Test - Avatar : Frontiers of Pandora : Ubisoft nous offre un beau voyage sur Pandora ! | Xbox Gamer - Actualité Xbox

Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Test - Avatar : Frontiers of Pandora : Ubisoft nous offre un beau voyage sur Pandora !

- Publiée le 18.12.2023, à 16:35
- Par Patrick C.
Test - Avatar : Frontiers of Pandora : Ubisoft nous offre un beau voyage sur Pandora !

Après plus de 60h de jeu sur Avatar : Frontiers of Pandora, nous sommes en mesure de vous donner notre ressenti complet sur le dernier gros titre d'Ubisoft, développé par les équipes de Massive Entertainment. Test réalisé sur une version digitale envoyée par Ubisoft, sur Xbox Series X, en solo principalement, avec plusieurs sessions en coopération. Nous vous avons par ailleurs proposé un Avis Day One. Certains éléments sont issus de cet article, ne vous étonnez donc pas de revoir certains paragraphes (qui auront été corrigés ou modifiés). Alors, envie de voyager direction Pandora ?

La formule Ubisoft classique ?

Pour vous (re)situer le contexte, vous jouez un.e Na'vi (sans nom particulier) du clan des Sarentu. Clan qui semblait éteint. Au fil d'une introduction un peu longue, vous comprenez que vous devrez combattre les humains, les mêmes méchants humains que dans les films, la RDA, et un certain John MERCER, qui semble avoir peu de considération pour les Na'vis. Nous vous laissons évidemment découvrir les tenants et aboutissants de l'histoire, les personnages principaux, mais sachez qu'après 60h de jeu, nous avons été plutôt satisfaits par les missions principales, quoique certaines sont parfois moins inspirées que d'autres. Plutôt variées, bien mises en scène, l'ensemble se laisse facilement suivre. On regrette les habituels poncifs, comme le côté très manichéen de l'histoire (les méchants envahisseurs contre les gentils autochtones, même si on ne peut qu'être du côté des Na'vi) avec des retournements de situation classiques, comme la trahison, la remise en question, etc. Les ficelles du scénario sont aussi plutôt lisibles et on n'est jamais vraiment surpris par les rebondissements. John MERCER est d'ailleurs un peu trop caricatural. On regrette aussi que les quêtes secondaires soient si peu inspirées, moins intéressantes, avec dans certains cas des aller/retour en mode FedEx plutôt redondants pour aller chercher certains ingrédients par exemple. Toutefois, il faut bien noter que toutes les quêtes ont un intérêt, et surtout, certaines vous demanderont de rapporter des ingrédients, de cuisiner quelque chose, de fabriquer un élément, ceci afin d'améliorer considérablement votre équipement (nous reviendrons plus tard sur cet élément).

Vous contrôlez donc un Na'vi, en vue à la première personne dans un jeu d'action aventure qui prend ses inspirations dans plusieurs genres, et bien entendu, auprès de plusieurs jeux Ubisoft. Vous devez ainsi affronter vos ennemis dans des combats en vue FPS plutôt rythmés, quoiqu'un peu exigeant en début de partie, explorer les environs, découvrez des camps, discuter avec des personnages, récupérer des quêtes, des objets ; tandis qu'il vous sera aussi possible de faire du crafting, de la chasse, du piratage d'ordinateur et de nombreuses autres activités comme la récolte de ressources, la réponse aux requêtes des clans ou des "enquêtes" à mener pour faire avancer une quête. Pour faire tout ça, votre personnage pourra s'aider de la vision Na'vi, qui s'active avec la petite gâchette droite (RB), et qui permet de mettre en évidence les ennemis (les marquer), les animaux, les éléments importants (personnages, objectifs, etc.), la faune et la flore et les objectifs de mission. C'est un moyen malin de proposer une sorte de "vision d'aigle", de manière plus ou moins réaliste, et ça s'insère très bien dans l'univers d'Avatar. Univers qui semble d'ailleurs respecté, avec des références aux films, des noms et des éléments qui sont cohérents avec le matériau de base (que ce soit les Shaman, appelés Tsa'hik dans les films et dans le jeu, ou certains éléments de la culture Na'vi que l'on peut voir dans les films et qui se reflètent ici aussi).

