Preview Assassin's Creed III - jeux vidéo Xbox 360

XBOX GAMER
connect�, 41 465 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Assassin's Creed III



Editeur
Ubisoft
Développeur
Ubisoft Canada
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  31.10.2012
  30.10.2012
Nombre de joueurs
1
Online
- Jeu en ligne
- Contenus
Classification PEGI
Thème
Historique
Résolutions gérées
720p
Prix de lancement
69,00 €

Début septembre, nous avons eu le privilège de découvrir en avant-première Assassin's Creed III, troisième chapitre relatant une guerre fictive entre Assassins et Templiers. Pour le coup, il offre un nouveau terrain de jeu : les Etats-Unis d’Amérique. Nous vous livrons donc ci-dessous nos premières impressions sur l’histoire solo ainsi que sur le mode multijoueur de ce titre attendu pour la fin du mois.

Machine à tuer 3.0




Avec Assassin's Creed III, les joueurs seront relativement dépaysés. En effet, ce nouvel épisode met fin à l’ère Ezio Auditore et à l’Europe de la Renaissance au profit des Etats-Unis, en proie à une révolution de grande ampleur. C’est désormais sous les traits de Connor Kenway, un assassin qui a juré d'assurer la liberté de son peuple et de sa nation, que les joueurs rempileront au service du fameux Credo. La campagne solo promet de donner une leçon d’histoire en intégrant un grand nombre de personnages historiques ayant participé à cette révolution. Pour rappel, cette dernière a abouti sur l’indépendance de ce qui est aujourd’hui la première puissance mondiale. Nous avons pu découvrir la campagne solo d’Assassin's Creed III par le biais de la séquence 6. Connor peut alors voguer vers Boston, rester dans son village ou bien partir en mer pour participer à des batailles navales. Ce sont les deux premières possibilités que nous avons pu essayer avec le temps à notre disposition. Les fans de la franchise seront ravis de retrouver l’aspect gestion ajouté par Assassin's Creed 2 et repris dans les épisodes suivants. Il permettait d'investir dans la rénovation de commerces et de divers bâtiments. Dans AC III, Connor pourra développer son domaine en bâtissant des infrastructures et en assurant sa protection en effectuant certaines missions secondaires. La visite dudit domaine nous a permis de constater les nombreuses nouveautés intégrées dans ce titre, à commencer par la présence de la forêt comme nouvel environnement. Notre assassin peut grimper sur bon nombre d’arbres et de rochers, rencontrer des animaux attendrissants comme hostiles, notamment les loups qui s’avèrent relativement dangereux en cas d’attaque… Seul un QTE vous donnera tout de même une chance de vous en sortir indemne.

Nous nous sommes ensuite lancés dans la quête principale, direction Boston. Connor Kenway cherche un certain Johnson qui souhaite s’approprier les terres de son village sans demander l’accord de qui que ce soit. C’était sans compter sur notre amérindien. On découvre alors une ville de Boston comptant une présence très importante de l’armée anglaise, à chaque coin de rue, des gardes défilent fièrement, tambour battant. Notre première attaque sur un groupe de soldats de sa majesté nous a permis de découvrir une difficulté un poil plus relevée que dans les épisodes précédents, au niveau des combats et de la fuite, à moins que ce ne soit le temps de s'adapter au nouveau gameplay. Le joueur ne peut plus se contenter d’attendre de produire des contre-attaques, car les soldats anglais ont des fusils prêts à tirer et les contres ne sont plus aussi faciles à exécuter. L'attaque paraît alors être désormais la meilleure défense, à l'image de ce que nous avons pu voir dans le trailer de l'E3 2012. Par ailleurs, les mouvements de notre personnage ont été retravaillés. Sa façon de courir, de sauter et de combattre est bien plus crédible, on ressent le travail qui a été fait en motion capture. Quant à la musique, gros point positif de la licence, elle place une fois de plus la barre très haute en immergeant le joueur dans cet univers. L’essai de cette partie du jeu nous a donc plutôt enthousiasmés, mais nous avons quand même été surpris par des ralentissements lors de poursuites par exemple, par un aliasing prononcé (une vue depuis un point en hauteur suffit de s’en convaincre) et, d’une manière générale, par les graphismes qui n’ont pas mis la claque espérée. Néanmoins, nous restons sceptiques sur ce point puisque les vidéos diffusées jusqu’à maintenant vont dans le sens contraire.

Deuxième partie de cette avant-première, le multijoueur, qui s’est avéré être rapidement très sympathique à jouer. Depuis l’incorporation du multijoueur en ligne dans Brotherhood, les développeurs d’Ubisoft Annecy essaient de le peaufiner d’année en année. En 2012, l’interface fait peau neuve avec un design plus réussi que celui des épisodes précédents, les cartes sont très différentes les unes des autres et un nouveau mode coopération fait son entrée : la Meute. Un groupe de quatre joueurs doit trouver et assassiner de la manière la plus « esthétique » possible les cibles contrôlées par l’ordinateur. Ces cibles abattues vous rapportent des points qui vous fournissent davantage de temps pour aller tuer les prochaines cibles. Un travail d’équipe est recommandé afin de tuer simultanément le groupe ennemi et éviter toute fuite d’un de leur membre. Les bots sont en mesure de se défendre si vous êtes trop lent dans votre tentative d’assassinat. L’équipe passe alors de séquence en séquence, et rencontre de plus en plus de difficultés à venir à bout des cibles. Plus classique, le mode Domination nous a permis d’affronter cette fois-ci des joueurs bien réels afin de prendre le contrôle des trois points de la carte. Il faut donc se faire très discret et savoir débusquer tout comportement louche dans la foule afin d’éliminer ou humilier ses adversaires.

Premier avis sur le jeu, conclusion
Ce troisième chapitre, que décrit Ubisoft comme le plus ambitieux de tous, s’avère en effet être un jeu vidéo impressionnant, qui pourrait bien faire oublier la semi-déception de Révélations. Avec trois heures de jeu au compteur, nous avons pu apprécier les nouveautés du jeu, même s’il en reste encore à découvrir. En effet, ce nouvel épisode semble posséder un contenu relativement conséquent et une fois de plus une aventure passionnante. Sans oublier, Connor, le nouvel assassin, qui prend la relève d'Ezio avec brio. Mais là où notre inquiétude subsiste, c’est bel et bien sur l’efficacité du nouveau moteur Anvil Next, puisque les poursuites étaient ponctuées de ralentissements et que l’environnement n’était pas mis en valeur par les graphismes, ce que nous espérions. Reste à savoir si ces points négatifs seront toujours présents à la sortie du jeu en cette fin de mois puisqu'il ne faut pas omettre le fait que l'essai a été réalisé à partir d'une version non définitive.
Consulter les commentaires Article publié le 02/10/2012 par Simon D.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021