Test The Elder Scrolls III : Morrowind - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 243 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

The Elder Scrolls III : Morrowind



Editeur
Ubisoft
Développeur
Bethesda Softworks
Genre
Jeu de rôle (RPG)
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.11.2002
  06.06.2002
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Son
5.1

The Elder Scrolls III : Morrowind, la suite des jeux Arena et Dagerfall bien connus des plus anciens joueurs PC débarque enfin dans une version française totalement traduite qui va sûrement provoquer quelques nuits blanches chez les fans du genre. Morrowind démontre le savoir-faire de Bethesda en matière de jeu de rôle off-line. Plongé en plein cœur d'un empire déchiré par les guerres des guildes, les rivalités entre maisons, vous allez vivre une expérience unique. L'étendue énorme des terres de Morrowind va vous surprendre. Pas grand chose à voir avec un Final Fantasy puisque ici le nombre de paramètres pris en compte est extrêmement important et peut paraître assez compliqué au premier abord pour des joueurs habitués aux productions consoles. Le joueur a une grande liberté et peut donc faire un peu ce qu'il veut sans être contraint de suivre un parcours prédéfini…





Fans de jeux de rôles, l'aventure commence !



Derrière un scénario classique se cache un formidable background, mis au point par Bethesda Softworks pour rendre crédible cet univers aux nombreuses subtilités. Morrowind vous met dans la peau d'un personnage emprisonné, puis envoyé sur l'île de Vvardenfell pour mener une mission sur les ordres de l'empereur Uriel Septim lui-même. Les plus hautes autorités ne savent pas pourquoi vous avez été libéré mais les ordres, le silence et le secret sont les maîtres mots en Morrowind. Bercé par les vagues, vous avez dormi longtemps, très longtemps. La cale de ce rafiot n'est pas bien confortable, mais troublé par vos rêves, vous n'y avez guère prêté attention. Un garde viendra vous chercher pour vous débarquer sur l'île de Vvardenfell dans le village de Seyda Nihyn, divers personnages vous poseront des questions, un garde vous demandera votre race que vous pouvez choisir parmi un grand nombre (orques, elfes noires…) qui influera sur les réactions de certains habitants du monde de Morrowind. Ensuite un passage dans le bureau de recensement vous permettra de définir votre classe et différentes données. D'ailleurs plusieurs manières de procéder vous sont proposées soit par de simples menus où encore à travers un questionnaire assez amusant qui déterminera ainsi votre classe. Vous choisirez également votre signe astrologique vos aptitudes au combat etc… Tout ces éléments ont un poids déterminant dans le déroulement du Scénario !





Un monde à part



Une fois accomplies ces différentes étapes un peu longues mais obligatoires et extrêmement importantes je vous le répète, vous serez libéré dans le village de Seyda Nihyn. Il s'agit d'un petit village de bord de mer proche des marais où les quelques habitants sont plutôt paisibles malgré quelques rumeurs et racontars. Ce qui frappe lors de vos premiers pas dans le village sont les décors, ils sont vraiment splendides, chaque maison est unique et possèdent des formes vraiment différentes. L'eau est plus vrai que nature. La cime de grands arbres se laisse entrevoir au loin, tout comme le phare que l'on distingue de l'autre côté. Malheureusement la visibilité est limitée par un brouillard un peu trop présent mais auquel on s'habitue. Et encore, il ne s'agit que de la première ville d'autres sont 10 fois plus grandes et plus jolies ! De nombreux gardes et civils vont, viennent et vaquent à leurs occupations ils ont chacun leur tenue propre et sont bien modélisés malgré une certaine raideur dans leurs mouvements. Après un petit tour dans le village on tente de s'aventurer un peu plus loin et là c'est le délire. Alors on se lance on traverse des marais on franchit des montagnes, une ville, un désert une autre ville, une rivière, des prairies encore une ville, une heure, deux heures…





Vous l'aurez compris l'univers dans Morrowind est grand, très grand, n'ayons pas peur des mots c'est vraiment gigantesque et extrêmement varié qui plus est. On passe d'une région à l'autre sans interruption (quelques petits chargements de temps en temps) et on découvre ainsi le monde de Morrowind vaste et si beau. Bien évidemment ce monde vit et on va de rencontre en rencontre qui sont heureuses mais aussi souvent malheureuses. Pour vous guider une carte est disponible et c'est grâce à elle que vous vous rendrez compte de l'étendu du monde de Morrowind même après des dizaines et des dizaines d'heures de jeu on a pas découvert la moitié de la carte. En effet au fur et à mesure de vos explorations les zones déjà visitées se découvrent, les zones inconnues restant cachées. Il vous faudra parfois plusieurs heures pour rejoindre une ville. Heureusement les concepteurs du jeu ont tout prévu pour les fainéants et les plus impatients, des moyens de transport sont utilisables, comme des bateaux où plus original des puces géantes qui d'un seul saut vous transportent d'une ville à l'autre moyennant finance bien sûr ! Si ces moyens de transport sont bien utiles il ne faudra pas pour autant négliger la marche à pieds qui vous permettra de découvrir peut-être divers endroits inconnus renfermant de précieux trésors…

Point complet
Morrowind, premier jeu de rôle sur Xbox n'est pas une surprise. Attendu de tous, il nous offre là ne aventure unique ou chaque joueur aura sa propre histoire, son propore personnage. Un monde immerssif et captivant ou cependant il faut énormément de temps à consacrer... Une aventure longue très longue que seul les plus courageux d'entre vous parviendrons à ses fins...

On a adoré :
+ Immense, riche, culte
+ Esthétique particulière
+ Durée de vie énorme
+ Bande son géniale
+ Jouabilité très complète
On n'a pas aimé :
- Trop complexe pour les débutants
- Couleurs sombres
- Vue extérieure mal gérée
- De nombreux bugs


Consulter les commentaires Article publié le 12-12-02 par Psykoprod



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019