Test The Walking Dead : A Telltale Games Series - Season One - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 211 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

The Walking Dead : A Telltale Games Series - Season One



Développeur
Telltale Games
Genre
Action Survival Horror Point & click
Statut
Disponible
Date de sortie
  24.10.2014
  14.10.2014
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Thème
Zombies

Après Retour vers le Futur et Jurassic Park, les développeurs de Telltale Games, spécialistes du point and click, adaptent en 2012 le comics The Walking Dead. Après un passage en dématérialisé, au format épisodique (en cinq parties), le jeu s'est vu compilé en version physique sur à peu près toutes les consoles du marché. Le voici qui déboule aujourd'hui sur Xbox One, dans sa version complète, incluant les cinq chapitres de base ainsi que le chapitre bonus "400 Days". Si la série vidéoludique a été plébiscitée par la presse et les joueurs depuis sa sortie, voyons voir si cette Season 1 complète de la version Xbox One conserve ses qualités et reste un bon investissement malgré le temps passé depuis la diffusion des épisodes sur la génération précédente.

Une adaptation réussie




Oubliez l'ignoble FPS The Walking Dead d'Activision adapté de la série du même nom, car le jeu dont nous parlons aujourd'hui prend ses inspirations directement dans le comics et représente un genre de jeu totalement différent. En faisant de The Walking Dead un point and click, les développeurs ont pris des risques, mais le pari est totalement réussi. Au niveau de la narration, le jeu fait très fort. Prenant souvent aux tripes, il fait partie de ces expériences uniques et immersives, où les émotions du joueur sont mises à rude épreuve. Vous incarnez Lee Everett, condamné à perpétuité pour meurtre, qui se voit donner une seconde chance, après l'accident de la voiture de police le conduisant vers son funeste destin. Notre personnage va faire la connaissance de la petite Clémentine, qu'il va rapidement prendre sous son aile, et avec laquelle il va nouer une relation toute particulière. Car si Lee retrouve une certaine forme de liberté, elle ne sera que précaire, la faute à une invasion toute fraîche de cadavres revenus à la vie. Puis vous allez rencontrer d'autres survivants aux caractères bien trempés, mais parfois proches de la caricature. Du peureux au colérique, il faudra faire avec toutes sortes de personnalités et de clichés, et gérer les conflits et alliances pour progresser dans votre objectif. Et c'est là qu'est le gros du jeu : les relations entre les personnages, avec des choix qui seront souvent primordiaux.

Les personnages sont attachants, irritants et réagiront en fonction de vos actions, et en fonction des phrases de dialogue que vous choisirez. Lors d'une discussion avec un autre protagoniste, plusieurs choix de phrases s'offriront à vous, vous mettant sous pression avec une limite de temps. A vous de répondre avec agressivité, passivité, d'être honnête ou non, ou encore de ne rien dire du tout. Le jeu vous indiquera, à chaque fois, que votre interlocuteur se souviendra de ce que vous venez de dire ou de faire, et pourra vous en reparler plus tard. Pour couronner le tout, les dialogues sont fort bien écrits. Certaines séquences font monter le stress et la tension, et le suspense est au rendez-vous, d'autant que certaines s'inspirent de films d'horreur bien connus (et pas uniquement des films de morts-vivants). Notez que les sous-titres français sont disponibles, qu'ils comportent quelques traductions approximatives et quelques fautes d'orthographe, empêchant parfois de bien choisir sa réponse. On pourra donc regretter que cette version, qui sort après deux années, n'ait pas été améliorée de ce point de vue. Alors que le premier épisode pose les bases, vous allez vite comprendre que des choix primordiaux seront présents tout au long de l'aventure, dont les plus importants seront de choisir qui doit vivre et qui doit mourir… Car il va falloir sauver vos compagnons, à de maintes reprises, mais vous ne pourrez malheureusement pas sauver tout le monde, et certains choix devront très souvent se faire dans l'urgence.

A vous de choisir en fonction de vos affinités ou en fonction de vos principes. En effet, il n'y a pas que de la parlotte dans The Walking Dead, et des scènes plus orientées action sont de la partie. A base de QTE, il faudra, via le stick droit de votre manette, déplacer le curseur pour le situer sur l'action en cours et interagir avec celle-ci. Par exemple, si un zombie vous attrape la jambe, il faudra placer le curseur sur sa tête et appuyer sur A pour le savater un bon coup et se dégager de cette menace. D'autres séquences feront appel à vos réflexes (désarmer un personnage, planter un tournevis dans le crâne d'un zombie), histoire de ne pas mourir prématurément. La mort arrive parfois bien vite et soudainement, mais fort heureusement, de nombreux checkpoints permettent de retenter la dernière séquence. Format épisodique oblige, le jeu est découpé en chapitres, avec les habituels résumés en début d'épisode, et quelques scènes à la fin pour vous donner l'eau à la bouche pour la suite. Il faudra compter environ deux bonnes heures par chapitre (6 au total), ce qui donne une durée de vie tout à fait correcte compte tenu du prix de vente du soft (moins de 30 euros). Le fait que le jeu vous indique que chacun de vos choix aura une incidence sur la suite de l'aventure encourage le joueur à rejouer certains chapitres, pour tenter de changer les choses.