Autre élément qui frappe, dès les premières minutes, c'est la qualité visuelle du titre. Tout n'est pas parfait, certaines textures (notamment en intérieur) sont grossières, mais vous aurez affaire à un titre relativement beau, qui fait honneur à la saga cinématographique et qui utilise comme il faut la puissance d'une Xbox Series X. Mention spéciale à certains effets visuels sur les plantes qui ressortent avec des couleurs très crédibles pour un Pandora virtuel, exactement comme vous pourriez le voir dans un film Avatar, ou encore certains effets comme le vent sur les plantes.

Ainsi, vous avez à disposition une zone de jeu vraiment dense, d'abord cachée par un brouillard, et surtout, un contenu dantesque mais toujours utile (qui ne fait pas forcément tout le temps remplissage comme certaines productions Ubisoft), avec de nombreuses quêtes principales, annexes, des "contributions de clan" à donner aux différents clans, des éléments pour améliorer sa jauge de vie (les Tigecloches), d'autres éléments pour obtenir des points de compétences (les pousses de Tarsuy), des avant-postes de la RDA à détruire, des moyens de vous connecter à Eywa (la mère des Na'vi) afin de récupérer des compétences spéciales, et encore plein d'autres activités. Avec tous ces éléments, vous l'aurez compris, oui, la formule habituelle d'Ubisoft est là. Mais à l'inverse de ce qu'on avait imaginé, elle fonctionne, et surtout, le titre ne souffre pas des défauts habituels des productions Ubisoft telles que Far Cry, Assassin's Creed ou Watch Dogs avec des mécaniques essoufflées (les filatures ou la gestion des tours pour illustrer ces propos). Avatar : Frontiers of Pandora prend son inspiration sur chacun des titres du géant français, du moins, sur les bons côtés de ces sagas vidéoludiques. C'est ce qui lui permet à nos yeux d'être cohérent, riche en contenu, graphiquement réussi, prenant, agréable à jouer. Certains éléments proviennent d'Assassin's Creed, comme la partie exploration avec les indices à trouver, d'autres de The Division (la puissance de combat, les couleurs de l'équipement), d'autres de Watch Dogs (notamment ce qui a attrait à la technologie comme le piratage) et enfin, d'autres de Far Cry comme les attaques d'avant-poste et les différents moyens d'arrêter les installations de la RDA. Bref, l'ensemble est plutôt cohérent et contient aussi un message écologique bien évidemment largement relayé par les films Avatar. Vous devez en effet combattre les envahisseurs, qui récupèrent les ressources de Pandora, qui polluent la planète, et c'est en détruisant certaines installations de la RDA que vous pourrez "purifier" Pandora et améliorer les conditions de vie des autochtones.

Pandora, me voilà !

