Test Star Wars Jedi Knight : Jedi Academy - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 220 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Star Wars Jedi Knight : Jedi Academy



Développeur
Vicarious Visions
Genre
Action FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.11.2003
  18.11.2003
  02.09.2004
Nombre de joueurs
1 à 10
Online
- Jeu en ligne
- Réseau local
Classification PEGI
Thème
Futuriste
Son
5.1

Tout droit issue de la célèbre saga déjà bien connue sur PC, Star Wars Jedi Knight : Jedi Academy est la deuxième adaptation de ce FPS à la sauce Star Wars sur Xbox après un Jedi Knight 2 Jedi Outcast qui n'avait vraiment pas totalement convaincu les Xbox-Gamers. Qu'en est t-il de cette nouvelle tentative ? Simple portage PC ou bonne reconversion ?

 

La Jedi Academy, c'est quoi ?





La question que l'on a du me poser le plus souvent est la suivante : "Que vaut-il par rapport à Star Wars Kotor ?". Et moi, d'un air dépité, je répondais inlassablement : "Comment voulez-vous comparer un titre orienté FPS à un RPG ?". Certes, je n'en veux à personne d'avoir cette question au bout des lèvres tant la dernière licence Star Wars a été un succès sur notre Xbox. Mais une chose est sûr, nous sommes dans un registre totalement différent et donc, ce n'est pas forcement le même genre de Gamer visé ic par cette nouvelle adaptation. Jedi Academy est donc un FPS mais aussi un jeu d'action à la troisième personne. Nous y reviendrons un peu plus tard. Cet opus rentre dans la chronologie et l'univers de ces prédécesseurs mais cette fois-ci vous n'incarnerez pas Kyle Katarn comme vous le proposaient les précédents opus, mais l'un de ces deux élèves parmi tous les apprentis de l'académie de Luke Skywalker sur la planète Yavin 4.

Avant toute chose, il vous sera demandé de choisir votre personnage, féminin ou masculin, parmi les cinq races proposées. Ensuite, nouveauté bien sympathique, vous devrez choisir le manche de votre sabre-laser ainsi que la couleur de sa lame. Eh oui, votre personnage est un élève surdoué car il a déjà fabriqué sa propre arme sans aucun enseignement préalable. Une preuve de la grande présence de la Force en vous, voilà l'explication qui vous sera donnée. Comme le titre du soft l'indique, cette académie a pour but de former les futurs maîtres Jedi qui constitueront le conseil de ces derniers. Cependant, pour arriver jusque là, la route est longue et très périlleuse... Votre objectif ? Gravir les échelons de l'ordre des serviteurs de la Force et suivre la voie de la lumière ou, au contraire, apprendre à maîtriser les pouvoirs du côté obscur. Mais c'est à vous seul que reviendra cette décision. Ca y est ? Vous vous sentez prêt ? Alors que l'aventure commence...

 

Les histoires se suivent mais ne se ressemblent pas…



Enfin presque pas... Comme dit précédemment, la particularité de ce titre est que vous ne serez plus Kyle Katarn mais son Padawan. Bon nombre de missions se feront donc sous sa tutelle. Les missions, parlons-en justement. Elles sont organisées de la façon suivante : trois paliers de cinq missions de moyennes importances avec, entre chacun de ces paliers, plusieurs "grosses" missions plus importante pour l'évolution du scénario. Pour faire simple, c'est une vingtaine de niveaux qui vous attendent et l'on ne s'en plaint pas tant ils s'avèrent variés et plaisants. J'insiste sur le dernier qualificatif car "prise de tête" était un des mots d'ordre de la série des Jedi Knight mais avec ce Jedi Academy, la simplicité (mais pas trop quand même) fait son retour afin que l'on ne reste pas coincé bêtement sur un niveau trop longtemps. Petite nouveauté, les cinq missions de chaque palier peuvent être faite dans l'ordre désiré sachant que vous pourrez quitter un niveau pour en recommencer un autre. Chaque mission réussi vous permetra d'obtenir des points de forces qui amélioreront vos pouvoirs, ce qui n'est pas négligeable pour votre progression.



Hoth, Korriban, Tatooine et bien d'autres lieux connus du célèbre univers Star Wars sont ici présents. Les ennemis aussi donneront une impression, du moins aux fans, de déjà vu. Mais c'est toujours avec autant de plaisir que l'on se retrouve à frager les Stormtroopers et autres personnages du côté obscur de la Force. Sans trop vouloir vous dévoiler le scenario, sachez qu'il met en scène une secte Sith qui a pour but de faire renaître un maître obscur tout puissant nommé Ragnos. Bref il n'y a pas à douter quand à l'immersion dans le scénario, le jeu vous tiendra en haleine du début jusqu'à la fin, soyez-en certains.

