Tests membre BioShock - Xbox 360

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 231 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

BioShock



Editeur
2K Games
Développeur
2K Games
Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  29.08.2007
  21.08.2007
  21.02.2008
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI

Mémoire
1500Ko
Résolutions gérées
720p, 1080i, 1080p
Son
Dolby Digital
Prix de lancement
65,00 €

< 1 2 3 4 5 >

yankee13
Publié le 30/01/2008 à 17:59
18/20
   
superbe jeu

je ne m'attendais pas du tout à me trouver face à un jeu avec un tel niveau de qualité.
le graphisme, l'animation et l'audio sont à la hauteur de ce que les joueurs attendent.
la fluidité de l'animation est au top niveau. l'histoire et bien tournée, et ont aurais tendance à ce mettre dans la peau du personnage tellement l'intrigue est passionnante.
je vous le recommande vivement
raypenbar
Publié le 27/01/2008 à 20:21
18/20
   
Bioshock est pour moi, et pour beaucoup, le jeu de l'année 2007. Le jeu place le joueur dans la peau d'un rescapé d'un accident d'avion en pleine mer. Juste après qu'il ait échappé à la mort, il voit une sorte de phare (je sais plus trop). Il décide d'y entrer. Là, commence véritablement l'aventure : Rapture vous accueille. Bienvenue dans l'asile de fous le plus attirant que l'on puisse trouver dans un jeu vidéo.

L'univers que propose Bioshock, est tout bonnement hallucinant. Un univers unique. Pour etre honnete, je n'ai pas les mots appropriés pour le décrire je ne voudrais pas mal faire.
Le jeu en lui meme est basique, FPS très bien réalisé comme on en voit notamment sur PC. Cela dit, à la différence des FPS lambdas, il propose une durée de vie bien plus conséquente. Ajouté à cela des graphismes très fins et détaillés, une atmosphère oppressante...

Le plaisir de jouer et d'avancer dans Rapture sont tellement grands que ça en devient jouissif.

Je le conseille vivement aux amateurs de FPS bien sur, mais également à ceux qui aiment les survival horror, l'expérience sera différente mais pas moins bonne.
panzerkrieg
Publié le 29/11/2007 à 18:52
18/20
   
Depuis 2 mois que je l'avais dans mon tiroir, j'ai enfin mis Bioshock dans ma console. Je connaissais déjà les qualités de ce jeu d'après les avis de mes amis et des internautes, mais il faut vraiment y jouer pour pouvoir se rendre compte de la grandeur de ce jeu.

Quelle ambiance !! Rarement un jeu ne m'aura autant accroché de par son ambiance et son univers (à part beyond good and evil et Advent rising). On sent que les devs se sont investis à fond dans leur projet (+ de 4 ans de travail), et ils semblent être allés au bout de leurs idées.

La ville sous marine de Rapture constitue un monde à part ou le joueur se retrouve "laché" suite à un crash d'avion dans l'océan, mais je ne dévoilerai rien de plus, car le scénario se vit et ne se raconte pas. La force de Bioshock réside donc dans son ambiance, magnifiée par des graphismes très bons, très diversifiés (on n'a pas l'impression de tourner en rond)et très typés années 50 (les musiques sont fabuleuses). Les effets d'eau sont magnifiques, et il m'est souvent arrivé d'errer dans les décors en regardant partout autour de moi pour ne rien rater.

Côté action, vous aurez à vous frotter à des chrosomes, des humains génétiquement modifiés ou ayant sombrés dans la folie, dans cette ville créee avant tout comme un refuge, mais ou les expériences scientifiques auront mal tournées. On retrouve des armes connues, comme fusil à pompe ou mitraillette, mais avec la possibilité de les améliorer. Différents types de munitions (que vous pouvez créer) permettent d'aborder les différents ennemis de plusieurs manières. Il y a également ces "petites soeurs", toujours accompagnées de leur "protecteur" (bien costauds), qui ne sont pas très nettes non plus.

Mais là ou Bioshock se démarque, c'est avec l'utilisation de plasmides, ces pouvoirs que vous pouvez assimilez et qui permettent de venir a bout des ennemis coriaces. On trouve par exemple des sorts permettant d'enflammer, d'electrifier ou de geler l'ennemi, mais il en existe énormément (mais rien n'est gratuit).

