Test Sky Force Anniversary - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 202 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Développeur
Crunching Koalas
Genre
Shoot them up
Statut
Disponible
Date de sortie
  09.12.2016
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
9,99 €

Les shoot them up étaient d’antan une valeur sûre du jeu vidéo, notamment chez les plus vieux d’entre nous avec la génération 16 bit. On se rappelle toutes ces perles à la difficulté élitiste comme les super Aleste, Thunder Force, Veritex, R-type et autres Parodius, Gradius pour les plus pauvres et les Pulstar, Blazing Star ou Sonic Wing pour les plus riches… Ici, c’est le jeu d’Infinite Dreams que nous allons aborder. C’est un shoot typé à l’ancienne mais avec un bagage propre qui vient du monde mobile et qui était gratuit sur ce support... Gratuit ? Alors pourquoi payer sur notre Xbox One 9,99€ pour une version Reloaded ? Est-il le digne héritier de cette génération un peu perdue ?

Le Sky Walk à l’heure



Sky Force est une licence pas toute jeune apparue en 2004 sur PC. C’est un jeu de shoot de type vertical, donc de bas en haut, les adversaires tombant littéralement sur nous. Bien entendu, il faut les détruire avant qu’ils nous détruisent. Le titre met en scène un vaisseau futuriste que l’on pourra faire évoluer, non seulement dans le jeu grâce aux items mais aussi tout au long de chaque niveau à coups d’améliorations qui coûtent un certain nombre d’étoiles. On récupère ces dernières sur tout ce que l’on détruit. Plus le niveau de difficulté augmente, plus les gains stellaires sont importants, plus on évolue vite. C’est ce principe même qui fait le cœur du jeu car on ne peut réellement pas avancer si notre avatar de métal n’évolue pas, le soft bloquant toute tentative avec une difficulté hors norme et croissante en fonction du level choisi... Une sorte de die and retry du shoot. Ensuite chaque mission s’articule autour de quatre éléments à remplir en même temps afin de finir un niveau, c’est d’ailleurs la seule façon de débloquer le niveau supérieur... Finir un monde permet d’aller vers un autre monde... Remplir les objectifs augmente la difficulté, ceux-ci étant pour chaque monde identiques, à savoir finir le monde en détruisant 70 à 100 % des adversaires, sauver les otages, le tout sans se faire toucher. Le principe est réellement addictif, on ressent le besoin de combler les lacunes du vaisseau jusqu’à en faire un engin de guerre redoutable. C’est un principe qu’on ne retrouve dans aucun autre shooter, du moins aussi poussé...

Un long fleuve tranquille

Cette version Anniversary ne mérite son appellation que parce que c’est la version la plus finie du jeu depuis sa création en 2004. De la 2D à la 2D/3D, il se pavane dans son édition la plus aboutie et la plus clinquante, surtout sur nos consoles actuelles avec des graphismes propres, sans aucun ralentissement, même lorsqu’on arrive à trouver un ami pour jouer en coopération. Quand on sait que ça peut être un problème pénalisant pour le genre, surtout quand on aime les productions de Cave, on apprécie de ne pas avoir un pet de lag ! Rapidement le jeu semble être l’héritier d’un Raiden… Mais on en sent aussi très rapidement les tares par rapport à son illustre aîné. C’est notamment vrai au niveau du manque de variété des mondes. On a toujours l’impression d’être au même endroit, les niveaux et les adversaires semblant être clonés. Heureusement qu’un boss vient apporter un peu de diversité en fin de niveau, même si ça ne compense pas les éternels avions, bateaux, hélicos, tanks et tourelles... sans parler des super méchants, qui sont identiques mais en plus gros. Même si les shmup ne sont pas réputés pour leurs scénarios, là il n’y a pas grand-chose, tout comme la bande-son, à la discrétion sans nom, qui est loin d’être inoubliable. Seuls les bruitages sont dans le ton, le reste étant générique et morne.
Article rédigé par Fabrice / jehity


L’avis perso de jehity // Un FTP devenu payant...

Ayant lu certains tests et vu beaucoup d’éloges à son sujet, je me suis dit cool, j’adore les shmups et celui-là me plait bien, du moins sur le papier. Au départ, je me suis réellement retrouvé devant un jeu digne de l’univers mobile, à savoir basique, répétitif, bref, une sorte de free-to-play pour combler les trajets en bus. A force de jouer, j’ai pris du plaisir à faire évoluer mon vaisseau et à essayer d’atteindre le niveau supérieur. Avec plus d’ambition et plus de recherche, les développeurs pourraient bien créer une franchise durable avec un certain niveau de qualité…


Point complet
Difficile de juger cette version car elle souffle le chaud et le froid. Si on prend le jeu comme tel et que l’on adhère au concept addictif du farm, tout en acceptant son concept unique, la froideur des éléments et la redondance des objectifs, alors on peut y passer un bon moment… Par contre, si on le compare à des titres comme Raiden, 1945 ou plus récemment Ace of Luftwaff, son côté peu ambitieux et répétitif le classe comme un shoot moyen. Il nécessiterait quelques changements, des idées plus poussées, une bande-son plus présente et des niveaux plus variés pour pouvoir s’imposer. En somme, il y a encore du travail !

On a adoré :
Propre
Principe addictif
Jouable à 2
Faire le 100% est un petit défi
Pas trop cher
Un excellent jeu…
On n'a pas aimé :
Pour les mobiles…
Répétitif
Anniversary ? Pourquoi ?
Bande-son minimaliste, oubliable
Peu ambitieux
Pas de multi en ligne
Payant (gratuit sur mobile)


Consulter les commentaires Article publié le 12/09/2018 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018