Test RalliSport Challenge 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 226 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

RalliSport Challenge 2



Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.05.2004
  04.05.2004
  10.06.2004
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Contenus
- Jeu en ligne
- Réseau local
Classification PEGI
Son
5.1

Il y a maintenant plus de deux ans de cela, un jeu sans grande prétention, si ce n’est de ravir le titre de meilleur soft de rallie, était mis sur le marché pour accompagner la sortie évènement de la première console de Microsoft. RalliSport Challenge, de son nom, est parvenu à imposer son style grâce notamment à des graphismes impressionnants pour l'époque, un gameplay diablement accrocheur et une durée de vie plus que convenable. Sa suite tant attendue pointe enfin le bout de son capot et s'apprête à faire chauffer la gomme. Après l'essai d'une version preview plus que convaincante au mois de mars dernier nous étions confiant quant au potentiel de ce RalliSport Challenge 2, mais avons-nous eu raison de l'être autant ?

Je suis un pilote moi, ça se voit pas ?




Vous vous dites pilotes en herbe ou pilotes confirmés, peu importe la prétention que vous avez sur votre conduite, dans cette nouvelle mouture de RalliSport Challenge vous serrez rudement mis à l'épreuve. Les petits suédois de chez Digital Illusion ont vu les choses en grand et notamment dans les modes de jeux du titre. Si les habituels courses chronos et courses rapides sont bien entendu de la partie, c'est sur le plan du mode carrière que réside le cœur même du jeu. Celui-ci vous propose tout simplement de vous mesurer contre d'autres adversaires et ce, suivant trois paliers de difficulté, le quatrième étant quelque peu à part je vous laisse le découvrir par vous même. Amateur, professionnel ou champion, tels sont les catégories des différentes courses qui se dissimulent derrière ces appellations. En effet, suivant le mode de difficulté choisi, vous aurez la possibilité de concourir sur divers circuits, la progression se faisant hiérarchiquement. Entendez par là qu’au tout début vous devrez prouver vos valeurs sur une piste et qu’après celle-ci, plusieurs possibilités de courses vous seront proposées allant de la classique rallie, course sur glace, course en duel, course rallie cross, tout en passant par la traditionnelle course de côte. Pour arriver au sommet de la hiérarchie, vous devrez accumuler un certain nombre de points. En guise d’exemple et pour le mode amateur, vous devrez comptabiliser pas moins de 190 points afin d’accéder à l’avant dernière course de ce dit mode.

Les points se répartissent de la sorte, le premier d’une course en gagne 20 et, si vous terminez à une autre place, vous en remporterez un peu moins. Votre classement est donc primordial à l’accumulation de vos points. Si le challenge semble certes banal à première vue, il n’en demeure cependant intéressant, donnant de l’intérêt à l’enchaînement des courses. Afin d’ajouter du piquant à tout cela, les développeurs ont disposé sur les divers circuits des bonus se traduisant par l’obtention de nouvelles voitures en finissant premier ou par le gain de pistes de rallies. Seuls quelques courses et bolides sont disponibles au tout début, le jeu est donc à débloquer entièrement pour en profiter pleinement. A noter que si vous remportez le meilleur temps sur un circuit et que celui-ci n’a pas encore été ajouté à votre liste de circuits possédés, vous le gagnerez d’office, sympa.

Si le challenge de tout débloquer est important du fait d’un grand nombre d’épreuves, une autre petite particularité est à signaler. En effet, et si vous êtes particulièrement amoureux des belles carrosseries, vous pourrez gagner de nouvelles peintures pour chacune de vos voitures. Si jusque là refaire l’habillage des bolides reste relativement traditionnel dans les softs de courses, chez DICE ont a pensé à un système fort simple se basant sur le kilométrage des véhicules. Quoi de plus facile, il vous suffit de rouler et, une fois arrivé à un palier préalablement fixé (exemple 50km) vous obtiendrez une nouvelle couleur, le principe est sympa.

