Test XCOM : Enemy Within – Commander Edition - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 315 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

XCOM : Enemy Within – Commander Edition



Editeur
2K Games
Développeur
Firaxis
Genre
Stratégie Tour par tour
Statut
Disponible
Date de sortie
  15.11.2013
  12.11.2013
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
39,00 €

XCOM : Enemy Unknown nous a déjà fait passer quelques bonnes heures à repousser de vilains petits bonhommes verts hostiles. Afin de renouveler quelque peu l’expérience, 2K Games et Firaxis ont décidé de sortir une nouvelle version baptisée XCOM : Enemy Within – Commander Edition. Derrière ce nom se cache en fait le jeu original auquel on a ajouté une extension. Reste donc à voir ce que vaut la galette et si le contenu supplémentaire est de qualité. En somme, est-ce que ça vaut le coup de claquer une quarantaine d’euros (voire une trentaine seulement chez certains revendeurs) dans cette édition ?

Mars attaque encore !




Avant de commencer, il est bon de bien souligner le fait que XCOM : Enemy Within – Commander Edition est composé du jeu original XCOM : Enemy Unknown et d’une extension qui n’est pas proposée séparément sur nos consoles. Cette version représente donc une aubaine pour les nouveaux venus, là où elle peut faire grincer des dents ceux qui ont acheté XCOM EU, et ce malgré un prix honnête pour l’ensemble. Ceci dit, vu la configuration du titre, nous n’allons pas revenir sur le jeu de base dans ces quelques lignes, notre critique complète restant à votre disposition. Les présentations faites, on peut se remettre au travail. Vous reprenez donc le commandement de la base XCOM et avez toujours pour mission de protéger la Terre contre l'envahisseur. Le principe reste le même et l'histoire est inchangée dans ses grandes lignes. Le Conseil, organisation qui représente les différents pays du globe, vous donne des missions pour maintenir un semblant de calme dans les différentes régions attaquées par l'ennemi. Première nouveauté, et non des moindres, l’intégration de la mêlée, une ressource semée par les extraterrestres qui est d'une grande aide pour le changement touchant vos soldats. N'allons pas trop vite en besogne et attardons-nous un peu sur cette fameuse mêlée. Des containers jaunes contiennent un liquide qui semble être une ressource alien.

Après quelques recherches élémentaires sur celle-ci, vous apprenez à vous en servir et à la retourner contre vos ennemis par bien des manières. Seulement voilà, ces caissons sont programmés pour s'autodétruire après un temps donné. Comme XCOM se joue au tour par tour, chaque tour de jeu comptera donc avant la destruction automatique de ces ressources essentielles. Ceci ajoute une sorte de course contre-la-montre, et par conséquent une difficulté supplémentaire à ce jeu qui demandait déjà de réfléchir un peu à la base. Vous devrez donc faire avec, en choisissant l'offensive et en prenant un maximum de risques pour vous procurer cette denrée ô combien précieuse… A moins que vous n’optiez pour la défensive, pour protéger vos troupes, en laissant quelques containers exploser. De toute façon, il faut faire des choix car cette nouvelle donnée change totalement la donne de l'aventure elle-même. De base, il est possible d'améliorer ses soldats comme dans le jeu original, en les faisant monter en grade suite à leurs victoires, puis en choisissant les capacités qu'ils arboreront en combat. La mêlée s’en mêle alors, venant totalement transformer vos petits soldats. On vous le disait plus haut : suite à l'étude plus approfondie de la mêlée, vous apprendrez très vite que celle-ci est très utile.

En effet, il est dorénavant possible de monter deux nouveaux laboratoires. Le labo de génétique permet d'octroyer des capacités supplémentaires à vos soldats, en les améliorant à grands coups de bistouri. Vous en faites des super soldats aux capacités hors normes : bonds qui seraient hors catégorie aux Jeux Olympiques, amélioration de leur vision en hauteur (très utile pour les snipers), etc. Le labo de cybernétique, quant à lui, vient simplement transformer vos troupes en véritables Terminators, les CEM. On enlève les bras, les jambes, le tronc et on remplace tout ça par du Kevlar. C'est plus résistant, mais bien moins esthétique. Ces soldats d'un tout nouveau genre pourront prendre place à bord de méchas bien plus efficaces au combat… Mais tout ceci aura évidemment un coût, et la mêlée viendra très vite à manquer si on devient trop gourmand. Vous l’aurez compris, vous aurez dorénavant le choix entre le super soldat ou le cyborg pour venir garnir vos rangs. Ce changement vient bousculer un poil l'aventure pour en faire quelque chose d'assez différent, tout en gardant les principes de base. Bien entendu, tout changement sur un soldat est définitif, boire ou conduire, il faut choisir. Du coup, il faudra être judicieux et améliorer génétiquement ou mécaniquement chacun de ses équipiers en fonction de leur place sur le terrain, le tout en faisant bien évidemment attention à ne pas vider les ressources avant de se retrouver sur le carreau.

