Test Evil Dead : The Game - jeux vidéo Xbox

XBOX GAMER
connect�, 41 493 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Développeur
Saber Interactive
Genre
Jeu de tir à la troisième personne (TPS)
Statut
Disponible
Date de sortie
  13.05.2022
Nombre de joueurs
1
Acheter ce jeu sur
Eneba.com

Evil Dead, franchise cinématographique à succès de Sam Raimi, met en scène Ashley « Ash » Williams, un tueur de démons pas comme les autres. Notre héros a connu de nombreuses aventures sous forme de films mais également avec une série télévisée portant le nom d'Ash vs. Evil Dead, sans parler de quelques adaptations vidéoludiques plus ou moins loupées. Fort de sa réputation et de son potentiel, les équipes de chez Saber Interactive ont eu la bonne idée de réaliser un nouveau jeu Evil Dead. L'heure est de savoir s'il s'agit d'une réelle surprise ou si nous allons devoir pratiquer un exorcisme pour oublier ce jeu ?

De l'Angoisse ? Vous avez demandé de l'Angoisse ?



Dès qu'on lance le jeu Evil Dead, ce qui nous frappe dans un premier temps c'est la bande-son du jeu et notamment celle du menu principal. La musique est angoissante puissance 1000. Une entrée en matière réussie qui permet de savoir où l’on met les pieds. Nous sommes donc dans Evil Dead The Game et vous allez flipper ! Dans ce jeu, vous pourrez choisir votre propre camp, le bien ou le mal, vous pourrez jouer en tant que Survivant ou en tant que Démon. A savoir qu'une partie se compose de la manière suivante : quatre Survivants affrontent un Démon. Cela vous rappelle quelque chose ? Oui nous pourrions faire facilement le parallèle avec le jeu Dead by Daylight qui offre de la même configuration de partie. C'est normal les deux jeux sont des jeux asymétriques mais il existe une réelle variante avec Evil Dead qui est la bienvenue. En effet, si dans Dead by Daylight l'objectif est uniquement de réparer cinq générateurs afin de pouvoir ouvrir les portes pour s'enfuir sans se faire tuer par le tueur, dans Evil Dead les objectifs sont plus nombreux et moins redondants. Vous avez plusieurs objectifs, à savoir retrouver trois morceaux de carte, puis aller défendre des zones pour récupérer un parchemin et la dague de Kandar. Quand ces objectifs sont atteints, vous pouvez aller affronter le boss final et finir par défendre le livre des morts pour remporter la victoire. Mais attention, à la différence de Dead by Daylight dans lequel il y a un tueur, et donc un seul joueur en face, dans Evil Dead il y a effectivement un tueur (démon) contrôlé par un joueur mais il est accompagné d'une multitude de sbires qui apparaissent tout au long de la partie. Il faudra donc vous défendre jusqu'au bout et faire attention à vos arrières.

Evil Dead The Game n'est pas si facile à prendre en main, il vous faudra probablement un vrai temps d'adaptation afin de comprendre toutes les mécaniques de jeu. Comme dit précédemment, vous allez être attaqué de tous côtés par des sbires du démon. Et dans ce jeu, vous avez le moyen de répliquer et donc d'attaquer vous aussi. Vous devrez fouiller la map qui est relativement grande afin de récupérer du stuff pour vous soigner ou vous défendre mais également trouver des armes et des munitions. Il y a au total 25 armes différentes dont la fameuse tronçonneuse d'Ash, qui au passage est bougrement efficace. Armes dans les mains, vous pourrez enfin vous défendre face aux hordes de démons qui se dresseront devant vous. Heureusement, ils se tuent assez facilement mais ils sont vifs et lorsqu'il y en a beaucoup, cela devient de plus en plus compliqué. Encore plus si vous ne jouez pas en équipe ! Car rappelons-le, il s'agit d'un jeu d'équipe ! Vous avez beau être un survivant, ne faites pas l'erreur de faire chacun pour soi, cela risque de vous être fatal. Pourquoi ? Car plus vous êtes soudés, plus il sera simple de vaincre une horde. Mais surtout afin d'éviter d'augmenter votre jauge de peur. Mais qu'est-ce donc que cela ? Il s'agit d'une jauge qui se remplit lorsque vous êtes attaqué ou seul et qui à terme permet au joueur adverse de prendre possession de votre corps. Il est tout à fait possible de voir son coéquipier se faire posséder par le joueur adverse avant de vous faire attaquer par ce dernier. Heureusement la possession ne dure pas éternellement mais pendant que votre partenaire est possédé vous pourrez vous défendre et l'attaquer à votre tour. Un conseil ? Esquivez plutôt ses attaques sans lui faire de dégâts sinon vous attaquerez les points de vie de votre partenaire possédé jusqu'à potentiellement le tuer. Le but est de rester soudés et à quatre en vie. Pour éviter toute possession, il vous faudra gérer votre jauge de peur, soit en restant en groupe, soit en allumant des feux de camp pour faire baisser votre jauge de peur. A vous de bien gérer cet aspect du jeu.