Pour continuer sur les bons points, l'IA est plutôt agressive, elle fait très souvent mouche (parfois trop d'ailleurs), les ennemis peuvent nous contourner même s’ils restent dans leur zone. Elle reste cependant plutôt inégale, avec une capacité à nous voir de loin dans certains cas, tandis qu'en étant accroupi (avec B), on devient presque invisible aux yeux des ennemis. Lors des gunfights, l'IA est aussi un peu trop efficace, surtout pendant les premières heures de jeu ou les différents Exo de combat vous donneront du fil à retordre (c'est beaucoup moins le cas ensuite). La progression de notre personnage se ressent toutefois plutôt bien, et au fur et à mesure de l'augmentation de notre puissance de combat, calculée sur la base des compétences débloquées, et surtout de l'arsenal équipé. Les ennemis sont de moins en moins puissant à nos yeux au fur et à mesure que l'on progresse même si ces derniers évoluent et disposent de nouvelles capacités (bouclier ou armes plus puissantes). La difficulté est plutôt bien dosée (en mode normal du moins). Vous terminerez probablement le titre en Puissance de combat à 19 ou 20 (le niveau max pour l'instant). Comme dans un certain The Division, cette puissance dépend donc des éléments équipés, que ce soit les armes (Na'vi comme les arcs, lances ou à feu), ou les tenues (haut, bas, chevilles, serre-tête, etc.). Chaque élément a une couleur correspondant à un niveau de rareté, de vert (convenable) jusqu'à jaune/orange (sublime). La plupart des missions (annexes) proposées permettent ainsi d'améliorer considérablement son niveau de puissance, en allant chercher des éléments rares, pour crafter le meilleur arc, le meilleur propulseur de lance ou encore les protections les plus performantes. A cela s'ajoute la possibilité d'équiper des mods à chaque équipement (qui peuvent ajouter des effets à l'arme ou à la protection). Et justement, côté crafting, vous allez être servi. Vous aurez fort à faire pour connaître la faune et la flore de Pandora avec énormément d'éléments à récupérer sur les éléments du décor, les ennemis, les champignons, les plantes, les mousses, les écorces, et autres éléments. Et lorsque vous devez "prélever" un élément, vous devez le faire dans le respect des Na'vi, c'est à dire sans forcer en utilisant le joystick et la gâchette afin de respecter la nature. En fonction de votre façon de récolter l'élément, celui-ci aura un niveau de rareté plus ou moins important permettant de crafter des équipements plus ou moins performants. Le menu est d'ailleurs très bien organisé, avec un onglet carte, un onglet "guide" recensant l'ensemble des connaissances et notamment, ou trouver certains éléments à récolter, dans quelle zone, comment le faire, des onglets permettant de gérer les compétences de votre Na'vi, de choisir les missions/quêtes à suivre et bien sûr de gérer son personnage (équipements, mods, arsenal, cosmétiques, etc.).

On apprécie aussi la diversité et le nombre d'ennemis proposés, que ce soit les adversaires humains (de la RDA), avec des Exos de combats de toutes tailles et de différents types, les tourelles automatiques, ou les animaux sauvages à chasser (plutôt pacifiques la plupart du temps), ainsi que les animaux sauvages agressifs qui vont vous attaquer. Certains animaux sont incroyables (dans tous les sens du terme), notamment les animaux sacrés du Cercle. On note aussi des passages d'exception, avec une bande sonore très réussie, on pense notamment à l'arrivée dans la 2eme zone du jeu, absolument magnifique et envoutante (et qui nous rappelle l'arrivée au Mexique d'un certain Red Dead Redemption).

Techniquement, le titre est plutôt solide, avec une profondeur de champ importante, aucun clipping, une bonne fluidité (sauf dans de rares cas où nous avons eu des ralentissements, et c'est particulièrement le cas dans certaines zones comme Le Cercle ou à la base de la résistance) et des temps de chargement réduits (et peu nombreux). On apprécie aussi le HUD très épuré, même en plein combat, et surtout lorsque l'on court dans les environnements, avec le minimum d'indications à l'écran, idéal pour l'immersion. On note malheureusement des bugs de textures de temps à autre plutôt. Dommage aussi d'avoir choisi la sauvegarde automatique plutôt que la gestion manuelle de plusieurs slots de sauvegarde.

