Test Triggerheart Excelica - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 455 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Triggerheart Exelica



Développeur
Warashi
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Shoot Them'Up
Statut
Disponible
Date de sortie
  27.02.2008
  27.02.2008
  27.02.2008
Nombre de joueurs
1
Online
- Classements
Prix de lancement
800 MS Points

Sorti en fin de carrière de la Dreamcast, TriggerHeart Excelica n’avait guère remué les foules, la faute à une sortie tardive et à une disponibilité très limitée (uniquement au Japon). Aujourd’hui, le voilà pourtant qui ressort sous la forme d’un titre Xbox Live Arcade pour la modique somme de 800 points. Mais le jeu en vaut-il la chandelle pour autant ?

Old School




La première chose à dire au sujet de ce soft, c’est qu’il s’agit d’un shoot them up, et plus particulièrement d’un shoot them up old school à straffing vertical. Concrètement, le joueur contrôle un personnage à travers des décors qui se déplacent automatiquement. Le rôle de celui qui a la manette entre les mains se limite donc à éviter les tirs des ennemis, à leur tirer dessus et à enchaîner les points pour battre les scores des autres joueurs. Comme tout shoot them up classique, TriggerHeart Exelica demeure relativement difficile, avec des tirs parfois très difficilement évitables tant ils sont nombreux et des boss de fin de niveau assez coriaces. Heureusement pour les néophytes, un mode facile est disponible et permet de terminer le soft d’une traite, en moins de 20 minutes, et sans se prendre la tête. Une approche plutôt agréable du genre, mais qui a tendance à rendre le gameplay plutôt minimaliste. Car comme tout shoot them up, TriggerHeart oblige le joueur à s’investir réellement dans le jeu et à se créer son propre challenge vu que, une fois celui-ci terminé, il n’y aura plus rien d’autre à découvrir. Il faudra inlassablement recommencer le soft, le re-terminer et tenter d’améliorer ses scores. Notons d’ailleurs que dans l’ensemble, Exelica demeure relativement court, d’autant plus qu’il est loin d’être aussi difficile et complet qu’un Ikaruga par exemple, les niveaux demeurant courts, les ennemis classiques et les tirs et fonctions secondaires très limités.

Mais le plus gros défaut de cet opus n’est pas vraiment sa durée de vie. Les shoot them up étant par définition assez courts, il est évident que le titre n’allait pas manquer à la règle. Non, le problème vient plutôt de l’absence pure et dure de mode multijoueur. Comment est-il envisageable, à notre époque, de ne pas proposer de mode coopératif ? Que ce soit en ligne ou sur un seul et même écran ? Ce type de mode de jeu aurait été des plus intéressants puisque les niveaux de difficulté plus élevés demandent assurément un certain feeling avec les shoot them up, et qu’une aide n’est jamais de trop pour venir à bout d’un boss. Une véritable hérésie qui tient plus de l’absurdité que de la logique.

Heureusement, techniquement parlant, cette version XBLA demeure très agréable, avec une bande sonore ultra-classique en version originale et des graphismes pas nécessairement sublimes mais dans la veine de la plupart des shoot them up sortis sur Dreamcast. Autrement dit, c’est très joli et ça vaut largement les 800 points. Mais une fois de plus, encore faut-il apprécier ce style de jeu très particulier et accepter de devoir y jouer seul… Quoi qu’il en soit, TriggerHeart devrait nous permettre de passer notre temps en attendant la sortie d’Ikaruga.

Point complet
Au final, ce TriggerHeart Excelica s’avère être un shoot them up plutôt convaincant, mais malheureusement trop court et sans la moindre option multijoueur. Les amateurs du genre devraient sans doute y trouver leur compte, d’autant plus que les graphismes sont assez jolis et que le jeu est vraiment fun, mais, si vous êtes un néophyte, mieux vaut passer votre chemin…

On a adoré :
+ Plutôt joli
+ Assez fun
+ Hardcore
On n'a pas aimé :
- Trop Court
- Pas de multijoueur


Consulter les commentaires Article publié le 06-03-08 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020