Avis - La Légende Kingdom Hearts III Partie 2

XBOX GAMER
connect�, 41 466 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 
News > Avis - La Légende Kingdom Hearts III Partie 2
- Publiée le 24.06.2021, à 13:56
- Par Vincent P.
Avis - La Légende Kingdom Hearts III Partie 2Début octobre 2020, je vous ai donné mon avis sur un nouvel ouvrage de Third Editions, le livre La Légende Kingdom Hearts III Partie 1 : Création signé Georges « Jay » Grouard. Si ce n’est pas déjà fait, je vous invite vivement à le lire à cette adresse. Aujourd’hui, je tiens à vous parler de la Partie 2 de cet ouvrage, partie qui est dédiée à l’univers du jeu et à son décryptage. Accrochez-vous, c’est parti !

Petit contexte

Vous allez me dire que cet avis arrive tardivement puisque le livre est disponible depuis le 29 octobre dernier. Et vous avez raison. Cela étant, j’ai fini la lecture et l’écriture de l’avis de la première partie début octobre mais je n’ai pas insisté pour recevoir la Partie 2 à cette période. Mon deuxième fils est né le 6 septembre 2020 et mon père était malade à cette période. J’ai donc préféré me concentrer sur ma famille. Début d’année, je n’ai pas relancé l’éditeur car mon père était entré dans un processus pour avoir une greffe de deux poumons (il avait signé les papiers) et il pouvait être appelé à tout moment, ce qui a été le cas le 22 février dernier. Je dois avouer qu’à cette période je n’avais pas forcément le cœur à lire. Hélas, et certains le savent, j’ai perdu mon père un mois et une semaine après sa greffe, le 30 mars dernier. Entre le chagrin, les papiers et le reste du quotidien à gérer, j’ai pris quelques jours pour moi. Ce n’est que le 19 avril que j’ai été en mesure de demander l’ouvrage pour ne pas rester sur un goût d’inachevé, pour me plonger dans autre chose. Comme j’en discutais avec mon contact, la lecture a permis de m’apporter des rayons de lumière au quotidien. Comme l’ouvrage fait un peu moins de 500 pages, j’ai pris le temps de le lire, de le savourer. Si je publie l’avis ce jour, c’est parce que je me sens enfin capable de vous en parler et parce que ce 24 juin, mon père aurait eu 63 ans. C’est peut-être un peu cliché mais l’histoire de Kingdom Hearts est remplie de symboliques, parle du cœur, de la lumière et ce sont des thèmes qui collent pour moi à cette journée si particulière.

Un gros pavé indispensable




Dans un premier temps je me dois surtout d’insister sur un point qui est important : non ce La Légende Kingdom Hearts III Partie 2 : Univers & Décryptage ne fait pas un peu plus de 720 pages. Si vous lisez ceci quelque part, c’est assurément que la personne qui vous le dit n’a pas lu le livre ou n’a pas compris une chose fondamentale. En effet, cette deuxième partie fait 492 pages (488 en décomptant les deux feuilles blanches qui bordent la deuxième et la troisième de couverture) mais les pages sont numérotées de 233 (la numérotation est matérialisée à la 239) à 724. La raison est simple, cette partie 2 s’inscrit dans un tout. Elle est la suite de la partie 1 qui comportait 232 pages. C’est donc logiquement que Georges « Jay » Grouard a écrit une note dans l’ouverture de la partie 2 pour bien rappeler aux lecteurs qu’il s’agit de la suite de la partie 1, avant de leur décrire les parties qui seront abordées et d’expliquer pourquoi Dark Road n’est pas étudié. C’est la suite du précédent ouvrage (qui est lui-même la suite des deux tomes de La Légende Kingdom Hearts), ce qui veut dire qu’il vaut mieux avoir lu le premier avant d’attaquer cette suite. Non, en fait, il faut !

Cette Partie 2 s’attaque majoritairement à la saga épisodique χ et à Kingdom Hearts III. Il se sert des lumières apportées par ces jeux pour rectifier et/ou approfondir lui-même des propos de la partie 1 et continuer à disséquer tout ce qui entoure l’histoire des personnages de la série, dont Xehanort / Terra-Xehanort / Ansem. Si le tome est dense, je peux vous garantir que sa lecture l’est encore plus puisqu’elle est régulièrement basée sur des références aux précédents ouvrages. L’auteur a la délicatesse de nous indiquer quel volume est concerné et à quelle page (en plus d’offrir de temps en temps un petit résumé), ce qui permet de faire des allers-retours faciles pour rafraîchir la mémoire si besoin est. L’autre bon point, c’est qu’il aborde en détail la saga χ en retranscrivant bon nombre de passages. Ainsi, cela permet à des amateurs de la licence comme moi, qui n’y ont pas touché sur navigateur ou via smartphone, de profiter de toute l’essence de l’histoire liée à l’ère des contes de fées, sans pour autant s’y mettre forcément. C’est riche, c’est très intéressant et en plus l’auteur s’est permis quelques traductions ou reformulations (indiquées en bas de page) pour assurer la cohérence. D’ailleurs, à plusieurs reprises, il pousse le vice de la reformulation pour compenser quelques faiblesses de la traduction française originale, précisant dans les notes pourquoi (par rapport au texte original en japonais par exemple ou par rapport à la traduction américaine).

