Test Total Overdose - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Total Overdose



Editeur
SCi
Développeur
Deadline Games
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  16.09.2005
  27.09.2005
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Résolutions gérées
720p
Son
Dolby Digital

La première remarque qui sera faite à la vue de ce soft est tout simplement qu’il s’agit encore d’un GTA-like. Alors comment se différencier de la concurrence quand vous développez un titre dont le thème et le concept sont du vu et revu ? Eh bien il semblerait que le studio de Deadline Games ait trouvé la réponse en nous proposant ce Total Overdose qui, il faut bien l’admettre, est une totale surprise pour une overdose de plaisir !

Le vilain petit canard




Loin d’établir un scénario avec des bases inédites, Total Overdose se veut pourtant d’être apprécié par sa propre critique. Votre père est mort dans l’exercice de ses fonctions et votre frère, policier tout comme son paternel, décide d’enquêter sur ce tragique évènement dans lequel les plus gros cartels de drogue sont mêlés. Mais voilà, un accident est vite arrivé et ce dernier fini dans un fauteuil roulant pour quelques mois. Cependant hors de question d’annuler l’enquête et de risquer de perde les chances de retrouver l’assassin du père et c’est donc à vous, son frère jumeau, de reprendre l’affaire en main. Vous êtes donc sorti de prison pour venir en aide à votre frère et vous allez mener l’enquête à votre manière…

Bourré d’humour de second degré, Total Overdose n’hésite pas à s’auto parodier avec ce scénario certes très simpliste mais qui donne de suite le ton : ça va chauffer. Les techniques policières, vous ne les connaissez pas et vous préfèrerez utiliser la voie des pistolets plutôt que celle de la parole. Nous avons donc à faire à une recette des plus basiques mais dont la sauce prend immédiatement effet tant on a plaisir à se retrouver dans une sorte d’adaptation du film Deseperado pour les connaisseurs. Pas de place au bla-bla inutile et aux rallonges scénaristiques ennuyeuses, c’est de l’action dans sa plus simple définition qui vous attend à présent.

Max Payne au Mexique




Total Overdose ne se contente pas de reprendre un scénario que l’on pourrait classer de déjà-vu puisqu’il reprend aussi, sans se le cacher, quelques ingrédients qui ont fait le succès de Max Payne ou encore de Enter The Matrix. Ainsi votre personnage pourra effectuer toutes sortes de figures acrobatiques plus déjantées les unes que les autres le tout dans un espace spatio-temporel ralenti qui n’est pas sans rappeler le flic vengeur du nom de Max. Le gameplay du soft a donc été pensé autour de ces possibilités. Ainsi, il vous suffira de dégomer un maximum d’ennemis pour voir votre jauge d’excitation se remplir, permettant ainsi de libérer la bête déchaînée qui vous habite. Car il s’agit bien là d’une sorte de métamorphose que subit votre personnage puisque ce dernier pourra se retrouver en différents modes afin d’acquérir le pouvoir d’avoir la force d’un taureau ou encore celui de réaliser des headshots à tout va. Bien sur le tout en effectuant tout un tas de sauts acrobatiques, en marchant sur le murs et même en remontant le temps puisque cela vous est aussi accessible.

En plus des différentes missions sur lesquelles nous reviendrons plus tard, le joueur sera confronté à certains défis comme Le jour des Morts ou encore une session forte sympathique de catch le tout, toujours dans l’optique d’amasser un maximum de points et de bonus. Certains penseront que l’on a atteint le n’importe quoi et que les développeurs ne se sont contenté de plagier à droite ou à gauche certaines bonnes recettes. Je leur répondrai alors que le soft d’Eidos joue habilement avec cette critique et arrive à offrir au final un soft des plus jouissif. La jouabilité du soft est donc totalement adaptée aux différentes possibilités offertes et il ne vous faudra que quelques minutes afin de réaliser les meilleurs combos possibles, ramasser le maximum de points en effectuant le plus grand des carnages.

S’il y a bien un concept dans lequel Total Overdose se veut copier GTA San Andreas, c’est bien la manière dont le soft est organisé. Explications : bien que se déroulant dans une ville au Mexique le jeu est coupé en différents quartiers, lesquels recèlent de missions secondaires et d’éléments de l’histoire principal. Toujours dans la même optique que son modèle, vous pourrez piquer n’importe quelle voiture, entrer dans un certain nombre de bâtiments, vous balader assez librement dans la ville et amasser toutes sortes d‘armes comme le canon scié, le pompe, le bazooka ou encore les brûlants cocktails molotov. Seulement voilà, la copie fait parfois défaut puisque les zones de missions restent somme toutes assez limitées, avec des temps de chargement assez longs si vous avez le malheur de changer de quartier, les réactions des passants et des personnes auxquelles vous volez la voiture sont assez passives et enfin, il faut bien avouer que l’on est loin d’atteindre une diversité des missions exemplaires.

Bienvenue dans le monde réel




Sur le plan de la réalisation technique, Total Overdose n’est certes pas un exemple de ce qui se fait de mieux dans le genre et sur la console de Microsoft. Si les textures sont plaisantes tout comme les décors de la ville et l’animation des personnages, l’ensemble reste bien en dessous d’une prouesse technique et l’on se surprend même à éprouver une sorte de lassitude à évoluer dans des décors mornes et sans originalité. Certes on vous l’a dit ici ce sont les phases d’actions qui priment, mais quantité d’adrénaline ne rime pas avec qualité des textures ce qui s’avère un peu frustrant. Mais voilà, la critique s’arrête là car il serait bien dommage de pénaliser un soft aussi osé et avec autant de conviction que ce Total Overdose, sur le simple fait que la réalisation graphique laisse à désirer.

Finir ce test sans évoquer la bande-son aurait été tout simplement comme manger des tortillas sans y rajouter des sauces piquantes. Tout bonnement excellente, cette dernière mélange scrupuleusement musique mexicaine sur fond de metal et rock US pour un rendu des plus adapté à l’action. Entraînantes, tout comme les voix françaises choisies pour ce qui peut être appelé sans équivoque un doublage parfaitement réussi. Si les répliques ne volent pas plus haut que 4 haricots mexicains dans une marmite, elles n’en restent pas moins hilarantes et très osées car racontés dans un ton parfaitement égal à l’intensité de la chose. Bref un bon travail des studios de Deadline Games qui, décidément, étaient voués à nous surprendre.

Point complet
Si Total Overdose manque d’une certaine finalité pour être un véritable hit, il n’en reste pas moins un coup de cœur qui surprend en entreprenant un pari osé : marcher sur les plates bandes des gros jeux d’action en copiant et mélangeant une partie de leurs meilleures caractéristiques. Certains n’y verront qu’un soft poubelle de plus alors que les autres, ceux qui auront appris à l’apprécier dans ce qu’il se veut être, c’est à dire un jeu de second degré, ne regretteront en rien leur achat et assouviront avec un grand plaisir leur soif d’action.

On a adoré :
+ Ambiance excellente
+ Très jouissif
+ Action non stop
On n'a pas aimé :
- Graphiquement trop juste
- Lassitude présente


Consulter les commentaires Article publié le 24-09-05 par Jerem'



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021