Pour aller plus loin dans l'analyse, c'est dans tout ce que propose Avatar : Frontiers of Pandora qu'on a apprécié le titre. C'est ce mélange de phase de combat avec l'utilisation des armes, des phases d'infiltration où il est nécessaire de marquer des ennemis, des phases d'exploration où vous devez chasser, récolter et crafter du matériel ou découvrir les environs ; à d'autres moments, vous serez en train de pirater une tourelle ou un exo de combat, tenterez de lier plusieurs éléments dans un mini-jeu d'enquête (à l'intérêt limité mais qui a le mérite de diversifier l'action sur certaines quêtes) ; à d'autres moments, vous profiterez d'un vol en Ikran vraiment convaincant et qui procure de très bonnes sensations, pourrez chevaucher Equidius (sorte de cheval), devrez débloquer une base en raccordant l'électricité (via votre outil de piratage). Bref, le gameplay est varié, l'action diversifiée, il y a de très bonnes idées comme l'utilisation de la flore pour ajouter une verticalité avec des plantes rebondissantes ou qui vous éjectent à plusieurs dizaines de mètres, la possibilité de monter aux lianes (visuellement très réussi), un level design des bases de la RDA qui permet de jouer en infiltration (si l'IA ne fait pas des siennes). Vous aurez aussi l'occasion de gérer votre jauge de vie et votre énergie (il vous faudra manger afin de récupérer de l'énergie) mais aussi gérer les compétences que vous débloquez. On regrette de ne pas avoir besoin de faire de choix dans le déblocage des compétences puisque vous pourrez toutes les obtenir à la fin du jeu (notamment via les pousses de tarsyu). Et si jamais le chemin d'une quête à une activité est trop long, vous pourrez toujours utiliser le voyage rapide (avec les endroits que vous avez débloqués) afin d'accélérer le processus, mais c'est tirer un trait sur une partie exploration de Pandora qui est vraiment plaisante.

Au rayon des déceptions, on peut regretter que tout le monde parle anglais (mais c'est aussi plus simple que de les faire parler Na'vi) - dommage pour l'immersion - tandis que la boussole et surtout la map ne proposent pas vraiment la meilleure lisibilité possible. La carte du menu pause est très visuelle, avec un code couleur qui permet de comprendre la zone (polluée ou non) ou l'objectif (réussi ou non, pousse, tigecloche, camp, arbre-maison, etc.), mais il est parfois compliqué de s'y retrouver. Même en mode guidé, la boussole ne joue pas forcément bien son rôle.

Et la coop dans tout ça ?

Autant être clair tout de suite : la coopération (jusqu'à 2 maximum) est sympathique, mais elle n'est absolument pas au niveau d'un titre de cette envergure, surtout en comparaison du mode solo. Dans certains cas, et par certains choix, la coop donne même le sentiment d'avoir été ajoutée en milieu ou fin de production plutôt que pensée dès le départ. Toutefois, le mode coop est simple d'accès, vous rejoignez un ami via le menu du jeu (en pleine session) et se rejoindre est plutôt rapide. Celui qui est hôte garde l'avancée dans les missions et les éléments débloqués, tandis que celui qui rejoint garde son équipement mais peut choisir de refaire les missions réalisées en coop.

Les sessions en coop sont agréables, le netcode est plutôt stable, les chargements sont rapides, et vous passerez de bons moments. Vous pouvez ranimer votre coéquipier (avec une animation qui laisse à désirer) et il est possible de se téléporter directement sur l'autre joueur (plutôt pratique). Malheureusement, certains éléments ne sont pas bien construits. Nous pensons par exemple à l'absence d'indication de la puissance de combat de son partenaire, l'impossibilité de faire certaines quêtes principales ou annexes et d'exploration en coop (typiquement, les totems, les biseflutes, les ailelames). Lors d'une session à 2, vous serez donc amené à devoir changer de quête ou d'activités car l'activité en question n'est pas faisable. Dans le même genre d'idée, de nombreux bugs sont visibles en coop, bien plus qu'en solo, et notamment, des scripts qui ne se déclenchent pas, des paramètres qui changent lorsqu'on retourne en solo, des base capturées qui ne sont plus capturées dans votre partie solo, etc. D'autant que le jeu ne s'adapte pas au niveau des joueurs (en faisant une moyenne ou en ajustant l'impact du joueur le plus fort). Autant vous dire que lorsque nous avons rejoint des parties de joueurs bien moins avancés, les ennemis ne faisaient pas le poids. Il est donc conseillé de jouer en coop avec des joueurs de même niveau. Autre élément qui fait tache : vous pouvez échanger des objets sans limite d'utilisation (liée à un niveau par exemple). Donc un joueur à la puissance de combat 20 peut donner ses meilleures armes à un joueur de puissance 1 ou 2, ce dernier verra son niveau de puissance de combat monter en flèche. Un peu trop simple du coup...

