budget qui met relativement parlant une claque à plus de 50% des jeux sortis sur les consoles HD à ce jour. Enfin, il faut admettre qu’en matière de scénario, Jurassic se contente du minimum syndical, avec des héros génériques plongés sur une île envahie de dinosaures de laquelle ils doivent s’enfuir. En d’autres mots, gardez le bouton Start appuyé pendant les cinématiques…

Point complet
Pour un titre à petit budget, Jurassic : The Hunted est une franche réussite. Beau, agréable à parcourir et proposant quelques idées fort sympathiques, le titre s’impose comme une variante agréable à Turok. Cependant, on aurait aimé en voir plus… Le soft s’avère trop linéaire, trop court et trop peu ambitieux, même s’il demeure vendu à 50$ au lieu des 70 habituels. En occasion en revanche, il s’agit d’un titre à essayer pour les amateurs du genre.

On a adoré :
+ De jolis graphismes
+ Quelques bonnes idées
+ Gameplay sympathique
+ Les animations, réussies
+ Des décors beaux et variés
+ Vendu 50$
On n'a pas aimé :
- Aventure trop courte (3 à 4 heures)
- Pas de multijoueur
- Linéaire
- Ca manque d’ambition


Consulter les commentaires Article publié le 17/10/2010 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021