Test Sonic Mania Plus - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 198 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Editeur
Sega
Genre
Plateformes
Statut
Disponible
Date de sortie
  17.07.2018
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
29,99 €

Il y a un peu moins d’un an, le développeur australien Christian Whitehead et les studios PagodaWest et Headcannon nous ont offert l’un des meilleurs Sonic de ces dernières années, à savoir Sonic Mania. Sega a voulu capitaliser un peu plus sur cet hommage aux Sonic de l’époque en proposant une version Plus. Concrètement, il s’agit d’un DLC affiché à 4,99 euros qui a également permis l’arrivée d’une version boîte affichée à un peu moins d’une trentaine d’euros (et que l’on peut trouver dans les 26€ en cherchant un peu). Reste donc à voir si cette version Plus apporte réellement un plus…

Le plus destiné aux fans



Qu’on se le dise très clairement, si vous avez déjà la version digitale de Sonic Mania, il ne faut pas investir dans la version boîte, à moins d’être un collectionneur voulant l’artbook et la pochette réversible. En effet, le contenu de base n’a pas changé. Du coup, si vous ne l’avez pas déjà fait, nous vous invitons à lire notre critique complète pour vous faire une idée des qualités et des quelques petits défauts de cette pépite. Ceci dit, concentrons-nous sur le contenu de cette version Plus. Petit point non négligeable, le mode Compétition est désormais jouable jusqu’à quatre au lieu de deux, ça évite de laisser des amis sur la touche notamment. Quant au mode contre-la-montre, il bénéficie de l’intégration de fantômes. Les deux plus gros ajouts restent l’intégration de deux personnages supplémentaires et l’apparition du mode Bis.

Si vous avez déjà fait le tour du mode Mania avec Tails, Sonic et Knuckles (sans parler du &Knuckles), sachez que vous pouvez désormais vous relancer une partie avec Mighty le Tatou ou avec Ray l’écureuil volant. Les deux, issus de SegaSonic (jeu arcade de 1993), sont agréables à jouer, sans changer pour autant le gameplay du jeu. Concrètement, Mighty offre un dash vertical qui permet de retomber de manière brutale sur un ennemi, voire sur des pics sans pour autant se les prendre, la carapace le protégeant alors. Cette attaque, utilisée au niveau d’une courbe, permet également un boost de vitesse idéal quand on joue les chronos. Ray, quant à lui, permet de planer après un saut pour atteindre des endroits que Mighty ou Sonic ne peuvent pas explorer. Toutefois, il offre à nos yeux un peu moins de plus-value que Mighty, sa capacité se rapprochant assez de celle de Knuckles, exception faite que Ray ne s’accroche pas aux parois. Vous l’aurez compris, si ces quelques éléments peuvent déjà justifier un DLC à cinq euros chez beaucoup d’éditeurs, ce n’est pas ça qui va nous pousser à investir. La grosse carotte, c’est le mode Bis, séparé du Mania et accessible sans terminer ce dernier, qui lui offre une véritable variante.

Les développeurs ont revu certaines couleurs, déplacé certains éléments, ajouté des passages alternatifs (notamment pour exploiter les capacités des deux nouveaux personnages) et corrigé le tir sur d’autres éléments pointés du doigt par les plus grands fans. La séquence en avion de Mirage Saloon a été retirée, un boss a été modifié, des transitions entre les zones ont été ajoutées. Autre petit plus, ce mode Bis est introduit par la zone Angel Island que les fans de Sonic the Hedgehog 3 sauront apprécier même si elle se parcourt en 26 secondes. Les amateurs de stages bonus auront également une sympathique surprise faisant écho à Sonic Pinball. Dommage que la table ne change pas mais ça reste agréable de profiter du flipper pour récupérer quelques bonus. Enfin, et c’est bien l’un des changements majeurs du mode Bis, ce dernier supprime le système des vies. En effet, vous commencez obligatoirement avec Sonic, vous libérez Ray et Mighty avant de devoir choisir avec lequel vous poursuivez l’aventure. Vous serez alors deux à continuer, en sachant qu’un personnage représente en quelque sorte une vie et que vous pouvez switcher à tout moment entre les deux en pressant simplement Y. Si vous tuez l’un des deux, vous devrez continuer à progresser avec l’autre. S’il y passe aussi, c’est le game over. La sauvegarde automatique ne vous fera recommencer qu’avec le dernier survivant… Autant dire qu’il faudra de la patience et/ou de l’adresse pour arriver au bout avec les deux. Pour ajouter un peu de piquant, les développeurs ont intégré des éléments permettant de récupérer les autres personnages, avec un switch automatique. Par exemple, vous sautez sur un écran avec le symbole adéquat et votre Sonic laisse sa place à Tails. A ce moment-là, Sonic est ajouté sous la forme d’un point avec la lettre lui correspondant aux côtés des deux têtes des personnages actifs. Les cinq peuvent être cumulés, ce qui laisse des « vies » quand on s’y prend bien.

L’avis perso de Vincent // Un vrai Plus...

Personnellement, c’est toujours un régal de relancer Sonic Mania. Même si je l’avais terminé à l’époque pour les besoins du test, je l’ai relancé quelques fois par la suite, simplement parce que c’est l’un des meilleurs Sonic de ces dernières années avec l’opus Generations. Quand j’ai reçu la version Plus, il y a quelques jours, j’ai été ravi de pouvoir me lancer de dedans. J’avoue avoir bien plus accroché avec Mighty qu’avec Ray, même si les deux sont agréables à jouer, et avoir pris un plaisir monstre à parcourir le mode Bis, qui s’en trouve un peu plus corsé à mes yeux avec le remplacement du système des vies. J’ai quand même dû me relancer le mode Mania en parallèle pour observer les changements qui pourraient échapper à beaucoup, surtout que le jeu de base possède déjà son lot de chemins alternatifs, mais je suis content du travail qui a été fourni. Pour moins de cinq balles, à mes yeux, ça vaut le coup si on aime l’original et qu’on veut vraiment le retourner dans tous les sens.


Point complet
Si vous avez déjà le Sonic Mania original, nous pouvons vous conseiller de prendre l’ajout de cette version Plus avec le DLC affiché à 4,99€. Si vous ne l’avez pas et que vous aimez en plus les artbooks, la version boîte est alors tout indiquée. Le contenu ajouté avec cette version Plus est plutôt correct. Des modifications, un mode compétition désormais jouable jusqu’à quatre, un mode Bis qui offre une certaine replay-value, deux personnages jouables en prime, il faut bien avouer qu’au prix affiché, on a le sentiment que c’est plus que correct. Reste que si vous souhaitez simplement découvrir le jeu sans pour autant essayer de le finir encore et encore, le contenu peut rester dispensable. Il est clairement pensé pour les inconditionnels de la licence, histoire de faire passer la pilule du dernier Sonic Forces, tout en attendant d’avoir un nouveau Sonic de la qualité de ce Mania. Ce sont ces derniers (nous compris) qui sauront apprécier au mieux les changements du mode Bis.

On a adoré :
Sonic Mania, une pépite
Compétition à quatre
Le flipper, un petit plus
Mighty et Ray jouables
Mode Bis travaillé
En DLC à 4,99€
L’occasion d’avoir une version boîte
Parcourir Angel Island…
On n'a pas aimé :
En moins de 30 secondes !
Le mode Mania garde ses défauts
Surtout destiné aux inconditionnels


Consulter les commentaires Article publié le 17/07/2018 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018