L'avis perso de Patrick/Lenuldepik
Après un peu plus de 60h de jeu, je suis très content du travail d'Ubisoft et de Massive Entertainment sur le titre. Oui, ce n'est pas parfait (loin de là même), mais pour avoir joué principalement en solo, j'ai beaucoup apprécié l'aventure. Chaque quête, même si elles sont loin d'être toutes intéressantes, peut finalement apporter quelque chose qui a de la valeur, c'est absolument magnifique, certaines scènes sont incroyables, et l'univers est cohérent, vivant, riche. Ce qui est proposé est plutôt varié (même si l'ensemble reste répétitif, comme souvent sur les jeux Ubisoft). J'ai rarement envie de récupérer les collectibles sur les jeux, mais j'ai cette fois-ci fait l'effort de les faire, via la map directement (je pense notamment aux éoliennes, aux totems, aux activités du réseau mycellium ou encore aux missions de reconnaissances). Ubisoft a réussi à me téléporter sur Pandora malgré certains gros défauts (répétitivité, missions fedex, IA trop agressive, la coop pas au niveau, les quêtes annexes et certaines quêtes principales pas forcément intéressantes, les ficelles du scénario trop visibles, etc.).




Point complet
Vous l'aurez compris, Avatar : Frontiers of Pandora est une belle surprise pour nous. Comme nous le disions dans notre avis day one, nous n'en attendions rien et il s'avère être un jeu très complet, qui a sans doute fait appel aux compétences de plusieurs studios (en plus de Massive Entertainment) pour pondre un titre de cette envergure. Non, tout n'est pas parfait, loin de là, et contrairement à ce que nous pensions il y a dix jours, ceux qui ne sont pas forcément fermés aux productions Ubisoft ne seront pas non plus convaincus par Avatar : Frontiers of Pandora. Mais nous notons une nette amélioration sur de nombreux points par rapport à certaines productions du géant français. Et nous avons été convaincus par de nombreux aspects. En vrac, on pourrait citer la partie graphique (et technique aussi), l'envie d'explorer, le contenu (trop?) conséquent, certains décors sublimes, une certaine verticalité, un bestiaire (animaux, humains, RDA, faune et même flore) fourni, pleins de mécaniques de jeu intéressantes et de bonnes idées, le level design proposé, les possibilités de gameplay, une fidélité aux films qui fait plaisir à voir (pour avoir revu le premier récemment), ainsi qu'une bande sonore avec des musiques très réussies et une version anglaise de qualité font de cet opus un titre intéressant. On peut bien sûr pester sur les nombreux soucis liés à la coopération (qui ne fait pas honneur au mode solo), la répétitivité des actions malgré la diversité de ce qui est proposé, des quêtes annexes franchement peu inspirées (mais qui apportent toujours quelque chose comme un loot intéressant ou une recette), une lisibilité de la carte et de la boussole pas forcément optimale ou encore certaines textures notamment en intérieur pas au niveau. Avatar passe donc à peu de chose de l'exploit de proposer un titre d'exception. En l'état, nous restons sur un très bon titre qui vous tiendra en haleine au moins 20h en ligne droite pour la campagne principale (mais ce serait passer à côté de l'exploration de Pandora)...

