Test The Walking Dead : A Telltale Games Series - Season Two - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 329 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

The Walking Dead : A Telltale Games Series - Season Two



Développeur
Telltale Games
Genre
Action Survival Horror Point & click
Statut
Disponible
Date de sortie
  24.10.2014
  21.10.2014
Nombre de joueurs
1
Thème
Zombies

Après une première saison au dénouement émotionnellement très fort, Telltale Games remet ça et nous propose la suite de son adaptation de The Walking Dead. Cette saison 2 étant enfin disponible en version boîte, nous allons pouvoir incarner Clémentine, qui devra survivre, encore et toujours, dans un monde post-apocalyptique peuplé de zombies. A nouveau cinq chapitres sont au programme et les sous-titres français s'invitent également à la fête. Voyons voir si les développeurs réussissent à nous embarquer dans une aventure aussi prenante et intéressante que la précédente…

Clem la guerrière




La première saison de The Walking Dead avait réussi le tour de force de faire passer les joueurs par toutes sortes d'émotions. L'angoisse, la peur, le regret et la tristesse ne sont qu'un exemple de ce que l'on a pu ressentir en traversant les cinq premiers épisodes de cette saga sur nos consoles. Le talent d'écriture et de narration avait fait mouche, et une fois lancé, il était difficile de décrocher. Dans cette seconde saison, Clémentine, que vous incarnez à présent, a mûri. Bien qu'elle n'ait que 11 ans, elle est loin d'être une gamine pleurnicharde, apeurée par le monde apocalyptique qui se présente à elle. Au contraire, grâce à l'expérience accumulée au gré de ses rencontres avec les survivants, bons ou mauvais, la jeune fille est devenue une véritable guerrière dans cette seconde saison. Enchaînant headshots et démembrements, elle sauvera la mise à ses camarades à de nombreuses reprises et sera même au coeur de la plupart des plans mis en place, au point d'avoir systématiquement son mot à dire. Même si nous apprécions au premier abord l'évolution de Clémentine, il faut avouer que pas mal de situations sont du coup vraiment tirées par les cheveux. A titre d'exemple, alors que les survivants élaborent un plan pour trouver un refuge, personne ne prendra de décision sans l'accord de Clémentine. Même si son caractère est bien trempé et ses réflexions souvent pertinentes, les adultes se retrouvent effacés et n'ont quasiment jamais leur mot à dire.

Ils demanderont à la fillette d'aller parler à leur place à des gens peu recommandables, de partir en éclaireur (en la laissant crapahuter seule en forêt pendant qu'ils restent au coin du feu), ou de s'infiltrer ça et là pour aller dérober des objets. C'est un peu gros et on en viendrait presque à ne plus s'inquiéter pour notre personnage, qui semble intouchable et indestructible. Et c'est là que le principal défaut du jeu saute aux yeux : alors que chaque personnage, bon ou mauvais, avait son importance dans la première saison, nombre d'entre eux sont dorénavant assez effacés et écrasés, ne jouant finalement qu'un rôle mineur. Les dialogues sont fort heureusement toujours aussi bien écrits (malgré, une fois encore, beaucoup d'erreurs de traduction), et se suivent avec attention, créant les relations et permettant de découvrir nos personnages et leur passé. Certains restent très charismatiques et développés, mais d'autres semblent assez insignifiants pour le joueur, qui est du coup moins sensibilisé par ce qui leur arrive. Certaines morts seront, de ce fait, moins marquantes et moins tragiques. Attention, ne pensez pas que l'on se moque du destin des membres de notre groupe, mais notre attachement (qu'il soit positif ou négatif) pour eux est moindre. A l'image de la première saison, il va falloir prendre des décisions importantes tout au long de la partie.

Plus joli, avec plus de freezes




Il faudra choisir vos affinités, empêcher ou non les nombreuses disputes, et encore une fois décider du destin de certains. Le rythme du jeu est une nouvelle fois bien maîtrisé, avec des passages calmes où vous découvrirez vos compagnons, et d'autres plus houleux où vous ne les reconnaîtrez plus. De quoi se perdre et ne plus savoir vers qui se tourner... De nombreux thèmes sont abordés, dont les principaux sont ceux de la confiance et de la famille. Difficile, dans un contexte pareil, de se souder et de garder une cohésion de groupe. Chaque personne est brisée à sa manière, souffre d'avoir perdu un proche ou un ami, et les relations peuvent rapidement être tendues. Même si l'envie de créer un groupe uni est forte, il faut garder à l'esprit que l'être humain est fragile et peut craquer à tout moment, face à la menace zombie bien sûr, mais également face à ses semblables, dont la rage et la violence n'ont rien à envier aux morts-vivants. Du coup, difficile de faire confiance à qui que ce soit et la méfiance fera partie de votre quotidien, même face à des têtes connues. Ne vous laissez pas influencer et faites vos choix en votre âme et conscience. A l'image de la première saison, ces choix, que l'on pense décisifs, mèneront souvent à des conclusions identiques, le scénario suivant une ligne conductrice. Soyez toutefois prévenus, vos choix finaux seront nettement plus importants, le jeu proposant cinq fins radicalement différentes.