Au niveau du gameplay, le jeu propose beaucoup de choses intéressantes et positives. Comme dit précédemment, à la différence de Day by Daylight, pouvoir ici attaquer l'adversaire permet d'avoir un jeu beaucoup plus tourné vers l'action. Et de l'action il y en aura quand on voit la tonne de sbires qui vous attend. Mais le jeu dispose de quelques aspects négatifs. Parmi ceux-là, on peut tout de même dire que les combats sont vite très brouillons et parfois un peu répétitifs. De même que la caméra qui est parfois un peu capricieuse. Nous pouvons également mettre dans la case des points négatifs la conduite des voitures. Les maps étant assez grandes, les développeurs ont eu la bonne idée de mettre des véhicules afin de parcourir plus rapidement une longue distance mais leur conduite est catastrophique, la voiture patine et n'est pas du tout précise. En parlant des maps, notez qu'il n'en existe que deux, ce qui est relativement peu... Mais l'aspect le plus négatif du gameplay réside dans la non-possibilité de sauter pour notre personnage. En effet, parcourir une longue distance fait que l'on doit passer par des chemins semés d'embuches avec des pierres, des troncs d'arbres et autres obstacles sur notre passage… Sauf qu'un simple tronc d'arbre peut vous bloquer et obliger de faire le tour car il est impossible de sauter alors qu'en vrai le personnage n'aurait besoin que d'enjamber. Dommage !

Nous avons parlé des survivants mais que vaut le gameplay côté démon ? La mécanique de gameplay est complétement différente puisque ici vous jouez avec une caméra en vue subjective, votre but étant de mettre des bâtons dans les roues aux survivants en faisant apparaître des portails là où vous le désirez afin de faire apparaître vos sbires. Mais le démon peut également posséder des objets (voitures ou même des arbres) mais également des personnages comme vos sbires mais surtout vous pouvez également posséder les survivants si leur jauge de peur est à son maximum. Ce qui est sûr c'est que jouer le démon est moins emballant que de jouer un survivant. Cependant, il y a un petit côté de "j'aime bien faire stresser les survivants" qui est assez satisfaisant pour les amateurs de sadisme.

Quelle version de Ash souhaitez-vous incarner ?

Dans le jeu, en début de partie, vous avez le choix de jouer plusieurs survivants. Ces personnages sont tous issus des différents films Evil Dead mais également de la série TV. Vous aurez d'ores et déjà le choix entre toutes les versions d'Ash. Petit plus, chaque personnage est associé à une classe (Chef, Chasseur, Guerrier et Support). Chacune de ces classes apporte des compétences spécifiques comme pouvoir soigner ou infliger plus de dégâts. Chaque personnage détient également une compétence unique et un arbre de compétences que vous pourrez monter grâce à l'expérience récupérée lors de vos parties. Côté Démon, vous n’avez le choix que parmi trois démons : Henrietta le seigneur de guerre, Eligos le marionnettiste et enfin Evil Ash le nécromancien. On vous l'accorde, cela fait peu, surtout si on ose comparer à Dead by Daylight qui lui contient énormément de tueurs. Chacun de ces démons dispose également de son propre arbre de compétences. Si on a envie de pousser encore plus loin la comparaison avec Dead by Daylight, il y a un aspect dans lequel Evil Dead gagne le combat : c'est la possibilité de jouer des parties en solo. Un vrai petit plus pour ceux qui désirent s’entraîner. L’autre bon point, c’est qu’on peut lancer une partie avec des amis qui sera complétée par l’intégration de bots.

Enfin, l’un des plus gros points forts du jeu, c’est assurément l’ambiance qui s’en dégage. On a une ambiance bien glauque et bien stressante surtout côté survivant. Cela est amplifié par une bande-son plutôt efficace et des effets sonores en jeu très stressants. Pendant vos parties, vous aurez constamment des cris de vos ennemis venant d'un peu partout même s'il n'y a personne aux alentours. Le but est de vous faire stresser et d'être toujours sur le qui-vive. Le tout est accompagné de visuels propres. L’ensemble est plutôt bien réalisé et fait honneur à l’univers développé par Sam Raimi.

Point complet
Evil Dead The Game est une petite surprise. On se retrouve avec un jeu de bonne facture mettant en à l'honneur l'univers cinématographique d’Evil Dead et offrant des parties stressantes. Le bon point c’est que le système de jeu encourage, si ce n’est pousse, à la cohésion d’équipe du côté des survivants. Si vous la jouez en solitaire, la victoire sera loin d’être acquise, puisque vous risquez de vous faire tout simplement posséder. Gros plus, il est possible d’intégrer des bots pour jouer en solo ou compléter une partie lancée avec des amis. Hélas, tout n’est pas rose, les combats brouillons, l’impossibilité de sauter, le manque de maps et la répétitivité de l’ensemble pourraient bien en refroidir certains.

On a adoré :
L'univers Evil Dead
Bande-son angoissante
On ne s'ennuie pas
Explorer pour s’équiper
Graphiquement joli
Pouvoir jouer avec des bots
Quasi-obligation de jouer en équipe soudée
On n'a pas aimé :
La conduite des véhicules
Impossible de sauter
Combats parfois brouillons
Peu de maps
Vite répétitif


Consulter les commentaires Article publié le 08/06/2022 par Benoit D.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2022