Preview Metal Gear Rising : Revengeance - jeux vidéo Xbox 360

XBOX GAMER
connect�, 41 465 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Metal Gear Rising : Revengeance



Editeur
Konami
Développeur
PlatinumGames
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.02.2013
  19.02.2013
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Thème
Futuriste

Après un premier essai il y a quelques mois sur le premier chapitre de Metal Gear Rising : Revengeance, la rédaction a été de nouveau invitée à tester ce spin-off de la saga Metal Gear. Rappelons au passage qu’il est développé par PlatinumGames pour le compte de Konami. Bien confortablement installé, nous avons pu cette fois-ci jouer environ 3h30, de quoi se faire une nouvelle idée des qualités et défauts du jeu, du moins en attendant la sortie officielle de celui-ci et la critique complète qui suivra. Pour l’heure, voici nos nouvelles impressions à chaud.

Et ça coupe, coupe, coupe…




Une brève cinématique, une petite mission suivie d’un prologue pour bien saisir les commandes du jeu, et nous voilà déjà dans le feu de l’action, prêts à découper de l’ennemi. Depuis notre dernier essai, rien n’a changé. Nous avons ainsi eu accès au prologue et avons été jusqu’à la fin de la mission 3, sachant que le jeu en comporte 8. Certains des constats évoqués lors du précédent aperçu sont de retour dans cette version bien avancée. Tout d’abord, les graphismes sont vraiment propres. Les Metal Gear n’ont jamais vraiment été des étalons graphiques, ce qui n’est toujours pas le cas, mais le jeu est très propre et surtout fluide en toutes circonstances, même lorsque les ennemis sont nombreux et l’action non-stop. On peut bien sûr pinailler sur certaines textures complètement crades ou sur un léger aliasing, mais c’est vraiment du détail, d’autant que l’action est frénétique, tout le temps. Par ailleurs, le gameplay au poil est toujours de mise, d’autant que l’on a eu accès à de nombreux nouveaux combos, et surtout à de nouvelles armes. C’est un véritable plaisir de pouvoir détruire pratiquement tout dans le niveau (exceptions faites des murs et de certain(e)s caisses/éléments… et du chat !). Portes, pontons, pilonnes, caisses, escaliers, vous pouvez tout détruire et cet élément fait partie intégrante du gameplay, en permettant d’atteindre des ennemis en hauteur. Dans le même genre, l’utilisation du mode Katana est toujours aussi jouissive, d’autant que vous avez toujours accès à des mini QTE afin de tuer avec classe vos ennemis, tout en leur prenant ces fameux électrolytes (éléments pour régénérer sa vie). Quant au mode course, il offre des séquences plutôt classes.

Au rayon des nouveautés apportées par ce nouvel essai, on peut citer l’importance de bien gérer son inventaire et celle de trouver divers objets dans les niveaux à équiper via les flèches directionnelles. Nous n’en dirons pas plus pour vous laisser le plaisir de la découverte mais retenez bien que la gestion de l’inventaire est primordiale, surtout dans les niveaux de difficulté les plus hauts. Comme dans tout jeu du genre qui se respecte, les développeurs ont intégré un système d’XP, avec quelques conséquences, qui est lié à un système de notation (S, A, B, C ou pire). Sont bien sûr pris en compte le temps pour y arriver, les combos, la variété des attaques, le nombre de morts, les electrolytes récupérés, etc. Au fil des niveaux, le gameplay se complexifie, intégrant quelques nouveautés et le bestiaire, varié et de qualité, devient de plus en plus performant. Les personnages présentés pour le moment sont assez bien sentis, et ce qu’ils soient alliés ou ennemis. Les dialogues ont été un minimum travaillés, la VO est de qualité (jeu testé en VOSTFR), et certains thèmes sont très prenants. A cela, il faut ajouter des cinématiques qui ponctuent le début et la fin de chaque niveau, ainsi que certaines phases pendant les missions. Enfin, l’action est plus variée que prévu puisque des phases très « PlatinumGames » font leur apparition en cours de niveau, et les combats contre les boss sont mis en scène de manière très dynamique. Au niveau de la durée de vie, il est très difficile de s’avancer pour le moment, mais sachez que votre serviteur qui était sur place a mis environ 3h30 pour arriver au bout du 3ème niveau, sur les 8 disponibles. Et sachez aussi que d’autres surprises vous attendent…

Premier avis sur le jeu, conclusion
Pour le moment, nos premières impressions sont assez positives. Il faut bien comprendre que ce Metal Gear Rising : Revengeance est un spin-off, ce qui explique pourquoi il prend une orientation autre. Ceci dit, la difficulté semble être au rendez-vous puisque la mort peut survenir très rapidement, même en normal. Le challenge sera sûrement encore plus important en niveau « Revengeance ». Le gameplay est soigné et très complet et le scénario a l’air de proposer plus qu’un simple rapport de force entre mercenaires. Si le jeu est loin d’être magnifique, il n’en reste pas moins fluide, ce qui reste agréable. On peut aussi pinailler sur la présence d’un HUD trop chargé (certaines aides restent toujours à l’écran en Normal, à vérifier en difficile et plus). Il y aura encore bien des éléments à critiquer, en bien ou en mal, lors de la sortie du jeu et il faudra attendre la version définitive pour voir si le gameplay se renouvelle bien, si le jeu est effectivement soigné dans son ensemble, si la durée de vie est bonne, etc. Néanmoins, ce nouvel aperçu nous rassure quelque peu sur la variété de l’action. Rendez-vous donc le mois prochain pour une critique complète passant au crible le jeu.
Consulter les commentaires Article publié le 14/01/2013 par Patrick C.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021