XBOX ONE GAMER
connecté, 41 466 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire
 
Répondre au sujet   Xbox Gamer - Index des forums > Jeux Xbox One et Xbox 360

Assassin's Creed IV : Black Flag
menumaxibestof
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Predator d’aliens
Inscrit le: 29 Oct 2008
Consulter son blog

Message Posté le: Jeu 05 Septembre 2013, 19:11
Répondre en citant





Nightween
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Modérateur
Inscrit le: 16 Fév 2008
Consulter son blog
Gamertag :
Nightween
Message Posté le: Sam 14 Septembre 2013, 0:27
Répondre en citant





Skelface
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Ageekulteur
Inscrit le: 19 Jan 2011
Consulter son blog
Gamertag :
Skelface
Message Posté le: Lun 30 Septembre 2013, 18:35
Répondre en citant





menumaxibestof
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Predator d’aliens
Inscrit le: 29 Oct 2008
Consulter son blog

Message Posté le: Mer 02 Octobre 2013, 18:27
Répondre en citant

Première partie du Making-of d'IGN : http://uk.ign.com/videos/2013/10/02/making-assassins-creed-4-part-1-setting-sail

Skelface
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Ageekulteur
Inscrit le: 19 Jan 2011
Consulter son blog
Gamertag :
Skelface
Message Posté le: Mar 15 Octobre 2013, 19:02
Répondre en citant





Damzema
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Membre XG+
Inscrit le: 04 Sep 2008
Consulter son blog

Message Posté le: Mar 29 Octobre 2013, 16:47
Répondre en citant

AC IV ... tu lis les tests ça donne ça : histoire bidon, partie hors animus 100% osef, gameplay à la ramasse, version PS4 à peine un cran au dessus -> 16/20 Smile Woké !
En gros c'est un jeu de pirate et basta. Tout ce qui me plaisait dans AC a donc disparu. L'histoire de Desmond ... ils ne savent même plus quoi en faire. Impressionnant comme une des licences les plus prometteuses est devenue une soupe annualisée qu'Ubi peine à servir tiède Sad

HaloClem
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Chaboteur
Inscrit le: 06 Jan 2006
Consulter son blog
Gamertag :
Kaya Men
Message Posté le: Mar 29 Octobre 2013, 17:59
Répondre en citant

« Damzema » a écrit :
AC IV ... tu lis les tests ça donne ça : histoire bidon, partie hors animus 100% osef, gameplay à la ramasse, version PS4 à peine un cran au dessus -> 16/20 Smile Woké !
En gros c'est un jeu de pirate et basta. Tout ce qui me plaisait dans AC a donc disparu. L'histoire de Desmond ... ils ne savent même plus quoi en faire. Impressionnant comme une des licences les plus prometteuses est devenue une soupe annualisée qu'Ubi peine à servir tiède Sad



AMEN !!!!

Darksim
- - - - - - - - - - - -
Message privé


XG Survivor, He is Alive
Inscrit le: 08 Oct 2006
Consulter son blog
Gamertag :
The Dark Ezio
Message Posté le: Mar 29 Octobre 2013, 21:43
Répondre en citant

Attendons d'y jouer avant de juger Wink

Même si clairement, AC n'est plus depuis le III et ce Connard Kenway... Il n'y est même plus question de religion en fait depuis Brotherhood alors que cela a été le centre de la licence à sa création.

Je vais devoir attendre la version Xbox One pour me faire un avis.

Damzema
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Membre XG+
Inscrit le: 04 Sep 2008
Consulter son blog

Message Posté le: Mar 29 Octobre 2013, 22:07
Répondre en citant

« Darksim » a écrit :
Attendons d'y jouer avant de juger Wink

Déjà fait pour ma part, version PS3.
Je ne peux pas encore juger l'histoire (bien que le début ne soit pas terrible) mais c'est vrai que le gameplay commence vraiment à me taper sur le système. Dommage car l'ambiance est vraiment là ...

