Preview Call of Duty 3 : En marche vers Paris - jeux vidéo Xbox 360

XBOX GAMER
connect�, 41 498 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Call of Duty 3 : En marche vers Paris



Editeur
Activision
Développeur
Treyarch
Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  10.11.2006
  07.11.2006
  29.03.2007
Nombre de joueurs
1 à 24
Online
- Jeu en ligne
- Réseau local
Classification PEGI
Thème
Guerre Historique
Résolutions gérées
720p, 1080i
Son
5.1
Prix de lancement
69,00 €
Acheter ce jeu sur
Eneba.com

Gros succès de l’année passée sur Xbox 360 et PC, Call of Duty 2 avait su aussi bien convaincre le public que les critiques. C’est donc sans grande surprise que l’on a appris le développement d’un troisième épisode il y a de cela quelques mois. A l’occasion d’une présentation réservée à la presse en juin dernier, nous avons eu la chance de découvrir un petit bout de ce qui attend les joueurs à la fin de l’année. Prévu uniquement sur les consoles actuelles et nouvelle génération - aussi bien Wii que PS3 ou 360 -, ce Call of Duty 3 marquera l’arrivée au développement de Treyarch, en lieu et place d’Infinity Ward. Que les fans se rassurent, ce n’est pas pour autant que la recette semble avoir été bouleversée… malheureusement ?

La guerre, encore et toujours




A vrai dire, la première chose à laquelle on pense en voyant tourner pour la première fois le titre (dans sa version 360, précisons le) est Call of Duty 2. Le moteur graphique n’est manifestement qu’une évolution de ce dernier, et mises à part les explosions, plus grand chose ne vient vraiment en mettre plein les yeux au point de laisser béat le joueur. A titre uniquement graphique, Brothers In Arms : Hell’s Highway nous a fait une meilleure impression. Mais série oblige, on reste dans le domaine de l’ultra spectaculaire avec des scripts en veux-tu en voila, une bande-son toujours aussi impressionnante et la peur au ventre à chaque fois qu’il faut affronter les positions ennemies. Surtout que cette fois-ci tout devrait être gérer en streaming, mettant ainsi fin aux découpages de chaque chapitre que l’on connaissait.

Au niveau du gameplay on semble là encore s’acheminer vers un add-on de Call of Duty 2 plus qu’un véritable renouveau. Les développeurs ont tout de même pris le soin d’intégrer une fonctionnalité de close combat battle action, ou combat rapproché, une première. Dans les faits ce “mode” se déclenche lorsque le joueur est pris au corps à corps avec un ennemi. En appuyant successivement et le plus rapidement possible sur LT et RT, on se défait du vil adversaire et le coup final se donne avec Y. Agréable, surtout que des combinaisons plus complexes devraient être nécessaires au fil des chapitres. Les fumigènes gêneront enfin autant les adversaires (qui chercheront si le cas se présente à quitter une pièce) que le joueur, ce qui est loin d’être un mal, les joueurs de Call of Duty 2 en conviendront.

Plus de chapitres, plus de joueurs, plus de plaisir ?




On retrouvera un chapitre de plus comparé à Call of Duty 2 qui n’en proposait que trois puisque Treyarch devrait permettre au joueur d’incarner tour à tour un soldat de l’US Army, un soldat canadien, un membre des SSA britanniques et pour finir un servant polonais de char d’assaut. Les décors devraient donc être forcément variés. Et il y aura bien un petit bout de France puisque la démonstration à laquelle nous avons assisté mettait en scène la bataille de Saint Lô, l’une des plus violentes et meurtrières de la seconde guerre mondiale.

Reste enfin le mode multijoueurs, qui aura la lourde tache de démarrer bien mieux que ce que ne l’avait fait Call of Duty 2. Ce troisième épisode ne proposera hélas toujours pas de mode coopératif mais le nombre de joueurs pour tout ce qui est Deathmatch et Capture the Flag passera à 24. Espérons que l’expérience acquise avec la grosse mise à jour de Call of Duty 2 servira aux développeurs pour nous pondre la partie on line que mérite tant le soft.

Premier avis sur le jeu, conclusion
En conclusion, si on retiendra que ce Call of Duty 3 ne s’annonce pas vraiment révolutionnaire, il faut garder à l’esprit que tout ce qui a fait le succès de la série (le spectacle et l’ambiance notamment) sera une nouvelle fois au rendez-vous, ce qui devrait permettre de se replonger sans trop de bémols dans la seconde guerre mondiale. Reste à Treyarch de trouver les nouveautés suffisantes pour faire du titre un véritable troisième épisode et non un Call of Duty 2.5. Ce n’est pas encore gagné.
Consulter les commentaires Article publié le 11-07-06 par Aurélien B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2022