Test Titanfall 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 120 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Titanfall 2



Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  28.10.2016
  28.10.2016
Nombre de joueurs
1 à 16
Classification PEGI

Thème
Robots
Prix de lancement
69,99 €

Rapidement déserté par les joueurs, le premier Titanfall avait tout de même créé une petite sensation sur Xbox One. Exclusif aux consoles de Microsoft, le titre proposait un gameplay accessible et grisant, ainsi que des maps au level design favorisant les déplacements rapides et verticaux. Avec cette suite, désormais multiplateforme, Respawn Entertainment propose un contenu nettement plus conséquent, dont une aventure solo. Cela suffira-t-il à donner un second souffle à la licence ?

L’initiative du solo…



La grosse nouveauté de ce Titanfall 2 est donc le mode solo qui vous fait incarner Jack Cooper, soldat au sein de la milice dont la dernière opération va mal tourner. Par la force des choses, Jack va faire la rencontre du titan BT 7274, avec lequel il doit faire équipe pour survivre face à des robots et soldats menaçants. Bien que le scénario ne soit pas le point fort du jeu et que la plupart des personnages sentent bon le nanar des années 80 (ce qui a son charme malgré tout), il faut souligner que les relations entre le soldat et la machine sont plutôt bien développées, notamment via des dialogues savoureux entre un Cooper sarcastique et un BT ne maniant pas du tout ce genre d'humour. Au delà de n'être qu'un simple robot surpuissant et sur-armé, BT 7274 est un compagnon d'aventure attachant avec lequel la coopération a son importance. Capable par exemple de vous catapulter sur une plateforme lointaine ou de vous protéger, sa présence est vitale pour l'accomplissement de votre mission. On retrouve dans ce Titanfall 2 la jouabilité facile à prendre en main et nerveuse du premier opus, l'effet de surprise en moins (Call of Duty est également passé par là). Contrairement au jeu d'Activision, Titanfall 2 utilise de façon intelligente les compétences de son héros durant le solo, via des phases de plateforme par exemple.

Doubles sauts et courses contre les murs sont donc très utiles durant l'aventure, entre deux séquences d'action à pied ou à bord du titan. Le jeu est simple, parfois basique, mais efficace : pas de missions secondaires ou autres détours, on va d'un point A un point B en flinguant tout ce qui bouge. Le jeu est bourré d'action et propose quelques passages intéressants et originaux, voire décoiffants, mais reste très classique dans sa structure et manque finalement un peu de punch, la faute à des armes qui manquent de patate et des ennemis qui tombent comme des mouches un peu trop facilement. De plus, ce solo est plutôt court (5h45 en normal) et on n'y reviendra sans doute pas une fois terminé. On débloque toutefois quelques améliorations pour notre titan (offensives ou défensives) et le choix de l'armement a son importance lors des combats contre les boss, notamment dans les modes les plus difficiles. On alterne donc entre un lance-roquettes, une sulfateuse ou des missiles à tête chercheuse, en utilisant les capacités spéciales du titan pour se sortir des situations délicates, celles-ci décuplant la puissance de feu. Mais le gros du titre de Respawn Entertainment reste le multijoueur, qui reprend les grandes lignes de son précédent jeu. On retrouve donc des maps souvent grisantes, au level design travaillé, favorisant les glissades ou autres actions d'escalade, bien qu'elles soient plus vastes et moins propices à la nervosité du précédent opus.

Ca donne la banane mais ça manque de patate…



Les IA sont toujours de la partie pour servir de chair à canon aux joueurs (bien qu'elles soient nettement plus actives), qui auront la sensation immédiate d'avoir un méchant skill, mais qui pourront également servir de couverture pour attaquer les zones ennemies. Les modes présents reprennent grosso modo ce que l'on connaissait déjà (attrition, capture de drapeau, deathmatch). On prendra soin de choisir sa classe de titan avant de partir à l'action (certains étant plus robustes tandis que d'autres sont meilleurs au corps à corps). Comme dans tout multi qui se respecte, on grimpe en niveaux afin de débloquer de l'armement, des skins pour les armes ou les personnages, et quelques capacités spéciales et boosts (téléportation, création de leurres, piratage de tourelles, bouclier renforcé). On pourra toujours utiliser son camouflage pour se faufiler entre les ennemis ou encore le grappin, qui n'est finalement pas très efficace. Pataude, son utilisation nous aura coûté davantage de décès qu'autre chose. En guise de nouveauté, vous pouvez vous amuser sur le mode Chasse aux primes, dans lequel deux équipes doivent dégommer des vagues d'ennemis gérées par l'IA pour gagner un maximum d'argent à déposer dans des coffres, en faisant attention de ne pas se faire dépouiller.

