Test Tecmo Classic Arcade - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Tecmo Classic Arcade



Editeur
Tecmo
Développeur
Tecmo
Genre
Compilation
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.10.2005
  14.09.2005
  27.10.2005
Nombre de joueurs
1 à 4
Classification PEGI

Décidément, la fièvre de la nostalgie semble s’être imposée ces derniers temps sur Xbox… Après Midway Arcade Treasures, Atari Anthology et quelques autres compilations douteuses, c’est au tour de Tecmo de ressortir de ses vieux tiroirs poussiéreux quelques titres 2D pour le plus grand plaisir des fans. Parmi cet ensemble de vieilleries on retrouve un petit jeu bien sympa répondant au nom de Rygar, lequel a récemment eu droit à un remake sur Playstation 2. En tous les cas, cette compilation ne vaut pas son prix de 30€, la preuve dans ce test !

Du vieux, du vieux et rien que du vieux !




Vendue pour 30€, cette compilation vous propose de découvrir quelques vieux titres qui ont fait le succès du désormais célèbre studio de développement japonais Tecmo. On retrouve donc, non sans appréhension quelques titres assez sympathiques comme le bon vieux Rygar mais aussi toute une série de vieux jeux qui auraient mieux fait de rester dans les annales du jeu vidéo. Le premier n’est rien d’autre qu’un simple jeu de flipper, nommé sobrement Pinball Action, qui n’est sincèrement pas intéressant et ne vous accrochera pas plus de trois minutes histoire de voir de quoi il s’agit. Ensuite on découvre Bomb Jack, un petit Party-Game bien sympa qui vous demande de récolter des bombes déposées à gauche et à droite du niveau. Le jeu Tecmo Cup vous initiera pour sa part au football de façon aérienne, vous obligeant donc à contrôler les joueurs par une vue du dessus. Un jeu en rapport direct avec Tecmo Bowl ou comment s’éclater tout seul sur un jeu de football américain tout pourri… Vient ensuite Strato Fighter, un shoot them up à l’ancienne façon Ikaruga mais en vraiment moins addictif et moins beau… Jusque là rien de bien génial. Cependant quelques jeux sortent un peu du lot, comme par exemple Swimmer qui vous mettra dans le rôle d’un nageur destiné à remonter un courrant et à éviter les obstacles qui se présentent à lui, agréable et simpliste. L’inévitable Rygar aussi qui se veut un jeu d’action / aventure tout en 2D avec une progression horizontale à travers des niveaux parsemés d’ennemis. Un excellent jeu à l’époque mais qui a pas mal vieilli lors de ce passage… Star Force et Pleiads vous plongeront pour leur part dans un univers futuristes tout en copiant le principe très basique de Space Invaders, c'est-à-dire : « moi voir ennemi, moi tirer, moi gagner… Moi recommencer… ». Bête et beaucoup moins intéressant que le jeu sur lequel ils se basent. Solomon’s Key est quant à lui un petit jeu de réflexion qui vous proposera toute une multitude de challenges à travers lesquels vous devrez découvrir où se cachent dans l’écran une clef… Enfin Senyo se base sur Pleiads et Star Force pour le principe mais propose une alternative de choix : la 3D (bon encore une fois il s’agit des débuts donc c’est moche…).

Pas grand-chose à se mettre sous la dent donc dans cette compilation de vieilleries peu complète qui nous propose quantité de softs inintéressants et complètement dépassés à une époque ou Midway recycle pour le même prix des jeux sortis sur N64… La possibilité de jouer à deux ne changera guère grand-chose à notre verdict très négatif pour cette belle arnaque qui ne contentera que les plus grands fans de la marque, et encore !

Niveau jouabilité c’est comme vous vous en doutez très basique, la plupart des titres se maîtrisant à l’aide de deux ou trois touches tout au plus. Malgré tout, certains softs vous scotcheront quelques heures en raison de leur simplicité et du plaisir qu’ils donnent à leurs possesseurs. En dehors de l’excellent Rygar on notera surtout la prestation de Solomon’s Key et de Bomb Jack, deux titres particulièrement addictifs. D’autant plus que la difficulté est de la partie et ce malgré quelques facilités amenées par l’éditeur (des crédits supplémentaires, des niveaux plus faciles), d’où un côté addictif pour certains softs. Cependant, ne nous voilons pas la face : Tecmo Arcade Classics est une belle arnaque : on en fait le tour en moins d’une heure, le prix est assez élevé et les bonus trop peu intéressants que pour attirer les nostalgiques. Un jeu à oublier.

Presque aussi laid qu’Atari Anthology




Pour ce qui est de la technique on va faire simple : moche et insupportable sur le plan sonore. Ainsi vous découvrirez les débuts de la 2D avec tout un tas de softs qui auraient parfaitement leur place dans les jeux bonus présents sur vos Nokia 33-10. Les modélisations sont faites en 12 pixels, les niveaux sont d’une rare mocheté et il ne faut pas le moins du monde compter sur une quelconque diversité. Normal pour un concentré de vieilleries me direz-vous… Oui mais il n’empêche qu’on aurait aimé découvrir quelques remakes comme l’a fait Sega dans sa dernière compilation sur Playstation 2 en proposant des moteurs graphiques plus élaborés.

Les musiques sont du même ton : simples, moches et composées de six sons différents. De quoi devenir dingue après deux heures de jeu. Et c’est avec un certain empressement que vous vous jetterez sur votre télécommande pour couper le son et profiter de vos quelques perles du passé en tête à tête silencieux avec votre console. Une expérience inouïe proche de celle que proposait Halo à l’époque… Si, si, je vous assure…

Point complet
On a déjà vu pire en matière de compilation. Cependant, il faut avouer que Tecmo Classic Arcade fait très fort : moche, insipide et cher il ne ravira que les fans de la marque qui plongeront sur ce titre pour découvrir quelques bonus... Passez votre chemin.

On a adoré :
+ Quelques jeux sympathiques...
On n'a pas aimé :
- Moche
- De très vieux titres
- C'est cher payé !
- Aucun intérêt ou presque


Consulter les commentaires Article publié le 29-10-05 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021