Darksim
- - - - - - - - - - - -
Message privé


XG Survivor, He is Alive
Inscrit le: 08 Oct 2006
Consulter son blog
Gamertag :
The Dark Ezio
Message Posté le: Mer 30 Octobre 2013, 17:02
Répondre en citant

Dac, de ce que j'ai entendu de mes amis Xbox Live, il est super pour le moment.

Finalement je jugerais demain parce que je me vois pas tenir 3 semaines sans un nouveau jeu à faire, puis Batman me ressort par...

Skelface
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Ageekulteur
Inscrit le: 19 Jan 2011
Consulter son blog
Gamertag :
Skelface
Message Posté le: Mer 04 Décembre 2013, 17:40
Répondre en citant

Jeu terminé hier soir, à quelques synchronisations parfaites et défis du 100%.

Dans l'ensemble plaisant à jouer, bien plus que le III, corrigeant la plupart de ses défauts mais en gardant tout de même certains inhérents à la série. On se coltine donc toujours des imprécisions dans les contrôles (celles qui peuvent faire rager), une IA à la ramasse et des combats assistés. Mais la grande force du jeu, c'est indéniablement le côté pirate.

Je ne suis pas un grand fan des séquences navales du III, j'ai trouvé cette partie lassante après avoir complété la moitié des contrats, même si elle avait ses qualités (notamment la sensation de lourdeur du navire). Le IV reprend tous ses points positifs et les améliore, rendant la navigation et les combats vraiment agréables. Heureusement, car l'open world n'est plus une forêt mais toute la mer des Caraïbes, avec son lot de navires à piller (divisés en cinq catégories), de forts à détruire pour afficher tous les lieux d'une zone, d'îles à découvrir et d'épaves à fouiner. Le jeu gagne fortement en variété, mais on peut évidemment compter sur Ubisoft pour foutre en l'air cette impression. Malheureusement, la découverte des lieux laisse progressivement place à "va chercher les coffres, va chercher les fragments d'Animus, voilà 100% tu peux dégager", rien d'autre, à part parfois des coffres enfouis à trouver de la même manière que Red Dead Redemption (via une carte représentant la zone à fouiller, sympathique). Il en est de même pour les séquences sous-marines, au nombre juste et plutôt bien foutues, mais qui ne se résument qu'à choper les mêmes collectables.

C'est tout aussi regrettable pour les îles abritant des ruines Maya, il y avait l'occasion de faire avancer, ne serait-ce qu'un peu, le scénario présent puisque les Mayas y sont apparemment très liés, d'autant plus que l'excellent thème s'y prête fortement, mais non. Parmi les collectables, on trouve également des stèles mayas qui, une fois toutes récupérées, donnent accès à... Une nouvelle armure toute moche. Rien d'inédit, rien qui ne te donne cette sensation de ne pas avoir cherché pour rien. Bref, c'est Ubisoft.

Les améliorations du Jackdaw se font sentir, le navire gagne en puissance et pouvoir aborder des navires autrefois trop forts pour nous en est la preuve. Les abordages sont d'ailleurs sont très bien foutus, plusieurs approches sont proposées (bord du navire, cordes, mâts ou nage) puis il suffit de remplir les objectifs pour se les approprier. Évidemment, après avoir attaqué un nombre incalculable de navires, on fait un peu toujours la même chose mais ça reste jouissif.

Rien de bien spécial à noter concernant le scénario principal, même si on incarne un pirate durant tout le jeu, et non un Assassin (le conflit face aux Templiers est légèrement mis de côté). Ça aurait pu gagner en consistance, en moments plus frappants, mais Ubisoft s'est encore une fois contenté du minimum. Il y a toutefois des efforts sur l'infiltration, toujours sous-exploitée (90% de l'infiltration = sa cacher dans un buisson, siffler, tuer le garde), mais offrant enfin une alternative à la méthode de gros bourrin.

