Test Superhot - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 315 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Superhot



Développeur
SUPERHOT Team
Genre
FPS
Statut
Disponible
Date de sortie
  03.05.2016
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Prix de lancement
24,99 €

Initié comme projet Kickstarter, puis présenté sous la forme d’un simple prototype, avant d’apparaître sous la forme d’une bêta, Superhot est enfin terminé et nous arrive sur Xbox One, peu de temps après sa sortie sur PC. Ce FPS au design et au concept tout particulier débarque donc avec un vent de fraîcheur et déjà pas mal de superlatifs. Mais au-delà de l'originalité, l'intérêt se maintient-il tout au long de l'aventure ?

La température monte d’un cran



Superhot est un FPS. Comprenez par là qu'il utilise toutes les mécaniques de jeu habituelles, à une différence près, et pas des moindres : le temps est "figé" et ne s'écoule que lorsque le joueur effectue une action. Rester immobile permettra donc de bien analyser les environs, de repérer d'où viennent les ennemis, afin d'anticiper leurs tirs et préparer les siens. Les décors sont minimalistes (et intégralement en nuances de blanc), tout comme le design des personnages (des humanoïdes entièrement rouges), ce qui n'empêche pas la direction artistique d'être excellente. On traverse les décors habituels des films et jeux d'action (métro, hall, parking), mais le jeu s'inspire de nombreuses oeuvres cinématographiques ou vidéoludiques. Matrix, Kill Bill ou encore Max Payne nous viennent instantanément en tête, le jeu puisant également ses références dans des oeuvres moins "grand public". Les développeurs se sont fait plaisir lors des fusillades : les effets sont nombreux et exécuter chaque ennemi est véritablement jouissif.

Le temps s'écoule donc normalement lorsqu'on tire, qu'on saute, qu'on avance ou recule, qu'on balance une arme dans la tronche d'un ennemi pour l'étourdir ou qu'on frappe au corps à corps. Une véritable stratégie se met en place tout au long de la trentaine de niveaux disponibles, car la difficulté va crescendo et que chaque balle est fatale. Une balle dans le buffet et vous recommencez le niveau directement. Côté arsenal, on reste dans du classique, allant du pistolet au fusil à pompe, en passant par le terrible katana, que l'on utilise sourire aux lèvres, ainsi que des objets du décor (vase, mallette) que l'on peut balancer. Superhot est dynamique, fun, stressant, facile à prendre en main, ne s'embarrasse d'aucune énigme superflue et propose par ailleurs un scénario simple mais efficace et bien amené (notamment via des menus originaux), d'une façon parfois visuellement agressive néanmoins. Pour les frimeurs, un ralenti vous rappelle vos exploits à la fin de chaque niveau, sachant qu'il est possible de les enregistrer et de les modifier.

On regrette par contre des moments véritablement "épiques" trop peu nombreux (malgré un level design malin qui s'amuse à nous coller des angles morts). Nous vous laissons la surprise de les découvrir, mais nous citerons tout de même le passage dans l'ascenseur qui est vraiment excellent et jouissif, mettant vos réflexes à l'épreuve. En plus des possibilités offertes par le gameplay dès le départ du jeu, une nouvelle s'offre à vous par la suite, changeant pas mal la donne (nous vous laissons également la surprise). Seulement voilà, alors que le jeu monte en tension et propose des phases de plus en plus haletantes, l'aventure se termine... déjà... Nous avons mis très exactement 2h40 pour terminer le jeu la première fois et, malgré les modes qui se débloquent (Challenges et Endless, qui proposent des défis ou des vagues d'ennemis), on reste un peu sur notre faim. La tension monte, on avance, on s'éclate et le soufflet retombe d'un seul coup, d'où une certaine frustration à l'arrivée. Mais ne boudons pas notre plaisir car ce qui nous est proposé reste très accrocheur, surtout que l'ambiance sonore, réussie, et la direction artistique, originale, enrobent bien le tout.

L’avis perso de Lionel // Du plaisir en barres... vite bouffées

J'ai vraiment pris mon pied sur Superhot. Les graphismes et la bande-son sont terribles, tandis que le jeu se prend facilement en main. Avec un peu de skill, on enchaîne les kills en balançant des objets ou des armes (et évidemment un max de balles) à la tronche des ennemis et on admire ses ralentis. Le jeu met la pression, la difficulté va crescendo, je suis tendu comme un string... et d'un seul coup, tout s'arrête, et c'est déjà fini. Superhot est vraiment très bon, mais bien trop court par rapport à son prix de vente.


Point complet
Superhot est une réussite. Le jeu est accrocheur, envoie du pâté et de bonnes doses de stress et d'adrénaline. Le level design promet des fusillades intenses et la direction artistique fait dans l'originalité avec brio. On prend vite la main, on fait péter le skill et on se fait plaisir en matant les ralentis de ses exploits. Le concept du temps qui ne passe que lorsqu'on effectue une action est bien utilisé et permet de mettre en place quelques stratégies dans les niveaux les plus difficiles. Seulement voilà, le jeu est trop court et laisse malheureusement sur sa faim, malgré les modes de jeu supplémentaires qui se débloquent en fin d'aventure. On regrette également un scénario original mais pas assez développé et un manque de scènes véritablement "épiques". Mais ne crachons pas dans la soupe, car des jeux originaux, frais et jouissifs comme Superhot, ça ne coure pas les rues.

On a adoré :
Concept temporel original
Prise en main immédiate
Difficulté progressive
Des moments de tension, du stress
Level design des niveaux
DA excellente
Gunfights intenses et jouissifs
Scénario prenant et mystérieux…
On n'a pas aimé :
Qui aurait mérité d'être plus développé
Trop court
Vendu un poil trop cher (25€)


Consulter les commentaires Article publié le 14/05/2016 par Lionel B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020