Un portage correct




Malheureusement, si terminer le jeu une première fois entretient l'illusion de contrôler l'histoire, la deuxième partie met à jour certains défauts. En effet, bien que le titre vous demande régulièrement d'effectuer des choix cruciaux, vous allez vous apercevoir qu'ils ne le sont pas tant que ça, et que le scénario suit sa route comme les développeurs le souhaitent, ne changeant que certains dialogues. Prenons un exemple concret : les zombies attaquent, et vous devez choisir entre sauver un adulte pris au piège sous les roues d'un tracteur ou un enfant assis sur ce même tracteur. Dans notre première partie, nous avons sauvé l'enfant et laissé l'autre personnage se faire dévorer. Dans notre seconde partie, nous avons tenté de sauver l'adulte... sans succès. Impossible en effet de le dégager du tracteur, et malgré nos efforts, il finira toujours par mourir. L'enfant, lui, a été sauvé par son père à la fin de la séquence. Notre second choix n'aura eu finalement aucune importance, l'enfant étant tout de même sauvé, ce qui peut se comprendre étant donné son rôle important par la suite... Rassurez-vous, tous les choix ne sont pas qu'illusion, et vous avez à de nombreuses reprises des décisions importantes à prendre, mais qui n'influent la plupart du temps qu'à court terme. On note également comme défauts quelques soucis d'interaction avec les objets du décor, ainsi que la relative lenteur du personnage qui rend certains passages un poil longuets.

Heureusement, le rythme global du jeu est très bon, avec des phases calmes alternant avec intelligence avec d'autres plus tendues. Des statistiques sympathiques vous informeront, à la fin de chaque épisode, des choix effectués par les autres joueurs. Et vous verrez que les choix sont souvent très partagés… Malgré quelques personnages un peu surjoués, les voix anglaises sont réussies, tout comme l'ambiance sonore, avec des musiques tantôt apaisantes et tantôt stressantes. Cette version Xbox One est graphiquement tout à fait correcte, parfaitement propre, sans aliasing et ne souffre d'aucun problème de fluidité. En plus les chargements sont très courts. La latence entre certaines transitions, visible sur les anciennes versions, a quasiment disparu. D'un autre côté, on n'en attendait pas moins devant un jeu datant déjà un peu, mais dont le cel-shading est toujours aussi intéressant. Certaines textures et autres éléments en 2D font tout de même un peu cheap, et les animations des personnages sont raides et parfois saccadées. On notera également quelques bugs, comme des personnages qui se téléportent d'un seul coup à quelques mètres, mais rien d'handicapant pour le joueur.

Point complet
Pour les joueurs Xbox One n'ayant jamais "vécu" la première saison de The Walking Dead, cette compilation reste une très bonne affaire. Comptant une bonne douzaine d'heures de jeu pour moins de 30 euros, elle permet de (re)découvrir une expérience qui est toujours aussi prenante et stressante, avec des personnages que l'on aime ou que l'on déteste et une excellente immersion. De nombreux choix sont à la disposition du joueur, qui aura l'impression (durant sa première partie tout du moins) de réellement influer sur les événements. Le système de jeu, à base de QTE et de recherche dans les décors, est très simple à prendre en mains et très fluide, malgré quelques soucis d'interaction. Les joueurs ayant déjà terminé l'aventure n'y trouveront que peu d’intérêt, l'effet de surprise étant passé et aucun bonus ne se présentant à l'horizon. Malgré ses défauts, le jeu reste très plaisant à jouer et procure beaucoup d'émotions.

On a adoré :
+ Bonne durée de vie…
+ Pour un prix très correct
+ Grande fidélité aux comics
+ On s'attache bien aux persos
+ Des choix cornéliens
+ Système de jeu simple, efficace
+ Réalisation propre et de qualité
+ Des séquences bien stressantes
+ Rythme maîtrisé
+ La fin, ultra prenante
+ VO sous-titrée en français…
On n'a pas aimé :
- Mais avec des fautes et approximations
- Rejouabilité pas si importante que ça
- Quelques soucis d'interaction
- Aucun bonus à signaler
- Les bugs sont toujours là
- Certains éléments graphiques font cheap


Consulter les commentaires Article publié le 06/11/2014 par Lionel B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019