Test Tales from the Borderlands - jeux vidéo Xbox One

XBOX GAMER
connect�, 41 461 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Tales from the Borderlands



Développeur
Telltale Games
Statut
Disponible
Date de sortie
  26.11.2014
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
4,99 €

Disponible en intégralité et en dématérialisé depuis fin 2015, Tales from the Borderlands vient de sortir en version physique, regroupant donc les 5 épisodes du titre de Telltale Games. Après voir testé le premier épisode il y a un an, il est temps de se replonger dans l'univers de Borderlands, pour profiter de l'intégralité de l'aventure et ainsi voir si les bonnes bases posées par le début du jeu se confirment par la suite. Pandora, nous voilà.

Telltale a ouvert la boîte de Pandora…



Le premier épisode de Tales from the Borderlands (critique à lire ici) posait déjà des bases très intéressantes, en commençant à nous présenter les personnages qui allaient nous accompagner durant la dizaine d'heures nécessaire pour voir le bout du voyage. On retrouve donc Rhys, Fiona ou encore Vaughn, en galère sur Pandora, après une transaction qui s'est mal passée. Les sales tronches ne manquent pas et nos héros vont avoir fort à faire pour se sortir de la panade dans laquelle ils s'enfoncent, d'autant que Vasquez est à leur recherche. Les personnages, comme d'habitude chez Telltale, sont très travaillés et possèdent des backgrounds vraiment intéressants. On s'y attache, ils nous font rire, nous énervent, nous touchent et on choisit vite son petit préféré. Qu'ils soient principaux ou secondaires, tous sont développés et ont quelque chose à raconter. Le scénario (qui prend place après les événements des autres jeux Borderlands, attention aux spoils donc) monte en puissance, réservant son lot de surprises, de retournements de situations et de trahisons, malgré quelques raccourcis un peu faciles et des ficelles parfois énormes. On passe donc sur certaines incohérences, qui finalement parviennent à se marier avec l'univers loufoque et franchement drôle qui nous est présenté. Toujours croustillants et prenants, les dialogues font la part belle aux blagues, remarques sarcastiques et références en tout genre, avec toujours ces choix multiples qui changent le cours des discussions.

Le fait de gérer plusieurs personnages donne par contre lieu à quelques moments confus : on gère par exemple une discussion entière entre les deux personnages principaux, en choisissant les répliques à tour de rôle, ce qui s'avère assez étrange. Notez que les doublages sont vraiment excellents et qu'on retrouve, comme d'habitude, les doubleurs habituels des jeux Telltale, dont les voix sont parfaitement reconnaissables. Moins réjouissantes, et déjà insipides dans le premier épisode, les phases de recherche et d'exploration ne décollent pas davantage dans les épisodes suivants. Ces passages restent finalement anodins (on se contente de cliquer sur des objets) et peu intéressants. Il tarde au joueur de repartir dans un dialogue ou une séquence un peu plus pêchue. Toujours basé sur un système de choix, Tales from the Borderlands semble également s'y écarter quelque peu par rapport aux autres jeux du studio (comme The Wolf Among US où les choix sont vraiment cornéliens, ou également The Walking Dead). Concrètement, bien que certaines décisions engendrent des répercussions parfois dramatiques, la plupart des choix proposés restent simples, anodins et concernent principalement les dialogues, sans détourner le joueur de la trame définie par les développeurs. On a de ce fait moins l'impression de "rater" quelque chose dans l'avancement, mais le côté ludique est du coup moins développé et la sensation de participer à un simple jeu narratif prend encore plus le dessus que d'habitude (c'est déjà le cas dans la deuxième saison de The Walking Dead mais dans une moindre mesure).