RalliSport concrètement ça dépote :



Virages à gauche, virages à droite, chicanes, tonneaux et on repart. Les premiers tours de roues en compagnie de ce RalliSport Challenge 2, si vous n’avez pas goûter au premier opus, vous surprendront de part une jouabilité répondant dès la moindre pression et une sensation de vitesse grandement époustouflante. Affichant un frame-rate constant à 60 images par secondes, le titre pose d’emblée sa vocation première à savoir procurer du fun et ce dès les premières traces de gommes laissées sur le bitume. Pad en main, la simulation n’est clairement pas le maître mot ici bien qu’il est possible de paramétrer un petit peu avant la course son véhicule. C’est donc là un jeu typiquement dans la veine arcade, tant dans le comportement des bolides que dans leurs maniements. Pour faire simple, vous disposez de la gâchette de droite pour accélérer et de la gauche pour freiner. Le joystick de gauche étant là pour diriger la voiture et le bouton B pour taper un petiot frein à main.



Cinq vues différentes sont proposées à savoir deux vues externes, laissant admirer la calandre de la voiture, une vue de cockpit, une autre du capot et la dernière étant une vue interne. Personnellement j’avoue préférer cette interne, tant dans le fait qu’elle ajoute des sensations que dans le fait qu’elle s’avère la plus jouable. En effet, l’une des vues de dessus est selon moi trop éloignée, désavantageant le pilotage qui devient alors moins instinctif, les autres sont cependant parfaitement jouables.

Selon le type de terrain rencontré, les réactions des voitures s’avèreront différentes. Passer de la glace à un bitume fraîchement revêtu influe donc sur la jouabilité même. Et c’est là l’une des forces de ce RalliSport Challenge 2, maîtriser en toute circonstance son petit joujou à quatre roues. Un damier de feuilles, climat automne oblige, en passant par de la boue et de la pluie abondante, la neige, la glace, les conditions climatiques changeront vraiment votre pilotage et l’on ne s’en plaindra pas tant les sensations en sont grandies.

Pour finir sur cet aspect, RalliSport Challenge 2 vous placera, volant en main, dans divers recoins du monde allant des terres d’Australie en passant par le Canada sans oublier la Suède et la légendaire série de courses du Monte Carlo. Si la licence de WRC n’est pas présente, exclusivité Sony oblige, les développeurs se sont cependant penchés sur des tracés tonitruants et diablement bien imaginés. Pour faire simple, chacun d’eux à plus ou moins une particularité, soit un aspect bien technique où l’enchaînement de virages sera primordiale pour arriver en tête à la ligne d’arrivée, ou soit, entre autres, de grande lignes droites pour pousser dans les derniers retranchements les moteurs. Tout le monde y trouvera son compte.

Ras le bol de jouer seul ? Essayer en Live !



Outre un mode multi joueurs off line complet permettant à quatre gamers de s’affronter sur une même console, faisons le point à présent avec le Xbox Live. Vous le savez déjà peut être si vous suivez l’actualité de la Xbox à nos côtés, RalliSport Challenge 2 propose de concourir contre 15 autres bolides du monde lorsqu’une partie on-line est engagée. Cela dit, il existe deux types différents de modes, le premier étant des courses limitées à quatre joueurs où les collisions sont actives, et le second étant celui où plus de personnes peuvent participer, là tout le monde apparaîtra en fils de fer. Discutable est le fait qu’au delà de quatre joueurs le jeu ne gère pas les collisions, quoi qu’il en soit il faut tout de même penser que nous avons affaire ici à un titre de rallie ce qui, par conséquent, n’offre guère de possibilités de dépassements.

Cela dit, intéressons-nous au on-line même et à la gestion des parties. Créer, rejoindre, gérer sa liste d’amis, tout y est, même la recherche via l’optimatch de la langue parlée par l’hôte. L’interface est bien pensée et les temps de chargements entre les courses, certes courts, sont comblés par le support de la voix pendant ceux-ci. Mon avis sur les parties est mitigé allant de la perfection au désenchantement. Cela étant dû à du lag présent et gênant. Si l’hôte possède une bonne connexion tout ira pour le mieux, par contre dans le cas inverse cela reste moins sûr. Néanmoins tout ceci ne doit pas être un frein au Live avec RalliSport Challenge, loin de là car lorsqu’une partie est de bonne facture, c’est plaisir immédiat et franche rigolade assurée, attention les tonneaux entre amis !