On pourrait parler du jeu pendant des heures tellement il est complet, mais il ne faudrait pas gacher la surprise. Côté durée de vie, je l'ai terminé en environ 14 heures en fouinant un peu partout, mais j'ai raté quelques infos. Un excellent moment en tout cas, et il est difficile de décrocher.
Mich83
Publié le 22/11/2007 à 10:40
19/20
   
Ca y est, je l'ai enfin fini ! C'est pourquoi je me décide à faire mon petit compte rendu bien que tout a été plus ou moins dit sur le sujet. Au chapitre des défauts tout d'abord: pas grand chose! On regrettera juste les piratages un peu trop fréquents. En effet le mini jeu est sympa mais devient vite lassant quand il faut enchaîner un coffre, un distributeur, une tourelle, etc... D’affilés. Heureusement des outils de piratages auto viennent nous soulagés ce fardeau mais sont malheureusement un peu rare. A part ca, le changement d'arme ou de plasmide (magies, malheureusement peu nombreuses) est souvent fastidieux puisqu'il oblige à les faires toutes défilées les unes après les autres... pas évidents en plein milieu d'un gunfight endiablé ! Certes, c'est un souci inhérent à la manette, que l'on ne retrouve certainement pas sur pc grâce aux raccourcis clavier.



Au chapitre des qualités : tout tient à l'ambiance absolument fabuleuse du jeu, la scène d'introduction mettra d'ailleurs tout le monde d'accord, on avait plus vu ca depuis le mythique Half Life 1 et sa scène du rail parcourant Black Mesa ! Le jeu distille une atmosphère délicieusement malsaine sur une vingtaine d'heure de jeu servis par un scenario riche en rebondissements et qui réserve de bonnes surprises. Les graphismes et le gameplay aux petits oignons (hormis les petits détails insignifiants cités plus haut) servent à merveille cette aventure monumentale.



En bref, Bioshock est un chef d'œuvre qui vous scotchera à votre écran de bout en bout... pas un seul temps mort, de l'humour noir, un level design somptueux, un univers accrocheur et cohérent, etc. etc... Un jeu tout simplement indispensable.

Karda
Publié le 17/11/2007 à 23:38
19/20
   
Voilà un ovni... un jeu obscur, envoutant, plein de charme. Qu'est ce que Bioshock ? C'est un FPS retro futuriste, qui se déroule dans les années 50, ou un savant fou créa une cité sous marine, malheureusement un parasite a semé la zizanie et tout le monde est devenu cinglé. Nous voilà largué au milieu de cette jolie ville en ruine, rouillé, suintant l'humidité, ou les gramophones crachent une musique nasillarde et lugubre et ou les scaphandriers se balades accompagnés de gamine sadique assoiffé de sang. Vous me direz que ce n'est pas engageant et bien détrompez-vous, il faut absolument y jouer.


Tout d'abord le gameplay est très classique, ce qui permet une prise en main naturelle et immédiate. Les gâchettes gauche pour les plasmides (donne des pouvoirs: feu, froid, insecte...) et les droites pour les armes (très variées: pistolet, mitraillette, fusil à pompe, clef anglaise, lance flamme, arbalète, lance grenades). Les graphismes sont très beaux, les petits défauts s'oublient devant des couleurs magnifiques, des cuivres rutilant, de la rouille plus vraie que nature... L'ambiance, bien que sombre, donne à ce jeu un charme désuet, qui peut séduire même les plus exigeants.


L'IA des adversaires est correcte, vos adversaires ne vous laisseront aucun répit malgré le QI d'une huitre. En effet, le parasite dont il est question dans le jeu leur aura sans doute grillé les neurones. Reste les Rosie et les Videurs d'Elite qui eux sont des plus coriaces... La durée de vie est franchement bonne, une bonne vingtaine d'heure, si on prend le temps de regarder partout, la progression ne présente aucune difficulté (ce qui peut être dommage), mais après tout c'est un FPS. La bande-son est remarquable, elle confère au jeu une âme, une vie propre qui est absolument irrésistible. Les musiques (Papa loves mambo, par exemple) et bruitages nous plongent dans cette univers utopique délirant. Le scénario quant à lui est assez simple, et malgré une surprise à la fin, il ne constitue pas le point essentiel du jeu.


Au final, BioShock, n'est pas parfait mais l'ambiance générale et l'originalité font que les imperfections disparaissent devant nos yeux ébahis. BioShock est beau, angoissant, c'est une sorte de rêve éveillé (ou plutôt cauchemar) dans un monde qui à perdu toute moralité... A voir, à jouer, à consommer sans modération...


< 1 2 3 4 5 >


 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019