Le jeu est beau, très beau, voire magnifique: l'agitation de la mer, la végétation luxuriante, certaines textures "parfaites", la météo ainsi que la nuit (seul petit bémol: les tempêtes apparaissent brusquement), la fumée sortant des canons après chaque coup tiré, la distance d'affichange juste monstrueuse, etc... Et surtout aucun loading: Assassin's Creed IV est clairement une réussite graphique. On notera toutefois une finition encore à revoir (quelques bugs pas bien méchants, et autres petits dérangements) et, pour les joueurs PC, une optimisation à la ramasse (1440p@30fps, pas d'AA (le downsampling s'en occupe), V-Sync via la carte graphique, toutes les options à fond sauf les ombres en low soft (supérieures à high) et les god rays en low sur ma configuration). Du côté sonore, l'OST est un bonheur pour les oreilles, l'immersion dans les forêts tropicales est accentuée par tous ces petits bruitages (agitation de la végétation, chutes d'eaux, cris des animaux), un gros travail a aussi été fourni pour les combats navals... Mais le meilleur reste les chants de pirates qui résonnent en pleine mer avec l'allure de croisière. Idea

Je ne parlerai pas du présent, on sent que même les développeurs ne savent pas quoi en faire. C'est chiant, tout simplement, même pour le plus chevronné des fans de Assassin's Creed.

tl;dr

+ Une ambiance pirate réussie
+ Plutôt varié
+ La sentiment de découverte
+ Un vrai monde ouvert, immense et sans loadings
+ Tellement beau que t'en chiales
+ OST de qualité
+ La partie navale réussie
+ Des (maigres) efforts sur l'infiltration
+ Edward, la classe

- Encore des imprécisions dans les contrôles
- Finition à revoir (+ optimisation pas géniale sur PC)
- Les villes sont presque inutiles
- Les séquences présent, juste chiantes
- Une variété pénalisée par une répétition des objets à collecter
- L'IA, sans surprise
- Scénario léger
- Construction des missions inchangée
- Les assassinats de retour, mais tous les mêmes

A prendre comme un jeu de pirate, bouffant entre 30 et 40 heures de notre vie, on le finit, on est content, mais on n'y touche plus. C'est le Assassin's Creed le moins Assassin's Creed, ceux qui n'ont pas aimé le III se réconcilieront peut-être avec celui-là, mais ça reste une évolution de la franchise, et non la révolution dont elle a fortement besoin.



6/10


koin-koin
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Quémandeur de Mente Halo
Inscrit le: 08 Fév 2010
Consulter son blog
Gamertag :
koin koin07
Message Posté le: Mer 04 Décembre 2013, 18:26
Répondre en citant

Ca donne presque envie si c'est le AC qui ressemble le moins aux AC, c'est tant mieux après le 2 c'est devenu nimp aucune évolution, un scenar bidon et qui ne sait plus ou aller, peu d’évolution bref une franchise annuelle...dans toute sa splendeur.
Mais si comme tu dis on à un AC qui n'en est pas un et donc un jeu de pirate pourquoi pas, je me laisserais tenté sur one à petit prix fat pas abuser mais si comme tu dis l'ambiance pirate est prenante ça peut être sympa et loin des médiocre brotherhood,révélation et du 3.

Grenesis
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Membre XG+
Inscrit le: 19 Fév 2009
Consulter son blog
Gamertag :
GreNeSis
Message Posté le: Mer 04 Décembre 2013, 22:46
Répondre en citant

Sympa le petit test, ça donne un léger aperçu. Après je sais pas si je vais continuer l'aventure AC. Révélations a peut être été la goutte de trop, ils ne savent plus où ils vont et ce qu'ils font, c'est peut être pas plus mal de clôturer par ce petit entremêlé Altaïr/Ezio et puis basta. On verra.

Nightween
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Modérateur
Inscrit le: 16 Fév 2008
Consulter son blog
Gamertag :
Nightween
Message Posté le: Lun 09 Décembre 2013, 12:00
Répondre en citant

Je rejoins l'avis de Skelface. Le jeu est vraiment beau et immersif! On sent vraiment la partie pirates/corsaires. Dans le III j'avais détester les combats navals, mais là je prends beaucoup de plaisir à en faire! J'ai pas encore la main mais ça va finir par venir... Pour ce qui est de l'histoire pour le moment j'ai rien appris du tout!