RalliSport Challenge 2 est également compatible avec le site XSN Sports, le service permettant de dynamiser les affrontements sur les jeux de sports compatibles on-line. Grâce à l'interface de ce dit site, il vous sera permis d’organiser des rencontres et autres tournois entre tous les joueurs du globe. Vous pourrez y créer ou rejoindre des compétitions qui seront jouées via le Xbox Live. L’idée creusée par DICE concernant le XSN est la suivante, chaque joueur devra s’essayer à un nombre prédéfini de courses et le temps sera alors cumulé. Le gagnant sera donc celui qui mettra le moins de minutes à boucler l’intégralité des pistes choisies par l’organisateur. Le concept offre de nombreux challenges et gratifie au titre une durée de vie que je qualifierais de phénoménale si l’utilisation en est faite comme il se doit.

Quoi ma gueule ? Qu'est ce qu'elle à ma gueule ?




Pour finir, il nous reste deux points à traiter concernant ce RalliSport version 2. Le premier étant son aspect technique, plus sur le plan graphique, et le second étant son ambiance sonore. Même si mes premières impressions vis à vis de la réalisation me laissaient penser que le titre était beau certes mais sans plus, cela n’était pas sans compter la vue de quelques circuits plus aboutis techniquement parlant. Et là je dois bien admettre m’être pris une bonne claque comme on dit dans le jargon tant les nombreux effets visuels offrent un tout terriblement beau. Pluie battante sur l’écran, poussière volumétrique bluffante, bump mapping à outrance, distance d’affichage également époustouflante, gestion impressionnante des phares de véhicules la nuit, je dois bien admettre que les superlatifs manquent quant à décrire le titre, c’est pour dire. A cela, la modélisation des voitures, de marques, est exemplaire et la plupart des éléments sont d’un rendu de qualité. Le tout tournant, comme évoqué précédemment, à 60 images par seconde. A noter que certaines pistes peuvent s’étendre jusqu’à 12km, c’est tout bonnement énorme. Seuls petits bémols à signaler, quelques petits bugs de collisions rencontrés, cela étant rare, et un petit peu de clipping sur des tracés.

Si tout bon jeu de rallie se doit de posséder des bruitages mettant le joueur parfaitement dans l’ambiance, sachez que RalliSport Challenge 2 ne déloge pas à cette règle et offre là une bande son de qualité. Le bruit des moteurs est vraiment bien retranscrit et pour s’en prouver il suffit d’écouter le doux chant de la Subaru, quel plaisir ! Les commentaires du co-pilote sont eux clairs et précis et on n’en demande pas plus sur ce plan. Ceux-ci sont désactivables depuis le menu des options et sont disponibles en deux variantes, allant d’un langage technique à une compréhension plus simple. Pour finir, sachez que vous pouvez rouler en écoutant vos propres bandes sons. De plus, le menu a été pensé pour que vous puissiez, en quelques secondes, changer votre piste lors du chargement du circuit, une option vraiment sympa.

Point complet
Nous l’attendions au tournant, après une chicane bien engagée en mars avec la version preview nous étions confiant et notre premier avis se confirme à présent. RalliSport Challenge 2 est bel et bien le digne successeur que nous désirions. Proposant un challenge de taille, des graphismes de haute qualité, une réalisation sonore au top et une durée de vie conséquente de part la présence en prime du support Xbox Live, inutile d’aller chercher plus loin, le soft s’inscrit dans la lignée des hits de la console de Microsoft. Foncez…

On a adoré :
+ Réalisation qui tue
+ Diversités des modes de jeux
+ Xbox Live
+ Nombre de voitures
+ Toujours aussi fun
+ Mention spéciale pour la R5
On n'a pas aimé :
- Quelques lags sur le Live
- Petits bugs rencontrés
- Et c'est bien tout...


Consulter les commentaires Article publié le 20-05-04 par Altarius



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019