Test Burnout Paradise The Ultimate Box - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 465 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Burnout Paradise : The Ultimate Box



Développeur
Criterion Games
Distributeur
Electronic Arts
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  05.02.2009
  05.02.2009
Nombre de joueurs
1 à 8
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI
Thème
Automobile
Mémoire
2 Mo
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Son
Dolby Digital

Près d’un an après nous avoir proposé un excellent Burnout Paradise, même si celui-ci a fait débat auprès des fans suite au changement d’orientation de la série, Criterion Games et Electronic Arts nous servent une version ultime du jeu comportant quelques ajouts non négligeables qui ont vu le jour sur le service de téléchargement de la console, le tout à petit prix (35 euros). Reste donc à voir si ce Burnout Paradise : The Ultimate Box est un indispensable que tout amateur de jeu de course, n’ayant pas cédé au charme de la version originale, se doit d’acquérir.

Voitures + motos + modes multijoueurs + autres surprises = une version Ultimate !




Avant toute chose, précisons que nous ne reviendrons pas sur les qualités et défauts de Burnout Paradise, celui-ci ayant déjà fait l’objet d’une critique que tous les curieux peuvent découvrir à cette adresse. En effet, Burnout Paradise : The Ultimate Box intègre le jeu original disponible depuis plus d’un an et les mises à jour faites avant le jour de la sortie du titre ainsi que le mode Party, qui est proposé séparément à 800 MS Points, soit un peu moins de dix euros. Si ce dernier mode part d’une bonne idée, intégrer enfin du multijoueur en local, il faut bien avouer que dans la pratique celui-ci nous laisse quelque peu perplexe. S’il permet bien de passer une bonne soirée en jouant avec un à sept amis (soit un total de deux à huit joueurs), il ne permet que de participer à trois types d’épreuves différentes (Cascade, Vitesse et Aptitude) au tour par tour. Les parties étant assez rapides, cela n’est pas dérangeant lorsqu’on est deux ou trois, même s’il était préférable d’envisager un mode en écran splitté. En revanche, dès que le nombre de participants augmente, les parties s’éternisent et ceux qui attendent s’ennuient rapidement. Enfin, ce mode Party permet tout de même de passer quelques bons moments avec ses amis et ne revient finalement qu’à cinq euros avec cette version ultime au lieu de dix. Une économie non négligeable ! Précisons tout de même que ce mode Party rajoute quelques options fort sympathiques comme la possibilité de redémarrer en course ou encore un contrôle plus souple des premiers véhicules.

Au niveau du contenu supplémentaire, la galette de cet Ultimate Box comprend la mise à jour Cagney et Bikes qui sont toutes les deux gratuites pour les possesseurs de l’opus original. Même si tout le monde peut les récupérer sans rien débourser, il faut avouer que c’est plutôt appréciable de déjà tout avoir sur le disque du jeu pour éviter de perdre son temps à tout télécharger. Ces mises à jour sont en plus fort agréables puisqu’elles enrichissent le contenu du titre de trois nouveaux modes de jeu en ligne (Stunt Run, Road Rage et Marked Man) et de nouveaux véhicules, intègrent pour la première fois dans la série des motos à la conduite arcade fort appréciable et à la prise en main rapide, même si les accidents sont un peu plus fréquents au départ, ajoutent soixante-dix nouveaux challenges, une gestion du cycle jour/nuit ainsi que la gestion de la météo. Autant dire que ces deux mises à jour permettent d’avoir une expérience de jeu encore plus complète et plus agréable. Difficile de passer à côté de tous ces bonus qui permettent de varier les plaisirs tout en découvrant de nouveaux aspects du titre de Criterion Games.

Point complet
Burnout Paradise : The Ultimate Box porte bien son nom et propose, pour cinq euros de plus, de profiter en quelques instants des mises à jour Cagney et Bikes qui avaient été proposées gratuitement en téléchargement ainsi que du mode Party qui est, quant à lui, proposé à environ dix euros. Autant dire que tous ceux qui étaient attirés par le jeu et qui n’avaient pas cédé jusqu’à maintenant peuvent enfin succomber à la tentation de cette version ultime. Plus complète, plus fun et à peine plus chère que la version originale, elle se pare d’atouts non négligeables qui en feront craquer plus d’un, du moins si ces derniers ne sont pas rebutés par le changement d’orientation de la série (monde ouvert) et par les quelques défauts de Burnout Paradise.

On a adoré :
+ Les qualités de Burnout Pardise
+ Les mises à jour Cagney et Bikes en sus
+ Seulement cinq euros de plus que l’original
+ Du jeu en local à huit…
On n'a pas aimé :
- Mais au tour par tour
- Les défauts de Burnout Paradise


Consulter les commentaires Article publié le 16-03-09 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021