Test Yet Another Zombie Defense HD - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 204 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Genre
Shoot them up
Statut
Disponible
Date de sortie
  22.06.2018
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
4,99 €

Yet Another Zombie Defense est disponible sur Steam depuis 2016. Le 22 juin 2018, soit environ deux ans plus tard, il débarque sur nos consoles affublé du sigle HD. Le titre est développé par une petite équipe de cinq personnes, celle d’Awesome Games. Le but est simple, il faut massacrer des zombies tout en faisant preuve d’un minimum de stratégie… Barricadez-vous et achetez des armes, tous les moyens sont bons pour survivre !

Ceeerrveauuuu !



Trois modes de jeu sont proposés dans le menu principal : Défense, Sans Fin et Deathmatch. Le mode Défense demande de survivre à des vagues de créatures de plus en plus fortes et nombreuses durant la nuit. La journée, vous devez fortifier un espace à la base vide. Sans Fin propose de courir encore et toujours tout en tuant les vagues de zombies qui arrivent, un mode shooter à l’ancienne sans aucune forme de gestion ou de construction. Diverses armes et autres power-up apparaissent à intervalles réguliers pour vous faciliter la tâche. Pour finir, le mode Deathmatch est un mélange entre PvE et PvP puisqu’en plus de devoir échapper aux créatures, vous devez tuer le plus de fois possible les autres joueurs, le tout en cinq minutes. Ce dernier étant tout simplement le mode de jeu le moins réussi des trois, tant il est anecdotique, au bout de cinq minutes l’ennui pointe déjà le bout de son nez ! Le mode Sans Fin est par contre très sympathique : on lance la partie et on tue tout le monde, le temps d’être submergé par les ennemis dans des parties qui ne durent jamais vraiment longtemps.

Quant au mode Défense, c’est tout simplement le cœur du jeu. Vous allez devoir faire preuve d’un minimum de stratégie si vous souhaitez survivre le plus longtemps possible. En plus, à quatre en local ou en ligne, ce mode prend tout son sens ! On tue des créatures pour gagner de l’argent que nous pouvons par la suite dépenser en barricades, armes ou même tourelles. Les nuits et journées ne sont pas minutées, ce qui laisse au joueur le temps de bien réfléchir à comment disposer ses pièges/barricades mais surtout acheter des munitions pour ses armes. A noter que ce mode dispose d’un système d’upgrades qui est réinitialisé à chaque partie. Ce dernier vous permettra d’augmenter votre nombre de points de vie, votre portée de ramassage, votre vitesse de déplacement ou encore la vitesse de récupération de la santé. Malheureusement, Yet Another Zombie Defense HD est très avare en diversité. En effet, le jeu ne dispose que d’une seule arène pour c’est trois modes de jeu ! La prise en main est immédiate, le joystick droit sert à viser, la gâchette RT à tirer et LB à changer d’arme. En défense il vous faudra naviguer dans les onglets qui sont séparés en deux catégories, les objets et les armes. Une fois un objet de défense acheté, il vous faudra appuyer sur Y pour le poser. Voilà, le tour est joué ! A noter que toutes les armes peuvent s’accrocher sur les tourelles automatiques, ce qui vous permettra de survivre plus longtemps, surtout si vous jouez tout seul, la difficulté devenant importante dès la cinquième vague.

Du côté des armes, il y a de quoi s’amuser : des mitraillettes, des fusils à pompe, un lance-roquettes, un lance-flammes, une tronçonneuse et bien d’autres armes assez loufoques ! Pour les objets de défense, vous pouvez acheter des barricades en bois, blindées ou électriques, des tourelles et des mines. Le bestiaire est plutôt varié, cela va du simple mort-vivant au démon enflammé, en passant par les loups garous et les goules. Tous ont bien sûr leurs propres caractéristiques, certains ennemis étant plutôt coriaces, voire très agressifs. Une fois la horde lancée, vous allez prendre du plaisir à zigouiller tout ces monstres… et il y en a un paquet ! Du côté de la technique, Yet Another Zombie Defense HD n’a pas à rougir car, pour un prix aussi bas (4,99€), le soft s’en tire très bien. Quelques effets visuels sont réussis, comme le feu et le sang, la modélisation des personnages reste correcte mais, ce qui surprend le plus, c’est le fait que le jeu est toujours stable, même lorsque l’écran est envahi d’ennemis ! Niveau sonore, cela reste décevant car il n’y a qu’une seule musique pour les trois modes de jeu. En plus elle se fait vraiment discrète par moments, dommage !

Point complet
Yet Another Zombie Defense HD n’est pas exempt de défauts, le recyclage d’une seule et même arène pour les trois modes de jeu présents est principalement son plus gros point noir. Ne vous attendez pas à trouver un minimum de diversité dans les décors… Ce n’est pas non plus la bande sonore qui viendra vous réchauffer le cœur puisqu’il n’y a qu’une seule piste qui repasse en boucle. En prime, le jeu est beaucoup trop exigeant lorsqu’on joue seul, il est très difficile de survire plus de cinq minutes ! Fort heureusement, le soft prend tout son sens et montre enfin ce qu’il a dans le ventre grâce à son mode Défense. Ce mode est simpliste au possible mais quand vous êtes accompagné par trois autres joueurs, le fun et la stratégie sont clairement au rendez-vous ! Yet Another Zombie Defense HD reste un portage simpliste mais sympathique, surtout à un prix aussi bas. Il est idéal pour des soirées entre amis en local ou même en ligne. Reste un concept répétitif qui pourrait donner un sentiment d’overdose aux joueurs après quelques heures…

On a adoré :
Prix doux (4,99€)
Le mode Défense
Jouable jusqu’à 4 en local
Mode online stable
Graphiquement correct
Prise en main immédiate
Des tonnes d’ennemis à zigouiller
On n'a pas aimé :
Une seule arène disponible
La même musique en boucle
Le mode Deathmatch
Trop difficile en solo
Concept qui risque de lasser certains joueurs


Consulter les commentaires Article publié le 06/01/2019 par Yoann L.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019