Pour ma part j'aime vraiment le titre et gros big up au chant des marins quand sur ton bateau au milieu de l'océan. Idea

Pour ceux qui on un smartphone, l'application companion est pas mal non plus. Elle permet de gérer sa flotte sans être derrière la console, et de lire les lettres et autres infos qu'on ne lit pas forcement.

menumaxibestof
- - - - - - - - - - - -
Message privé


Predator d’aliens
Inscrit le: 29 Oct 2008
Consulter son blog

Message Posté le: Jeu 20 Mars 2014, 22:46
Répondre en citant

Jeu terminé.
Petit topo de ce que le jeu réussit à faire d'intéressant et ce qu'il fait moins bien (copié/collé de ce que j'ai déjà écrit sur un autre forum) :

Les plus :

+ Edward est un homme qui rêve d'une vie parfaite. Cette vie parfaite, il pense qu'il la trouvera dans la richesse. C'est donc la quête de l'or qui le motive premièrement, avant de se rendre compte plus tard de la futilité de celle-ci.
La carte du jeu est parsemée de coffres qui "appellent" le joueur (par ce petit son qui indique la présence d’un trésor et qui pousse inconsciemment le joueur à chercher d’où il vient). Le joueur se met ainsi, par une sorte d'instinct avide, en quête de tous les éléments collectables de la carte.
Il est intéressant de noter que plus l'on progresse, et moins la quête des coffres est intéressante. Ce qui était au début une forme d'appât pour pousser le joueur à la découverte devient terriblement rébarbatif et perd de son intérêt. La découverte ne se fait plus pour le gain, mais uniquement pour le plaisir de la découverte elle-même, pour l'exploration des décors et ce qu'ils ont à offrir visuellement. On explore la carte pour prendre du plaisir à y vivre, et non-plus pour récolter quelques pièces.
Le joueur, progressivement, prend ainsi conscience de la futilité des éléments collectables (cf. Far Cry 3 et son spin-off Blood Dragon). Ici, le gameplay rejoint la narration. Bien joué, Ubi.

+ Alors que dans AC III, la capuche de l’Assassin était un élément narratif reflétant le conflit intérieur du personnage (et d'une très belle belle manière), dans AC IV, la capuche de l’Assassin devient un élément de jeu à part entière puisqu'elle est un indicateur des zones dangereuses. Encore bien joué.
Dommage que, du coup, la zone rouge sur la mini-map et le message de prévention soient toujours présents à l'écran. Pourquoi les garder alors que les développeurs ont trouvé un moyen d'indiquer quelque chose au joueur directement à travers le gameplay ?

+ Travail intéressant sur l’architecture des décors : la verticalité, l’horizontalité et la transversalité y sont couplés intelligemment, offrant à certains endroits l’une des expériences de free-running la plus aboutie de la saga.

+ Introduction des mécaniques des plantations assez intéressante puisque véhiculée à travers une filature. On passe ainsi par une mécanique de gameplay pour en introduire une autre, plutôt que de se contenter d’une cinématique bateau. Malin !



Les moins :

- Un sens de la mise en scène clairement moins étoffé. Alors que chez Corey May (AC1, 2 et 3) et chez Jeffrey Yohalem (Brotherhood), chaque début de jeu se construisait comme une introduction aux thématiques narratives de la trame entière, ici il n’en n’est rien. Le conflit intérieur du personnage passe uniquement par les dialogues ("L'or ne fera pas ton bonheur Edward" répété 150 fois sous différentes variantes), plutôt que de passer par ce que le joueur voit. On ne retrouve à aucun moment la force des complexes œdipiens et fraternels étudiés par Corey May et Jeffrey Yohalem (et que l'on retrouve dans les derniers jeux sur lesquels ils ont travaillé, Far Cry 3 et Batman Arkham Origins). Une grosse lacune qui se voit néanmoins compensée par le premier point positif développé plus haut.

Répondre au sujet    Xbox Gamer - Index des forums > Jeux Xbox One et Xbox 360 (email)    
    
 
Sauter vers:  



  
Flux RSS / MSN | A propos | La rédaction, nous contacter | Publicité

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2009