Bien entendu, avant d’attaquer ce gros pavé parfaitement indispensable, il n’a pas manqué de définir certains termes propres à la licence, comme ce qu’est un Être, Kingdom Hearts, un sans-cœur, un simili, etc. L’auteur a le sens du détail, parfois peut-être un peu trop avec l’alourdissement du texte à base de () et de [] pour préciser certains éléments qui sont tout de même logiquement induits. En tout cas, c’est tout à son honneur d’être extrêmement précis et détaillé car, même pour un adepte de l’univers, il y a de quoi s’y perdre. Et ce n’est pas la faute des auteurs de la licence, Normura en tête, mais bien parce que tout était prévu depuis le début comme le démontre justement l’auteur dans les pages 343-344. Bien entendu, il décrypte également Kingdom Hearts III et son DLC Re:Mind pour apporter diverses lumières sur l’histoire, au travers notamment des Rapports secrets sur lesquels il s’appuie. Mais n’allez pas penser qu’il s’arrête à cela puisqu’il n’hésite pas à piocher à nouveau dans les précédents opus de la licence, dont le premier et BBS pour revenir sur certaines analyses formulées dans La Légende Kingdom Hearts Tome 2 afin de leur apporter un éclairage nouveau grâce aux révélations obtenues via la saga χ et KHIII. Si l’œuvre au Blanc fait admirablement son travail pour mettre en contexte les tenants et les aboutissants de la licence, notamment au travers de KHIII qui vient clore la saga Xehanort mais pas la saga Kingdom Hearts, c’est bien sûr la partie l’œuvre au Rouge qui est d’autant plus intéressante.

C’est toute la partie qui vient expliquer (encore) la symbolique présente dans Kingdom Hearts III notamment. L’importance de l’échiquier de la cinématique, de son origine à sa signification, l’importance des nombres (5, 7 et 13 notamment) ou encore des couleurs et des fleurs, tout cela a des sens cachés, offrant des niveaux de lectures supplémentaires. Mais il va plus loin en explicitant chaque mot qui a été surligné dans la première partie du livre pour donner de la profondeur à leur compréhension, à leur sens, à leur symbole, s’appuyant même sur des schémas et autres illustrations pour nous aider dans la réflexion. Bien sûr, cela demande d’explorer certaines cultures et autres croyances mais cela permet surtout de voir l’incroyable richesse du monde de Kingdom Hearts, de voir que ce qui pourrait être une simple partie d’échec dans la cinématique de KHIII est bien, bien plus que ça, de voir que la licence est un puzzle parfaitement maîtrisé dont les pièces sont intelligemment distillées aux joueurs. Je ne vais pas en dire plus car je ne veux ni spoiler, ni raccourcir une quelconque explication. Il n’empêche qu’il faut s’accrocher car c’est très riche en informations et c’est aussi pour ça que selon son profil on peut être en mesure de dévorer l’ouvrage, comme de le savourer à petites doses, le temps de bien intégrer (digérer) les divers éléments. En tout cas, il est appréciable de terminer l’ouvrage sur une pensée de l’auteur qui ne manque pas d’humour, en plus d’une dernière interprétation qu’il laisse à ce fou de lecteur (il y a un jeu de mots à comprendre en lisant l’ouvrage !)… avant qu’il ne parle d’un contenu supplémentaire fourni au format digital.

L’avis perso de Vincent / onizukadante // Une excellente deuxième partie !
Je l’avais évoqué dans l’avis de la Partie 1 de La Légende Kingdom Hearts III, j’ai parfois du mal avec le style de Georges « Jay » Grouard, que ce soit au niveau de certaines analogies dispensables ou encore de son besoin d’alourdir la syntaxe avec de nombreuses mentions entre crochets et parenthèses. Mais cela n’enlève rien à ses qualités d’auteurs. S’attaquer à une licence comme Kingdom Hearts n’est clairement pas donné à tout le monde. Pourtant, l’auteur excelle dans ses analyses, dans sa façon de raconter les éléments et dans les choix qu’il a fait, comme celui d’utiliser des retranscriptions complètes de certains passages pour donner à tous les lecteurs des clés de compréhension, sans parler des quelques cas de traductions qu’il aborde pour donner les nuances entre une traduction française et une américaine par rapport au texte japonais original par exemple. Couvrant de la période de l’ère des contes de fées jusqu’à la fin de Kingdom Hearts III, Re:Mind compris, il arrive à présenter, décrire, analyser, approfondir et montrer toute l’intelligence de Nomura et ses équipes dans la conception de cette licence. Et encore, si nous avons fini l’arc Xehanort, nous sommes loin de la fin de la saga Kingdom Hearts. Imaginez que cet arc a tout de même demandé pas moins de quatre ouvrages, aussi indispensables les uns que les autres, pour permettre à tout un chacun de rassembler les pièces du puzzle et d’en comprendre leur signification. Rien que pour ça, les fans de la licence peuvent le dire : Merci Georges « Jay » Grouard et à bientôt !

Partager :    
En rapport avec : Kingdom Hearts III
Editeur : Square Enix | Developpeur : ... | Date de sortie : 29 Janvier 2019
Actualités du jeu | Images | Vidéos | Test du jeu


VOS REACTIONS
Soyez le premier à réagir sur cet article

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021