Cela permet une écriture encore plus précise et un enchaînement des scènes cohérent, mais cette façon de constamment tenir le joueur par la main frustre parfois, laissant un léger goût d'inachevé. Dans le même ordre d'idées, nous avons été légèrement déçu par le dernier chapitre de l'aventure, même si celui-ci réserve d'excellentes surprises. Mais après la montée en puissance tout au long du jeu et les enjeux mis en place, cela s'essouffle légèrement dans la dernière ligne droite. Rien de grave, rassurez-vous, mais nous souhaitions tout de même le signaler. Nous l'avions déjà indiqué dans la critique du premier épisode et c'est finalement le cas dans l'intégralité du jeu : les QTE sont très faciles, le syndrome "Asura's Wrath" est bel et bien présent, à tel point que l'on se demande parfois s'il est vraiment nécessaire de les effectuer. Le tout manque parfois d'enjeu, mais le but principal reste finalement de raconter une histoire avec humour. Côté technique, on retrouve les qualités et les défauts des jeux Telltale : le cel-Shading est chouette et coloré, de très jolis plans s'offrent à nous, contrastant avec la raideur habituelle des personnages. Les animations sont en effet toujours les mêmes depuis la génération précédente et donnent un sacré coup de vieux à l'ensemble. Les freezes ont par contre disparu de cette version physique du jeu, ce qui est une excellente chose. Les sous-titres français sont présents, ce qui est très appréciable, même si des bugs persistent encore (phrases qui disparaissent, quelques fautes, des mots non traduits). Globalement, l'univers de la saga Borderlands est utilisé avec intelligence et avec une grande fidélité, donnant une sacrée identité au jeu. S'attaquer à cette licence et s'en inspirer était une excellente idée !

L’avis perso de Lionel // La magie des dialogues...

J'aime beaucoup les jeux "à la Telltale" et mes préférés restent The Wolf Among Us et la saison 1 de The Walking Dead. Ici encore, j'ai vraiment accroché, d'autant que j'adore l'univers de Borderlands, son bestiaire, ses sales gueules et ses robots mignons et attachants. Tales from the Borderlands m'a surpris à de nombreuses reprises dans son histoire et son avancement, seul le dernier chapitre m'ayant un poil déçu. Je regrette aussi des QTE trop faciles qui du coup cassent un peu les enjeux. Ce que j'aimerais vraiment à l'avenir (et j'ai l'impression de le dire à chaque jeu Telltale), c'est que les développeurs fassent un effort sur les animations, qui sont raides de chez raides. Quoiqu'il en soit, pour 20 euros la version boîte, l'aventure mérite d'être tentée !


Point complet
Tales from the Borderlands est un très bon jeu. Les personnages sont excellents, drôles et touchants, la mise en scène sait envoyer la sauce quand il le faut et les dialogues sont d'une grande justesse, sans compter les références et l'humour. S'attaquer à la licence et à l'univers de Borderlands était un pari risqué, mais il est relevé haut la main. On déplore les défauts habituels (nous disons ça à chaque test de jeu Telltale), à savoir la raideur des animations, des phases d'exploration ennuyantes et, dans le cas présent, des enjeux moindres, la faute à des QTE très faciles (bien que variés) et des choix moins importants. Néanmoins, le jeu reste très prenant et rythmé, alternant dialogues et action avec brio. Pari réussi pour Telltale Games donc !

On a adoré :
L'univers de Borderlands parfaitement exploité
Dialogues intelligents plein d'humour
Fan service, plein de références
Scènes d'action qui envoient
Persos développés et attachants
Bonnes surprises scénaristiques
De chouettes panoramas
Les freezes ont disparu
Musiques excellentes
Doublages anglais dans le ton
Sous-titres en français…
On n'a pas aimé :
Malgré quelques bugs ou fautes
Raideur des animations
Des choix avec moins d’impact
QTE trop faciles
Phases d'exploration inintéressantes


Consulter les commentaires Article publié le 21/05/2016 par Lionel B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur les consoles Xbox Series X|S, Xbox One, Xbox 360 et Xbox de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2021