Test MotoGP 22 - jeux vidéo Xbox

XBOX GAMER
connect�, 41 489 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Editeur
Milestone
Développeur
Dorna Sports
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.04.2022
Nombre de joueurs
1
Acheter ce jeu sur
Eneba.com

Nouvelle année, nouveau moto GP ! C’est désormais un vrai classique du printemps, en même temps que les motards du dimanche ressortent leur équipement (short et claquettes sports, mais aussi gants et casque pour rester légal), les Italiens de Milestone sortent leur version annuelle de MotoGP ! Une machine rigoureuse et bien huilée mais aussi familière et sans panache, à tel point qu’on se demande si une critique est nécessaire ou si un lien vers celle de l’année dernière est suffisant…

Des pneus bien usés…



La victoire de notre Français Fabio Quartararo sur la saison de Moto GP 2021 a bien aidé à la médiatisation du sport et ses performances, encore cette année, vont certainement continuer de créer de l’engouement ! Vous arrivez peut-être donc dans le monde du Moto GP vidéoludique sans expérience préalable avec la licence, dans ce cas-là, cette critique est faite pour vous ! Si en revanche vous êtes un habitué de la licence, que vous avez déjà quelques milliers de kilomètres dans les roues sur les précédents opus, vous pouvez passer votre chemin, le jeu est exactement ce que vous imaginez et vous savez déjà tout ce qu’il a à offrir de bien… et de moins bien !

Bien que les évolutions soient un peu trop discrètes pour vraiment justifier le passage à un nouveau jeu, la mise à jour en mode saison 2022, incluant les modifications sur les circuits ou encore l’arrivée d’une nouvelle piste complète, un mode historique très sympathique reprenant la mythique saison 2009, quelques nouveautés dans la physique et les réglages (déformations des pneumatiques, suspensions améliorées) et le grand retour du multijoueur en écran partagé, fera que les plus fans y trouveront certainement leur compte.

Le jeu propose toujours une expérience proche de la simulation, en étant plus ou moins exigeant en fonction de la catégorie de moto que vous pilotez et des réglages et assistances que vous adoptez. Vous commencerez l’expérience avec une série de dix mises en situation façon didacticiels, indispensables et bien ficelées pour apprendre à bien appréhender les machines et leur pilotage, le titre étant en effet plus exigeant dans sa prise en main qu’une simulation automobile par exemple. Il est en effet plutôt orienté vers les joueurs en recherche d’une expérience technique et exigeante que vers ceux cherchant une expérience accessible ou le fun instantané, il faut donc bien avoir à l’esprit que la courbe d’apprentissage peut être assez raide. Par chance, le jeu propose aussi le mode MotoGP Academy, dans lequel chacun des 21 circuits est découpé en plusieurs secteurs sur lesquels vous pourrez vous entraîner et apprendre à bien freiner, accélérer, tourner…

Dernier sur la grille de départ…

De dernier sur la grille de départ, vous prendrez vite vos marques pour réussir de bonnes qualifications et de bonnes courses. En commençant en mode Moto 3 pour appréhender les bases, puis en mode Moto 2 pour confirmer que l’on maîtrise un minimum, avant de s’attaquer à la catégorie reine, le Moto GP, aussi grisant qu’impardonnable ! Le gameplay en course est un subtil mélange de gestion des freinages, de l’angle en virage, puis des relances, et enchaîner des virages proprement devient vite très satisfaisant. Les chutes seront certes nombreuses et déchirantes, mais toujours justes, dans la mesure où l’on sait généralement immédiatement quelle erreur a mené à la faute. La possibilité de rembobiner et les nombreuses aides au pilotage et au freinage pourront certainement faciliter votre apprentissage, mais viendront aussi au passage supprimer beaucoup de ce qui fait l’intérêt du soft. Les habitués n’y prêteront donc pas vraiment attention mais les nouveaux venus y trouveront un peu de réconfort !