Les Men pas tout à fait Black arrivent




Cette évolution de taille, qui touche les combats et la collecte de ressources, forcera les joueurs de XCOM : Enemy Unknown à revoir leurs stratégies. Quant aux nouveaux arrivants, ils auront tout le loisir de découvrir les joies de ce jeu de stratégie qui offre une expérience différente de ce que l'on peut voir en ce moment sur le marché. Toute à l’heure, on parlait de changements minimes apportés à l'histoire. Venons-en aux faits. Deux nouvelles races aliens viennent grossir les rangs ennemis. Ainsi, des pieuvres volantes peuvent devenir invisibles et se déplacer furtivement sur la carte pour arriver jusqu'à vos personnages, avant de les étrangler par surprise, d'où l'intérêt de ne laisser personne seul. Quant à la race des Mectoïd, semblables à vos CEM, elle dispose d'une forte résistance et d'une puissance de feu accrue. Le combat des titans aura lieu entre vos méchas et ces unités qui n'ont qu'un but, en découdre. Evidemment, cette extension apporte également d’autres nouveautés. Vous aurez l'occasion de vous procurer de nouveaux équipements, de nouvelles armes et d'établir de nouvelles recherches pour développer le potentiel de votre base et de vos unités au maximum. Avec une personnalisation plus poussée de vos héros, que vous pourrez reconnaître sur le champ de bataille avec des tenues différentes, aux coloris variés, vous avez le droit à de nouveaux casques, casquettes, chapeaux, etc. Tout cela n’a qu’un seul et unique but : vous faire jouer, encore et toujours. En plus, on peut compter sur l'apparition de l'EXALT… Parce que les extraterrestres, ce n'était pas assez à gérer, une faction d'humains, équipés du fameux combo lunettes de soleil/chemise/gros flingue, viendra vous chercher des noises en plein conflit extraterrestre.

Cette organisation mystérieuse se chargera d'effrayer un peu plus la population, pour vous faire perdre vos moyens, dans le but de s'accaparer les technologies aliens avant vous. Il faudra donc combattre sur deux fronts, par le biais de nouvelles missions nécessitant d'envoyer des agents en infiltration à des endroits précis où agit l'EXALT. Ainsi, on pourra découvrir quels sont ses objectifs et démanteler le réseau en trouvant tout simplement son QG. Il faudra donc bien réfléchir avant d'envoyer un soldat chez eux, afin de ne pas se séparer d'un élément trop important qui manquerait sur le terrain. D'ailleurs, il faudra retourner chercher ce soldat en envoyant une escouade sur le terrain une fois sa mission accomplie, ce qui signifie qu'il faudra en plus de ça affronter ces Men in Black du dimanche... On constate également l'arrivée d'un peu moins d'une cinquantaine de nouvelles cartes, histoire de varier les décors. Les graphismes n'ont en rien changé, ou que trop peu, la bande-son est sensiblement la même et l'histoire, à part l'ajout de l'EXALT et les modifications des soldats, n'a en rien évolué. On se contente de suivre les événements en restant malheureusement trop en retrait d'un éventuel scénario, ce qui fait que le jeu manque cruellement d'une identité qui lui permettrait d'exister plus encore. C'est dommage pour ce dernier point, car le reste tient clairement la route. Le jeu de stratégie sur console n'est pas à son apogée ces derniers temps et XCOM arrive à se faire une place de choix dans la catégorie.

Point complet
XCOM : Enemy Within – Commander Edition reste un excellent jeu, tout en étant une extension qui vaut son pesant de cacahuètes, permettant à chacun d'apprécier l'expérience XCOM. Ceux qui ont vadrouillé sur Enemy Unknown apprécieront sans nul doute les nouveautés… Mais ils devront tout de même acheter cette « version améliorée » dans son intégralité puisque les ajouts ne peuvent pas être achetés en tant que DLC. Le prix est très correct, mais la pilule ne passera pas chez tout le monde. On regrette d’ailleurs un manque évident d'investissement dans la narration et on met un bémol sur le fait que les quelques défauts de l’original n’ont pas été corrigés. Pour le reste, c’est du tout bon !

On a adoré :
+ Bon nombre de nouveautés
+ L'amélioration des soldats
+ Récolte de mêlée, un vrai challenge
+ L'EXALT rajoute du piment
+ Beaucoup de nouvelles cartes
+ Encore plus complet
+ Les qualités du 1er avec du plus
On n'a pas aimé :
- Scénario toujours absent
- Du neuf dans du vieux
- Toujours peu d’intérêt en multi
- Défauts de l'original non corrigés


Consulter les commentaires Article publié le 17/12/2013 par Manuel-Ange A.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020