Le mode Colisée met en scène des combats en un contre un rapides et nerveux, tandis que les allergiques au métal pourront s'orienter vers les parties composées uniquement de soldats. Il y en a pour tout le monde donc et le contenu proposé est beaucoup plus conséquent et attrayant que dans le premier opus. Avec ses déplacements rapides et ses affrontements nerveux, le multi de Titanfall 2 est toujours aussi efficace malgré, une fois encore, ce léger manque de puissance procuré par les armes. Heureusement, les titans assurent le spectacle. Graphiquement, Titanfall 2 garde son côté très Call of Dutyesque. Le jeu alterne le bon (chouettes effets de lumière, excellente fluidité) et le moins bon (notamment via des textures bien floues et moches, ainsi que des visages moyens). Il s'en tire néanmoins plutôt bien grâce à une direction artistique de qualité et quelques décors vraiment jolis. Le jeu fait la part belle aux effets d'explosion, de lumière, de particules et de fumée, et certains gunfhigts envoient la sauce visuellement. Dommage que certains autres décors fassent carrément old-gen, car cela ternit l’expérience, sans compter qu'un certain aliasing squatte encore la plupart des parties en multi.

L’avis perso de Lionel // Un jeu pop-corn !

J'ai plutôt apprécié Titanfall 2, que j'ai joué comme un bon gros jeu pop-corn. Le solo est rythmé, agréable à parcourir, mais bien court et je n'ai pas spécialement envie de le recommencer. Graphiquement, ça claque par moment, c'est bien moche par d'autres, le constat est donc mitigé, mais le tout reste parfaitement fluide, en solo comme en multi. Le multi parlons-en : toujours agréable et facile à prendre en main, il manque juste parfois de patate, à cause de certaines maps un poil trop grandes (vides et peu nombreuses de surcroît) et des armes à feu manquant de punch. Néanmoins, les parties s'enchaînent dans la bonne humeur et on se fait plaisir avec des améliorations, des boosts et des skins. Pas sûr par contre que j'y revienne souvent. C'est sympa, ça pète, mais ça se consomme assez vite pour ma part.


Point complet
Titanfall 2 fait dans le spectacle, à l'image d'un solo rythmé mais trop court, et de modes multi qui semblent plus complets (mais nous n’avons que 9 maps, contre 15 dans le précédent…) et toujours aussi nerveux. Proposant une expérience un peu plus riche dans le fond que le premier opus, il prouve que les développeurs ont voulu contenter les fans, malgré des concessions sur d’autres points et des évolutions qui manquent. Du coup, tout n'est pas parfait, la technique variant entre le très bon et le très moyen et un certain manque de punch se dégageant de nombreuses parties ou séquences solo, la faute à des armes à feu qui ne procurent pas assez de sensations. Heureusement, les titans sont là, toujours classes et puissants, assurant le quota de pyrotechnie. Espérons que la communauté ne déserte pas le jeu trop rapidement (les premiers chiffres de vente semblent très moyens), surtout que le jeu reste très agréable malgré ses défauts et que les DLC seront proposés gratuitement.

On a adoré :
Suite plus riche et complète
Simple à prendre en main
Direction artistique de qualité
Certains passages vraiment beaux
De bonnes idées de gameplay
Modes multi sympathiques
La fluidité, c’est agréable
Suivi avec DLC gratuits
Solo plaisant et parfois explosif…
On n'a pas aimé :
Mais trop classique et court (moins de 6h)
Maps multi plus vides que celles du 1er
Ca manque parfois un peu de punch tout ça
Pas mal de textures bien moches
Seulement 9 maps en multi
IA (solo et multi) peu travaillée


Consulter les commentaires Article publié le 27/11/2016 par Lionel B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017