Test TimeSplitters : Future Perfect - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

TimeSplitters : Future Perfect



Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  25.03.2005
  21.03.2005
Nombre de joueurs
1 à 16
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Classements
- Réseau local
Classification PEGI
Son
5.1

Tout le monde se souvient d’un certain Time Splitters 2 qui avait créé la surprise de la part du développeur Radical. Place cette fois-ci au troisième épisode de la série qui nous amène un mode Live et une édition signée Electronic Arts. Certains espéraient trouver une suite digne de ce nom et preuve est de constater qu’EA n’a pas récidivé ses coups à la Burnout 3 et Oddworld Stranger, c'est-à-dire nous sortir un soft de qualité. L’expliquation d’un tel désastre dans ce test de Time Splitters Future : Perfect.

Un futur pas si parfait…




Etant un grand fan du second opus je ne pouvais qu’attendre avec impatience ce FPS créé par des anciens de Rareware. Le fait qu’Electronic Arts soit l’éditeur de ce Future Perfect avait de quoi donner la chair de poules aux fans de la première heure du soft. Pourtant, preuve est de constater que l’éditeur numéro 1 au monde n’a pas trop pressé les développeurs et nous a qui plus est bombardé de medias en tous genres. Si ce Future Perfect s’avère être une très grosse déception preuve est tout de même de constater que le premier épisode n’étant pas vraiment une révolution, tout au contraire même et que Second Sight s’avérait être juste moyen. Après tout Time Splitters 2 était peut-être l’exception, nul besoin d’en vouloir à EA donc ?

Première grosse déception concernant ce jeu : un mode solo peu jouissif et bien peu attrayant. Ainsi vous remarquerez bien vite que Free Radical ne s’est pas pris la tête à nous offrir un scénario passionnant, comme à l’habitude bien sûr mais preuve est de constater qu’en plus, l’humour est beaucoup moins présent qu’auparavant et qui plus est, le mode solo est moins fun et bien moins intense. C’est ainsi qu’on incarne le soldat Cortez pour 13 missions solo vous emmenant à travers plusieurs périodes de notre histoire : de 1914 à un futur plutôt lointain. Votre but est une fois de plus de sécuriser les différents cristaux du temps afin de sauver la planète d’un fin atroce, bref la routine pour le vétéran que vous êtes ! Dommage qu’on se retrouve confronté à un scénario ultra répétitif et plus lassant que celui de l’opus précédent, lequel avait au moins l’humour pour lui…

Les niveaux que vous traverserez dans l’aventure solo sont cependant assez variés, allant d’un train en pleine marche à une maison hantée par une horde de zombies en passant par une planète extra terrestre et j’en passe. Bref, cela aurait pu être une balade ma foi fort agréable si l’ambiance avait réellement été de la partie… Ce qui n’est malheureusement pas le cas. D’ailleurs rares seront les nouveautés par rapport à l’épisode 2 : quelques bots qui vous aideront ça et là, des nouvelles armes et des véhicules peu intéressants. Bref, pas de quoi vanter les mérites des esprits pensants de Free Radical ! Heureusement d’ailleurs que les personnages ont toujours droit à leur humour si emblématique de la série. Ce n’est pas moins de 150 personnages différents qui vous attendent en solo et en multi parmi lesquels certains très originaux et amusants à jouer comme ce bon vieux singe ou encore les zombies… Encore une fois, niveau level design, on se retrouve face à un titre ultra linéaire où vous devrez juste avancer et éliminer vos ennemis. Les objectifs varieront parfois en vous proposant de défendre des cibles ou de détruire un certain nombre d’ennemis mais rien de bien « trippant » en fait. En fait la « grosse déception » de ce Future Perfect provient de ce mode solo minable et qui plus est trop court.

C’est en seulement 5 à 6 heures de jeu que vous bouclerez l’aventure solo du titre, et cela sans compter sur une once de fun tant ce mode solo est peu attrayant par rapport à celui du 2. Et croyez moi, 5 ou 6 heures de jeu c’est vraiment très très court pour un mode solo de FPS. D’où le fait que ceux qui ne possèdent pas le Live ne devraient être que très peu intéressés par ce jeu. Et ce même si il offre un mode coopératif sympa et des bots agréables à combattre.

Techniquement identique à la version PS2




Un des autres défauts mineurs de Time Splitters Future Perfect est d’être techniquement identique à la version PS2. Si au niveau de la bande son le soft s’en sort assez bien avec des musiques agréables à l’écoute et des bruitages réalistes, on ne peut pas en dire autant des graphismes du jeu. Non seulement le jeu a peu évolué depuis TS2 mais en plus les univers traversés sont bien moins attrayants que ceux de l’épisode précédent ! L’action est faiblarde et certains niveaux paraissent carrément mal conçus avec des décors parfois vides et une linéarité abusive. Reste des effets spéciaux bien réalisés et une animation globalement assez bonne (pour peu que ça n’explose pas trop et qu’il n’y ait pas trop d’ennemis affichés à l’écran.). Bref, techniquement parlant Future Perfect est loin d’égaler les grands standards du genre et qui plus est son style esthétique ne plaira certainement pas à tous. Dommage.

Un mode Live salutaire !




Si le mode solo se révèle être plus que médiocre, le mode multijoueur de TS3 est un véritable salut pour le titre de Free Radical. Ce ne sont pas moins de 150 personnages différents qui vous attendent avec en plus divers modes de jeu plus funs les uns que les autres. C’est ainsi qu’on retrouve les inévitables modes Deathmatch, Team deathmatch, Capture the flag mais aussi des modes de jeu plus originaux les uns que les autres et plus comiques à jouer que tout ce que vous auriez pu imaginer ! Et cela parmi 16 maps dédiées au multijoueur s’ilv ous plaît !

En plus de s’éclater à 16 sur le Live vous pourrez aussi mettre vos propres créations sur le Live et en télécharger d’autres. Bien que ce créateur de niveau reste assez basique il se révèle bien sympathique à jouer, pour peu qu’on sache s’en servir bien sûr !

On aura juste un petit regret sur les quelques lags présents ça et là et les rares difficultés à rejoindre des parties, serveur EA oblige. Dommage aussi qu’il faille investir juste pour un mode multijoueur, surtout que TS2 faisait aussi bien en la matière, si on laisse le mode Live et le téléchargement sur le côté bien sûr…

Point complet
Grosse déception pour ce Future Perfect qui nous offre un mode solo particulièrement pauvre en sensations et du "déjà-vu" dans les modes multijoueur. Reste un divertissement de qualité sur le Live mais sans grand plus hélas.

On a adoré :
-Un mode Live sympathique
-Plein de personnages
-Un éditeur de niveau plus complet
On n'a pas aimé :
-Graphiquement moyen
-Mode solo trop court et lassant
-Pas de gros changements par rapport à TS2


Consulter les commentaires Article publié le 25-03-05 par Rédempteur



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021