Pour courir, vous retrouvez bien entendu les très classiques modes Grand Prix, Championnat et Contre-la-montre ainsi qu’un mode carrière sans évolutions notoires. Vous pouvez choisir d’y commencer en Moto 3, 2 ou GP et de courir un championnat complet (les 21 courses officielles), intermédiaire (15 courses) ou réduit (8 courses). Une fois lancé, vous recrutez un agent qui viendra gérer votre carrière, intégrez une écurie existante ou non, puis gérez votre équipe d’ingénieurs pour le développement R&D d’améliorations de la moto au fur et à mesure de l’avancée du calendrier. Il est aussi toujours possible de personnaliser son pilote et sa moto (les options ne changent malheureusement quasi pas d’un opus à l’autre) et les créateurs pourront créer des livrées hautes en couleurs. A partir de la catégorie Moto 2, vous pourrez aussi constituer votre propre équipe junior, qu’il faudra manager tout au long de la saison. Rien de bien nouveau donc dans ce mode carrière qui, malgré son manque d’innovations, reste intéressant par ses petits aspects de gestion entre deux courses. Un mode multijoueur en ligne rachitique proposant simplement de créer ou rejoindre un salon de jeu est aussi présent, tout comme un multijoueur en local en écran partagé ! L’une des grandes nouveautés de l’année, dont l’arrivée est largement en retard, mais qui mérite d’être signalée et saluée puisqu’elle est enfin là !

Rendez-vous avec l’histoire

L’autre grande nouveauté, c’est l’ajout de 70 pilotes historiques avec lesquels courir en modes libres (des saisons 1992 en MotoGP 500 2-temps à nos jours) et le mode « Nine Season 2009 » reprenant les courses historiques de cette saison mythique qui a vu s’affronter quatre des plus grands pilotes de l’histoire. Comme un documentaire, le mode est superbement mis en scène avec de très nombreuses images d’archives et une narration de qualité, et c’est LA très bonne surprise de l’année. Chaque course vient proposer des défis spécifiques à réaliser et y parvenir permet de débloquer la suite du mode ainsi que des pilotes et livrées à utiliser en jeu ensuite. Comme dans une bonne série, on a envie d’enchaîner les épisodes et on est triste d’arriver à la fin ! Une véritable réussite que nous espérons revoir dans la série !

Graphiquement parlant, pilotes et machines sont superbement modélisés, atteignant un niveau proche du photoréalisme sur Xbox Series X. On ne peut malheureusement pas en dire autant pour les environnements, qui même s’ils gagnent quelques textures un peu plus gracieuses, restent extrêmement pauvres. Même constat pour les effets météo et animations faciales, qui sont très loin des standards actuels. On constate aussi quelques légers bugs d’affichage, notamment du clipping en virage, avec les pieds des pilotes qui traversent très souvent l’asphalte… Niveau sonorité, le jeu est toujours convaincant, même si certaines motos sonnent un peu trop comme des tondeuses électriques et mériteraient d’être un peu plus gutturales !

Point complet
MotoGP 2022 ne déçoit pas mais ne vient pas non plus ajouter beaucoup de choses à la recette habituelle de Milestone. Les quelques petites modifications et le nouveau mode nostalgique reprenant la saison 2009 font le travail, mais comme d’habitude, ne suffisent pas vraiment à justifier l’achat de cet opus si vous possédez déjà le jeu précédent. Les fans s’y retrouveront sans problème, les néophytes qui souhaitent découvrir le monde du MotoGP en jeu vidéo seront peut-être toujours un peu refroidis par le côté très rigide et pas toujours très marrant du gameplay, simulation oblige ! A voir si l’arrivage de la concurrence avec RiMS Racing de RaceWard Studio viendra un peu agiter les équipes de Milestone et les pousser à se dépasser pour l’année prochaine !

On a adoré :
Réaliste, exigeant, comme en vrai !
Le mode Nine Season 2009, une réussite !
Tuto et MotoGP Academy pour les débutants
La modélisation des machines et pilotes
Le retour du multi en écran partagé
On n'a pas aimé :
Toujours trop copié/collé de l’an passé
Multi en ligne toujours sous exploité
Peu d’efforts (environnements, météo)
Personnalisation n’évoluant quasi pas
Carrière n’apportant rien de nouveau


Consulter les commentaires Article publié le 17/05/2022 par Arnaud D.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2022