 

Tout est dans le maniement du sabre :



Les armes proposées sont alléchantes : douze au total allant du blaster impérial au lance missile, en passant par l'arbalète Wookie. Les pouvoirs de la Force sont quand à eux repris des premiers opus PC et vous pourrez ainsi vous essayer à la Persuasion, Protection, Absorption et Guérison pour ce qui pencheront du côté clair, et Poigne, Rage, Épuisement et Éclair pour le côté obscur. Que du bonheur me direz-vous mais faut-il encore que le gameplay suive... Sur les versions PC, ce dit gameplay a toujours participé à la réussite de ces softs. Le hic, c'est que c'est une toute autre chose sur console. Mais n'exagérons rien, dans l'ensemble le gameplay version FPS est plutôt bien réussi et somme toute assez classique ne posant ainsi pas trop de problème. Là où les affaires se compliquent, c'est lorsque vous décidez de jouer avec votre fidèle compagnon qu'est votre sabre laser. Vous passez alors automatiquement à la vue à la troisième personne et dès lors, le contrôle devient beaucoup moins évident que sur la version PC et les coups en ressortent moins précis. Le principal défaut reste l'utilisation de la Force qui se fait d'abord à l'aide de la croix multidirectionnelle pour la sélection du pouvoir, puis en appuyant sur le stick gauche pour l'application. Pas évident du tout quand on est en plein combat où l'utilisation des deux sticks est indispensable... Eh oui Messieurs les développeurs, nous n'avons que deux mains !

Une fois ce vilain défaut mis de côté, la joie de sabrer tout ce qui se mettra en travers de votre chemin reprendra vite le dessus ! D'autant plus qu'avec les figures acrobatiques qui vous sont proposées, les combats aux sabres-lasers deviendront de véritables spectacles artistiques ce qui ne sont pas pour nous déplaire. Le sabre-laser... à lui seul il mériterait un paragraphe tant les gars de chez Raven lui ont accordé de l'importance. Peut-être un peu trop d'ailleurs car lorsque que vous aurez terminé suffisamment de missions pour pouvoir choisir entre deux sabres-lasers ou un double sabre-laser, vous ne serez tenté de finir le jeu qu'avec ces derniers ce qui est bien dommage quand on sait qu'à la base nous sommes censés aussi jouer à un FPS. Mais à qui la faute ? Il parait évident que nous n'allons pas nous battre au blaster face à deux apprentis Sith d'autant plus qu'ils sont beaucoup plus nombreux qu'auparavant.

 

Plus c'est long, plus c'est bon !



La durée de vie de Jedi Knight : Jedi Academy est très bonne. Le mode solo, avec quatre niveaux de difficultés, vous donnera pas mal de fil à retordre d'autant plus que vers la fin du jeu, les duels au sabre laser sont vraiment (trop ?) nombreux. Le mode multi-joueurs est aussi des plus complets. Sur écran partagé, avec des bots, en lan ou encore sur le Xbox Live, telles seront les possibilités qui vous seront offertes pour prolonger l'aventure Star Wars Ac'. Les modes de jeu, bien que très classiques, suffisent amplement pour vous permettre de passer d'agréables heures de jeux avec vos amis... à moins que le pénible frame-rate ne vous décourage avant.

 

La Force n'est pas dans la réalisation :





Malheureusement, cette version console de Jedi Academy n'aura pas eu le privilège de passer par un petit lifting. Certes, les combats aux sabres-lasers sont magnifiques avec des effets de lumières plutôt convaincants. Mais que dire des décors un peu trop géométrique et des personnages trop raides dans leur réalisation et dans leurs mouvements ? La Xbox mériterait mieux c'est une certitude. On se consolera tout de même avec des cinématiques tout simplement sublimes. Maintenant, je vais aborder le problème le plus lourd de ce soft : la fluidité. Eh oui car ça rame, ça saccade et c'est pénible ! Voilà ce qui vient vraiment gâcher le plaisir du jeu surtout sur certains niveaux où la chute du frame-rate est plus que conséquente... snif. A cela s'ajoute des bugs d'affichage classiques comme des murs qui disparaissent, des ennemis qui s'affolent tout seul etc etc. Ah j'ai failli oublier, il faut noter que le jeu m'a planté deux fois pendant des pleines phases d'actions... Du côté de la bande-son, rien à redire. Les bruitages des armes et surtout du sabre sont excellents, les musiques largement digne des films de la saga et la version française intégrale sont un réel bonheur avec des doublages vraiment réussis. Ouf !

Point complet
Star Wars Jedi Knight : Jedi Academy est un bon soft. Cependant, les erreurs dans la réalisation devrait en décourager plus d'un. De plus, autant ne pas cacher que les fans de FPS ne trouveront pas leur bonheur avec ce jeu qui met d'avantage en avant les célèbres combats aux sabre laser appuyés sur l'utilisation de la Force, ce qui n'est pas pour déplaire aux fans...

On a adoré :
- Ambiance Star Wars
- Les combats aux sabres-lasers
- Une bonne durée de vie
On n'a pas aimé :
- Les chutes de frame rate
- La réalisation médiocre
- Les combats trop répétitifs


Consulter les commentaires Article publié le 04-12-03 par Jerem'


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019