La durée de vie reste néanmoins inférieure à la saison précédente : comptez cette fois-ci environ 1h40 par épisode (contre 2h auparavant), pour un prix qui reste tout de même très correct, sous la barre des 30 euros. Au niveau de l'action, Clémentine fait également très fort et sait manier le pistolet avec brio, enchaînant les shoots bien placés. Elle n'hésitera également pas à planter son tournevis dans un crâne… Si les développeurs ont voulu une Clémentine plus forte et plus indépendante, c'est réussi, sans doute un peu trop comme nous le disions précédemment, notamment lorsque la gamine décide de se recoudre elle-même suite à une morsure de chien. Certaines séquences restent malgré tout hyper prenantes, telle cette prise d'otages où tout le monde peut y passer, cette séquence de traversée d'un lac gelé (avec des zombies aux fesses) absolument stressante ou bien encore un affrontement contre une horde de zombies. Les QTE, toujours au programme, sont légèrement plus évolués que dans la première saison. Sans atteindre la perfection et l'instinctivité d'un Shenmue, ils s'avèrent parfois plus intuitifs et mieux intégrés aux séquences. Par exemple, il faudra presser le stick vers la gauche ou vers la droite pour slalomer entre une horde de zombies.

Cela donne un rythme plus soutenu lors de ces séquences, ce qui n'a pas été pour nous déplaire. Certaines scènes, bien gores, plairont aux amateurs de cinéma d'horreur. Par contre, les phases de recherche sont moins présentes et, mis à part quelques interactions pour dénicher des infos, le joueur ira souvent directement vers son objectif. Graphiquement, si le jeu garde son style tout en cel-shading, certaines textures gagnent en finesse et en couleur, proposant un meilleur contraste et des teintes plus chaleureuses (excepté par temps neigeux). Malheureusement, les lags juste avant les sauvegardes automatiques sont de retour, freezant l'image pendant parfois plusieurs secondes. Ca casse les pieds, le rythme et vous informe à l'avance qu'un événement important va pointer le bout de son nez. Les animations des personnages restent raides et n'ont pas du tout évolué depuis la première saison. Même si les graphismes ne sont pas une priorité pour ce type de jeu, plutôt basé sur les dialogues et le relationnel, nous aurions aimé plus de souplesse dans les déplacements et animations, car cette raideur est souvent désagréable et décrédibilise certaines séquences.

Point complet
Après une première saison riche en émotions et ultra prenante, il faut avouer que cette seconde aventure de The Walking Dead profite moins de l'effet de surprise et s'avère un poil décevante. Cela, c’est la faute à certains personnages moins travaillés, qui sont effacés face à une Clémentine qui a pris de l'assurance, mais peut être un peu trop. Certaines situations sont en effet quelque peu tirées par les cheveux et peu cohérentes, trop de décisions importantes reposant sur les épaules de la jeune fille. Malgré ces quelques déceptions, le jeu reste très intéressant à parcourir et réserve son lot de surprises et de tensions, qu'elles soient au sein du groupe que vous formez ou avec des individus extérieurs, sans oublier la menace zombie. Certains choix cornéliens vous feront cogiter et il faudra se rapprocher des bonnes personnes pour espérer survivre. Plus joli graphiquement, le jeu conserve ses défauts d'animation et les lags font leur retour. En espérant une saison 3 mieux fignolée…

On a adoré :
+ Un poil plus joli que la S1
+ Quelques surprises étonnantes
+ QTE plus dynamiques
+ Des choix intéressants
+ Scènes d'action prenantes et stressantes
+ Un bon sens du rythme
+ Les musiques, immersives
+ Sous-titres français
+ Certains persos très charismatiques…
On n'a pas aimé :
- Mais d'autres sont trop effacés
- Animations toujours trop raides
- Le retour du lag
- L'effet de surprise a disparu
- Plein de fautes de français
- Des séquences un peu tirées par les cheveux
- Clémentine parfois mise en avant maladroitement


Consulter les commentaires Article publié le 06/11/2014 par Lionel B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020