Test WWE Smackdown ! Vs. Raw 2007 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 328 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

WWE Smackdown ! Vs. Raw 2007



Editeur
THQ
Genre
Sport
Statut
Disponible
Date de sortie
  14.11.2006
  03.11.2006
  25.01.2007
Nombre de joueurs
1 à 4
Online
- Jeu en ligne
Classification PEGI
Thème
Catch
Résolutions gérées
720p, 1080i
Son
5.1
Prix de lancement
65,00 €

Peut-être le sport/spectacle le plus populaire aux Etats-Unis, le catch façon WWE débarque sur Xbox 360 et sonne ainsi le début de son ère next gen. Véritable cadeau pour les fans et curiosité de foire pour les autres, WWE SmackDown ! Vs. RAW 2007 a tout à démontrer pour faire preuve de sa puissance de jeu. Combat sans fin ou KO indéniable ? Réponse avec notre test complet.

Des modes de jeu comme s’il en pleuvait




Fêter l’arrivée de la série sur console next gen en proposant un soft encore plus complet qu’il n’était déjà avant, voici l’un des objectifs fixés par les studios de développement Yuke’s Team. Le moins que l’on puisse dire, c’est que cet opus 2007 fait largement honneur à la série, déjà réputée pour être la plus complète possible en terme de contenu. Coté catcheurs, pas moins de 52 compétiteurs vous seront directement accessibles, hommes ou femmes, alors que 15 autres devront être débloqués. Pour les connaisseurs, Big Show, Angle, Orton, Boogeyman, Great Khali, Umaga ou encore Bret Hart, Eddie Guerrero, Mankind, The Rock, Hulk Hogan et bien d’autres seront de la partie, de quoi offrir de nombreuses heures de jeu pour peu que l’on veuille admirer le style et le show offert par chacun. Vingt arènes, dont une dizaine à débloquer, se tiennent prête à accueillir le spectacle dans des conditions et environnements idéals pour une bonne mise en scène.

Intéressons-nous à présent aux modes de jeu. Si l’on pourrait se contenter d’énumérer la présence des modes Exhibition, Saison, General Manager, WWE PPV mais aussi Création, il convient tout de même de rentrer un minimum dans les détails ne serait-ce que pour faire honneur à l’énorme travail des développeurs. Tout d’abord l’Exhibition. Combats simples ou en Tag, en passant par le Royal Rumble, le Triple Threat, le Main Events, Handicap, Title Match et enfin Fatal 4-Way, il y en aura pour tous les goûts. Si l’on considère qu’en plus chacun de ces sous modes comporte des variantes, alors oui la variété des types de combats proposés est énorme. Parmi ceux-ci, nous retiendrons le très fun Royal Rumble qui consiste en un affrontement de 10 à 30 catcheurs, chacun rentrant sur le ring au fur et à mesure, et se faisant éliminé dès qu’un adversaire le passe par-dessus les cordes dudit ring. Fort sympathique, on adore se retrouver au milieu de 5 autres combattants pour mettre le plus de désordre possible et tenter de rester le dernier catcheur sur le ring. Autre exemple, Title Match vous permettra d’accéder directement à l’ultime combat avant d’être sacré champion (ou championne) d’une des nombreuses compétitions de la RAW ou Smackdown.

Mais WWE SmackDown ! Vs. RAW 2007 c’est aussi un menu Game Modes. Il y a tout d’abord Saison Mode, que l’on peut tout simplement qualifier de « carrière ». En sélectionnant celui-ci, vous choisirez un catcheur puis entamerez une nouvelle carrière. Dans la Locker Room, vous admirerez vos statistiques, vos titres, votre garde robe, les magazines WWE etc etc. Quant à la gestion de votre carrière, elle se fera dans un second mode de jeu : General Manager Mode. Lui aussi très complet, vous aurez à organiser l’emploi du temps de votre chouchou, mettre en place des rencontres bref, tout ce qui peut avoir un rapport avec le management d’une superstar du catch. Et enfin, le PPV Mode reprend tout simplement les événements officiels de la Smackdown et de RAW. Le dernier mode principal, le mode Création, rejoint directement ce qui a été décrit ci-dessus dans le sens où ici on pourra créer son propre joueur (avec un très grand choix de critères), sa propre entrée en scène, mais aussi ses mouvements ou encore sa compétition WWE personnalisée, le tout pouvant être utilisé dans les autres modes de jeu. Notons la présence du multijoueur hors ligne, jusqu’à 4 joueurs, ou via le Live qui, à l’heure où ces lignes sont écrites, n’accueil encore aucun Gamers (le soft n’étant pas disponible). Cependant et vous l’aurez compris, nous avons bel et bien à faire à du lourd et du solide en matière de contenu, le soft répondant ainsi largement aux attentes des fans et surprenant les nouveaux Gamers découvrant la série.

Tout est dans le style !




