Test O.To.Gi : Myth of Demons - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 331 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Otogi : Myth of Demons



Editeur
Sega
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  05.09.2003
  27.08.2003
  12.12.2002
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Son
5.1

Sorti depuis presque un an au Japon, Otogi : Myth of Demons mêle plate-forme 3D, action et aventure en un seul jeu. Développé par From Software et non pas Sega comme nous pourrions le penser, sa sortie en Europe n'était jusque là pas envisagée. La firme au hérisson bleu à cependant décidée de nous en faire profiter...


Une longue et sombre histoire...




Depuis milles ans, la cour impérial avait décidée d’apporter la paix aux cieux et l’harmonie sur la terre des mortels. Mais la porte menant à la terre des morts resta ouverte, libérant ainsi des esprits malfaisants. De gros nuages se sont alors répandus sur le monde extérieur, opacifiant le ciel dans une obscurité que ni la lune ni les étoiles ne pourraient percer. Des pluies et des vents puissants se sont alors abattus sur la cour impérial. Quand cela fut terminé, il ne resta qu’une ville ou régnait le silence et où toute vie avait disparu. Ce scénario tragique introduit un jeu assez sombre et brumeux dans lequel Raiko, le seul guerrier survivant, devra stopper une armée démoniaque. Vous devrez braver avec lui tous les obstacles disséminés sur votre chemin en utilisant l'une des 30 armes disponibles et en maîtrisant une douzaine de sorts magiques.

Avant de commencer votre aventure, vous devrez passer par le menu principal du titre particulièrement succinct vous proposant la création d'une nouvelle partie ou le chargement d'une autre. Le menu des options permet l'activation ou non de la vibration de la manette, de paramétrer celle-ci suivant trois critères de configuration et de régler les différents volumes sonores. Vous êtes à présent prêt à affronter le mal au travers de 29 niveaux différents. Pendant la présentation de ceux-ci, une douce voix féminine en anglais soit-elle, vous énoncera le but de votre visite dans ces lieux, comme briser des miroirs ou vous rendre à certains points du niveau. Au passage il faudra tout de même mettre à terre de nombreux ennemis car à chaque fin de mission, vous gagnez des points d’expériences qui amélioreront votre force, votre magie et autres attributs physiques et psychiques. Vous pourrez d’ailleurs acheter des armes plus puissantes, de nouveaux sorts, des accessoires et équiper votre guerrier comme bon vous semble.

Au niveau de la manette, cela reste très simple, un bouton de saut, deux boutons (faible et fort) pour votre arme, un pour la magie et un autre pour effectuer une sorte de boost lors de vos déplacements. La gâchette de gauche elle, vous permet de cibler votre adversaire pour qu'aucun de vos coups ne lui échappe. Pour vous déplacer, vous utiliserez le stick de gauche et le droit pour faire pivoter la caméra. Celle-ci pose parfois quelques problèmes lors de certaines phases d'actions et il est difficile, sans avoir vraiment acquis toute la maîtrise du personnage, de ne pas s'énerver. Les coups que vous portez à vos adversaires sont impressionnants et du plus bel effet, s'enchaînant tous en combo. Entendez par là que le nombre de coups portés est comptabilisé et que plus celui-ci est élevé, plus les dégâts qui seront infligés au monstre que vous combattez seront importants.




Après quelques niveaux, une certaine monotomie se fait ressentir de part un côté répétitif propore au genre. L'utilisation de deux boutons pour attaquer donne un côté limité au gameplay et ce sont toujours les mêmes actions qui s'enchaînent. La difficulté mal dosée de certains mondes se ressent dèes le quatrième stage. On regrettera donc un manque de progressivité...


Une réalisation impecable :



D’un point de vue technique, Otogi : Myth of Demons n’a pas vraiment à rougir face à la concurrence de part sa réalisation réellement soignée. Deux distinctions sont assez frappantes concernant tout d’abord l'aspect graphique du soft à savoir les personnages et l’ambiance sombre qui se dégage des niveaux. En effets, le héros et les divers ennemis que vous rencontrerez ont bénéficiés d'un grand soin via de nombreux détails. Leurs accoutrements mais aussi leurs armes et autres tirs divers donnent une impression de vie plaisante. Le tout, au milieu de jeux de lumières et autres effets visuels impressionnants. Les textures sont de grandes qualités et se révèlent surtout très fines, que cela soit sur les personnages ou sur les décors. L’ambiance, qui est indéniablement le point fort du jeu, vous plonge dans un monde médiéval chaotique très plaisant. Votre long périple vous fera évoluer parmi plusieurs mondes (montagnes, mers, forêts …) rempli de créatures démoniaques. A ce beau tableau, on reprochera malgré tout le manque de luminosité sur certains niveaux devenant fatiguant à la longue. Cependant, si l'option d'ajustement du contraste et proposée dans les menus, il ne faut pas oublier que cet aspect sombre contribue fortement à l’esprit du jeu.




Le son quant à lui est aussi d’excellente facture puisque il participe énormément à l’immersion. On ne peut pas trop parler de musique durant le jeu mais plutôt d’un son d’ambiance qui collabore au chaos qui règne dans ce monde. Tous les niveaux apportent leur lot de petits bruits et divers sons inquiétants comme les grincements des cales sur un bateau, bruits des vagues sur la mer, frottements des feuilles dans les arbres et autres souffles du vent. On regrettera juste le cri ennuyeux et répétitif du héros et de certains personnages ainsi que l’encodage Dolby Digital qui aurait pu être une peu plus soigné.

Point complet
Otogi : Myth of Demons est le premier titre sur Xbox mélangeant efficacement action et culture oriental. Ce premier essai de From Software s'avère donc concluant si l'on fait l'impasse sur les problèmes de caméras et la difficulté mal dosée entre les différents niveaux du jeu. Les graphismes, la bande sonore et l'ambiance plongent tous joueurs dans un autre univers à découvrir.

On a adoré :
+ Réalisation
+ Ambiance
+ Mise en scène des coups
+ Diversité
On n'a pas aimé :
- Répétitif
- Entièrement en Anglais
- Sombre
- Difficulté mal dosée


Consulter les commentaires Article publié le 01-09-03 par SnakeX en freelance



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020