On a adoré :
C'est vraiment beau !
Certains décors sont incroyables
Le vol en Ikran parfaitement géré !
Techniquement solide
La vision Na'vi, une bonne idée
Une IA agressive
Le contenu est conséquent (trop?)
Fidèle aux films et à l'univers de Cameron
Un gameplay complet et efficace
Une version anglaise de qualité
De très bons moments (le vol en Ikran, l'arrivée au Cercle !)
Le bestiaire (humains, méchas, sauvages, faune, flore)
Certaines phases de jeu "surprises" !
Un HUD épuré, on apprécie
Le Level Design (bases, open world)
Les effets visuels, le vent, les éclairages
La bande sonore et les musiques notamment !
De très bonnes idées (liane, récolte, etc.)
La coop pour quelques éléments
Les collectibles apportent un intérêt ou du "sens" dans certains cas
L'aspect loot pour certains
La partie écologique (qui vient des films)
Une difficulté bien dosée
On n'a pas aimé :
C'est clairement répétitif malgré la variété dans les propositions
Des bugs et certains problèmes techniques (crashs, ralentissements)
Une version française en demi-teinte (voire pire)
Partie infiltration un poil en dessous
Certaines textures pas vraiment au niveau (les intérieurs)
Des quêtes secondaires type Fedex
Les ficelles de l'histoire trop visibles, des poncifs habituels (trahison, remise en question, méchant très méchant...)
La boussole pas au point (et lisibilité de la carte)
Beaucoup d'éléments de la coop mal pensés
L'aspect loot pour d'autres
Peut-être déjà trop de choses à faire, trop dense pour certains ?



Partager :    


VOS REACTIONS
Posté le 18.12.23 @ 17:23

Vraiment bon test. Perso ,en qualité, j'ai été surpris par la stabilité de l'ips . bon après je ne suis pas loin dans le jeu encore. et les décors font le taff même si j'ai trouvé l'ambiance sonore faible niveau décibel , un peu dommage
Posté le 18.12.23 @ 17:39
Testeur


Merci tipanda.

A dispo pour en débattre, si vous n'êtes pas d'accord avec certains éléments. Je sais qu'Ubisoft ne fait pas l'unanimité (et il y a certains arguments!), qu'il y a de quoi discuter. Je partais avec un gros apriori parce qu'en plus on a reçu le jeu tard, donc je partais en mode "ils ont pas confiance donc ils l'envoient le plus tard possible". Je n'en attendais rien du tout d'ailleurs. Et j'ai arrêté à 60h de jeu après avoir bien poncé le jeu (sauf les contributions pour les clans, trop nombreuses).
Posté le 18.12.23 @ 20:58

J'ai de plus en plus de mal avec Ubisoft mais parfois ils font du bon travail,mais malheureusement je n'aime pas trop la license avatar. Du coup je passe mon tour pour l'instant peut-être plus tard à petit prix.
Posté le 18.12.23 @ 22:42
Testeur


Ah clairement si tu napprecies pas les films et l'univers, laisse tomber. C'est principalement sur cet aspect que c'est très bon. Visuellement Pandora est au top. Les effets. Plutôt fidèle à l'univers des films. Et tu ne supporteras pas 30 ou 40h de jeu mini sur un univers que tu n'apprécies pas, même à petit prix.
Posté le 18.12.23 @ 22:57

Merci pour ton aide, c'est clairement pas mon univers, j'ai eu du mal à finir avatar 2.
Posté le 19.12.23 @ 10:12

N'ayant pas vu encore le 2, mais ayant très apprecié le premier volet, j'avais été hypé par le trailer. Merci pour ce test, ça me donne encore plus envie ^^
Tans pis pour les bugs, on a l'habitude aujourd'hui, ça fait parti du package, des MAJ viendront.
Juste ce qui me fait un peu peur c'est le "trop de contenu". J'aime finir mes jeux à fond, mais de là à te degouter à force car justement l'impression que ça va jamais finir, ça saoule.
Posté le 19.12.23 @ 13:01
Testeur