Inutile de se mentir, la prise en main de WWE SmackDown ! Vs. RAW 2007 est loin d’être aisée, au point même qu’elle pourrait largement décourager les joueurs non familiers avec la série. Mais ce qui ne tue pas nous rend plus fort n’est-ce pas ? Alors la persévérance est donc de mise pour profiter d’un gameplay tout simplement réussi. Un stick pour diriger son catcheur, un autre pour effectuer une prise. Ajoutez bien d’autres choix d’actions possibles via les autres touches du pad et vous obtiendrez un bon nombre de possibilité. Mais ce qui est intéressant avec cet opus c’est l’enchaînement de ces possibilités pour effectuer une belle série de prises. Bien sur tout cela ne sera possible qu’après une bonne petite dizaine d’heures de jeu, tant les premiers combats mettront à mal votre fierté et vos nerfs. Car ce qui est désormais possible de faire pour le joueur, l’est également pour l’IA qui n’hésitera pas à vous laminer devant votre incapacité à contrer. Alors on se retrouve à appuyer sans cesse sur une touche pour rétablir notre catcheur mais en vain, on subit et on se décourage. Sans doute se trouve ici le point faible de ce gameplay : ce qui fait sa richesse constitue également un frein pour le joueur débutant qui n’aurait pas la patience suffisante afin de peaufiner, apprendre et bénéficier pleinement de la jouabilité du soft. A noter tout de même qu’un indicateur, se trouvant en dessous de la barre de condition physique, vous aidera sur les touches à utiliser pour enchaîner le plus de coups possible. Dans le même sens, il sera indispensable de bien regarder les écrans de chargement gorgeant d’informations et les vidéos de tutoriaux.

Enchaîner des prises c’est bien, le faire avec style c’est encore mieux. Outre les prises spécifiques à chacun des combattants et les coups plus classiques, comme mettre son adversaire à terre avant de monter sur les cordes du ring puis faire un saut dévastateur sur le pauvre homme à moitié KO, on peut désormais profiter des décors dans lesquels on combat. Sortir du ring, passer les rambardes et combattre en pleine foule, arracher quelques éléments de décors pour soigner son image (et celle de l’adversaire par l’occasion…), passer les barrières de sécurité et récupérer quelques bibelots (chaises, bats de baseball, câbles…) pour pimenter encore plus le spectacle ou encore monter sur des échafaudages et prendre son envol direction l’adversaire, tout est prétexte pour faire d’un simple combat un spectacle des plus original. Outre la difficulté à débuter dans WWE SmackDown ! Vs. RAW 2007, nous n’avons donc pas grand-chose à reprocher à cette maniabilité si ce n’est peut être que les catcheurs manquent parfois de dynamisme, notamment sur les déplacements assez laborieux des combattants sur le ring, de même qu’appuyer à répétition sur une même touche pour rétablir notre personnage est trop aléatoire et même prise de tête. Des éléments qui ont leur importance dans le rythme du spectacle mais qui, heureusement, ne pénalisent que peu le rythme de ce dernier.

Beau et solide comme The Rock




Que l’on ait à faire à The Rock ou à Hulk Logan, pour les plus connus des non adeptes du catch US, la modélisation est excellente. Il en est de même pour tous les autres personnages qui ont donc été particulièrement soigné par les développeurs. Les différents environnements sont tout autant satisfaisants, rendant ainsi les entrées des catcheurs vraiment agréables à l’œil. Ajouter à cela un public animé tout simplement saisissant et on en oublierai presque les spectateurs en papier carton des opus précédents. Nous sommes sur next gen et ça se voit. Pour les parties in-game, le constat est analogue. Aucun ralentissements, ni comportements douteux de l’IA. La peau des catcheurs transpire, les effets de lumière reflètent sur leur plastique qui, par ailleurs, est peut-être un peu trop lisse pour être vraiment saisissante, et leurs animations excellentes. Bref le tout est amplement à la hauteur de ce que l’on pouvait attendre pour ce premier opus next gen, à tel point que regarder les mises en scène du mode Carrière est un réel plaisir. Si les multiples prises en jettent plein la vue, notons encore la présence d’une certaine rigidité dans les déplacements des catcheurs ainsi que quelques soucis de collision. Que ce soit un pied sur une corde, un bras autour de la taille de l’adversaire, on se surprend à repérer quelques petits bugs d’affichages, dommage. Autre élément décevant, la sobriété de l’esthétique des menus. D’un goût douteux et largement discutable, ces derniers ne sont pas forcements très clairs voire même très grossier (surtout dans le General Manager Mode).

La bande-son est, quant à elle, sans surprise et alimente de bonne façon le spectacle des combats RAW et Smackdown. Les musiques, très rock/metal, ne plairont pas à tout le monde mais collent parfaitement à l’ambiance du soft. Les commentateurs, speakers et spectateurs savent se faire présent et rappellent que l’on est bel et bien dans un spectacle de grande envergure. Seul regret que l’on peut émettre sur les effets sonores, il s’agit des bruits à l’intérieur même du ring (coups donnés, bruit des pieds sur le tapis etc etc.) qui ne sont malheureusement pas assez mis en avant. Au final, notons que le soft est entièrement en anglais mais que cela ne représente en rien un frein au plaisir de jeu.

Point complet
Les spectateurs sont heureux, les stars du catch ont fait leur travail. Pour les fans, WWE SmackDown ! Vs. RAW 2007 est à la hauteur des attentes alors que pour les autres, découvrir le catch US version next-gen sera un vrai plaisir. Beau, très complet et disposant d’un gameplay riche en possibilité, seule la difficulté à aborder cette maniabilité lors des premières heures de jeu risque vraiment d’en décourager plus d’un. Et pourtant, le plaisir est bel et bien au rendez-vous pour les plus pertinents qui s’empresseront, à raison, de retourner sur le ring.

On a adoré :
+ Un grand nombre de modes de jeu
+ Gameplay riche en possibilité
+ Esthétiquement convaincant
+ Grande durée de vie
+ Ambiance générale du soft
On n'a pas aimé :
- Jouabilité peu évidente aux premiers abords
- Esthétique des menus discutable
- Rythme changeant des combats


Consulter les commentaires Article publié le 02-11-06 par Jeremy F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020