Test The Swapper - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 302 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

The Swapper



Développeur
Curve Studios
Distributeur
Curve Studios
Genre
Plateformes Réflexion
Statut
Disponible
Date de sortie
  05.06.2015
Nombre de joueurs
1

Comment se démarquer lorsqu'on se lance dans le développement d'un jeu de plate-forme indépendant ? En misant sur l'ambiance et sur des puzzles originaux ! Les développeurs de The Swapper l'ont bien compris et partent d'une idée toute bête pour vous faire cogiter : un fusil permettant de se créer des clones. Place à des énigmes, des puzzles et une station spatiale inquiétante de laquelle il faut s'échapper coûte que coûte. Les développeurs de Facepalm Games ont-ils réussi leur pari ?

Une idée bien concrétisée, ça change tout




Vous êtes seul, perdu dans l'immensité de l'espace, plus particulièrement dans une station spatiale à l'ambiance lourde, pesante, mais également magnifique, que n'aurait pas reniée Kubrick. Pas forcément agile, et ne pouvant réaliser que de petits sauts pas très utiles, votre personnage va devoir progresser de salle en salle, le level design nous rappelant par moment aux bons souvenirs des anciens Metroid. Rapidement, vous allez mettre la main sur un fusil, mais pas n'importe lequel : une arme permettant de créer des clones, quatre plus exactement, qui vous aideront dans votre quête de liberté. Les premières énigmes restent simples, histoire de vous familiariser avec le concept. L'interrupteur trop éloigné qui ouvre la prochaine porte ne sera qu'une formalité lorsque vous aurez envoyé votre clone l'actionner (le stick droit servant à viser). Mais attention, car ces clones que vous créez bougeront à l'identique de votre personnage. Il faudra donc veiller à les matérialiser à la bonne distance, pour qu'ils ne tombent pas dans le vide ou ne restent pas coincés contre une paroi. Mais ce n'est pas tout, car vous aurez également la possibilité d'envoyer votre conscience dans un clone pour en prendre le contrôle. Si vous devez effectuer un saut dans le vide (normalement mortel), vous pourrez matérialiser un clone juste avant de percuter le sol et envoyer votre conscience en lui. Votre premier vous sera sacrifié et s'écrasera violemment dans un bruit de craquement qui fait mal, tandis que le second atterrira tranquillement.

On ne sait d'ailleurs parfois plus qui l'on contrôle exactement, tous les clones bougeant en simultané. Et si le clone possédant la conscience principale meurt, tous les autres meurent aussi, et le joueur est bon pour recommencer, à l'entrée de la salle heureusement. Jamais frustrant, le jeu grimpe rapidement en difficulté. En plus des interrupteurs placés à des endroits inaccessibles, il faut faire avec des rayons lumineux de différentes couleurs, imposant des handicaps pour le joueur. Un rayon bleu empêchera par exemple de matérialiser un clone, tandis qu'un rouge interdira de transférer sa conscience. Il faudra donc se creuser la tête, parfois pendant de longues minutes, pour accéder à ces orbes permettant de débloquer les prochaines zones à explorer. Et lorsque la conclusion d'une salle saute enfin aux yeux du joueur, il se dira que ce n'était finalement qu'une formalité, et qu'il aurait dû le voir tout de suite. Les mécanismes deviennent de plus en plus exigeants, la gravité faisant également des siennes. Là est la force du jeu : être difficile mais accessible, intelligent et jamais énervant. On bloque parfois sur un puzzle un peu plus corsé, mais on patiente, on prend le temps d'essayer toutes sortes de combinaisons, on envoie ses clones au casse pipe en se disant que finalement ce ne sont que des clones. On sacrifie nos doubles pour sauver notre propre peau, avec parfois un sentiment de malaise et même de la peine pour eux.

Mais l'important est de survivre et les courtes rencontres avec les autres humains sont étranges, tout comme ces gros cailloux nous envoyant des messages ambigus. L'histoire se dévoilera lentement, tout en restant assez mystérieuse, et quelques terminaux à dénicher vous donneront quelques informations supplémentaires. Des téléporteurs seront disposés à divers endroits afin de pouvoir revenir sur vos pas pour récupérer un orbe qui vous aurait échappé. L'ambiance du jeu est travaillée et réussie, elle dégage une certaine zenitude malgré l'oppression de la situation. Les salles sont grandes, l'espace est infini, mais un sentiment d'enfermement se fait sentir. Heureusement, la musique douce et apaisante relaxera le joueur entre deux morts, n’étant jamais agaçante ou répétitive. Graphiquement, le jeu réussit à varier les décors, le joueur évoluant par moment dans des serres ou même en extérieur, le tout dans un style graphique granuleux mais jouant avec brio avec les lumières. On regrettera peut être un manque de détails dans certaines zones, un peu vides et plus basiques. Malheureusement l'aventure nous a semblé trop courte, avec ses quatre à cinq heures de jeu. Les énigmes restant identiques d'une partie à l'autre, la rejouabilité n’est pas de la partie.

Point complet
The Swapper est très accrocheur et repose sur une gestion de vos clones et la résolution d'énigmes de plus en plus difficiles, mais jamais frustrantes. On jubile lorsqu'on réussit à progresser, mais on ne rage jamais en cas de mort, bien qu'elles soient parfois nombreuses. L'ambiance rappelle par moment 2001 L'Odyssée de l'Espace ou même Alien, et réussit à parfaitement immerger le joueur et à le déconnecter de la réalité, grâce notamment à une partie sonore excellente. On regrette par contre que la durée de vie soit un peu courte et que le jeu ne propose que peu d'intérêt lors d'une nouvelle partie.

On a adoré :
+ Enigmes et mécanismes travaillés
+ Ambiances graphique/sonore réussies
+ Difficulté progressive jamais frustrante
+ Un concept accrocheur
+ L'histoire se dévoile intelligemment
+ Facile à prendre en main
On n'a pas aimé :
- Durée de vie un peu juste
- Aucune rejouabilité
- Certaines zones un peu simplistes


Consulter les commentaires Article publié le 07/06/2015 par Lionel B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020