Justement, il y a beaucoup de contenus. Mais contrairement à certains jeux Ubisoft, pour le coup, chaque collectible ou contenu apporte quelque chose et j'ai même pris plaisir à faire les collectibles (biseflute, token, etc.) grâce à la map (même si elle n'est pas tout le temps pratique et lisible). Mais reste que j'ai joué 60h quand même pour à peu près faire le tour du jeu. Il me restait pas mal de contributions (ce qu'on doit donner aux clans pour recevoir des cadeaux en échange), globalement c'est tout ce qu'il me manque je crois.
En ligne droite, c'est environ 20h juste pour l'histoire (campagne principale). Mais c'est sans exploration et ce serait bien dommage.
Posté le 19.12.23 @ 23:16

J'ai vraiment envie de me le prendre mais comme d'hab peur qu'il arrive dans le GamePass.
Posté le 20.12.23 @ 07:33

@Makizar s'il se vend bien, il ne devrait pas arriver trop vite dans le GP... donc sauf à être très patient, autant le prendre ;o
Posté le 20.12.23 @ 09:24
Adjoint


Il ne sortira pas dans le GamePass. Le jeu étant sortie Day One dans le Ubisoft +. Donc en soit, pour le premier mois à 18 euros de Ubisoft +. Tu peux jouer à Avatar
Posté le 20.12.23 @ 09:36
Testeur


J'ai cru comprendre qu'il se vendait plutôt mal...peu de communication d'Ubisoft et des retours mitigés. Je peux me tromper.

Mais en vrai, m'étonnerait qu'il arrive dans le GamePass avant 2 ans au minimum. Même si il a floppé. Pour pas concurrencer Ubisoft+. Après Benoît, je ne pense PAS qu'il ne sortira jamais dans le GP...il y a des jeux Ubi ça arrive.
Posté le 20.12.23 @ 10:13
Adjoint


Plus maintenant. Les jeux Ubisoft dans le GamePass sont sortis dedans avant l'arrivée du Ubisoft + comme Watch Dogs 2. Il y a plus de chance que Ubi + integre le Game Pass que les jeux Ubi dans le Game pass.
Posté le 21.12.23 @ 12:18

Du bon et du moins bon , je vais attendre avant de le prendre
Posté le 21.12.23 @ 18:11

Je suis entrain de le faire grâce a Ubisoft +, et je peux vous dire qu'il est bien, pas une tuerie non plus, mais un bon jeux si on aime l'univers d'avatar.
Posté le 21.12.23 @ 18:26

Je crois que je vais me l'offrir. Par contre l'édition standard est suffisante ou faut prendre le season pass avec ?
Posté le 21.12.23 @ 20:35
Adjoint


Tout dépend si tu comptes y rejouer plus tard lorsque des DLC arriveront. Perso, avec tous les jeux que j'ai à testé. Pas le temps de me dire j'y reviendrai.
Posté le 24.12.23 @ 11:06

J'ai vraiment hâte de m'y mettre à ce jeu mais bon backblog complet jusqu'à février lol
Posté le 24.12.23 @ 13:09
Testeur


Aucune idée pour le Season Pass. Tout dépendra de la qualité des DLC. Certains DLC de AC sont corrects, donc on peut espérer des DLC complets. Ubisoft n'est pas forcément réputé pour proposer des contenus additionnels incroyable (à l'inverse de CDP ou Rockstar par ex).

Je dirai bien que le jeu de base se suffit. Gros contenu. Vous en aurez pour 50 ou 60h et même plus si vous privilégiez encore plus l'exploration, les contributions etc. C'est déjà énorme.

Seuls les membres du site peuvent commenter les articles
Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous


Actuellement, les membres connectés sont : BhZ Maiden, BossVirus, vegansound,
Flux RSS | A propos | La rédaction, nous contacter
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2024