Test Sine Mora - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 455 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Sine Mora



Développeur
Digital Reality
Distributeur
Xbox Live Arcade
Genre
Shoot Them'Up
Statut
Disponible
Date de sortie
  21.03.2012
  21.03.2012
  21.03.2012
Nombre de joueurs
1
Online
- Classements
Classification PEGI
Prix de lancement
1200 MS Points

Le shoot them up est un genre en perpétuelle évolution. Ces dernières années, nous avons vu le retour de franchises cultes et l'émergence de nouvelles sagas sur les supports digitaux. Sine Mora fait sans doute partie des projets les plus ambitieux en la matière. Développé par Grasshopper Manufacture Inc. et édité par Digital Reality comme une exclusivité Xbox Live Arcade, le titre nous propose de partir pour une formidable aventure dans un monde emprunté aux univers des studios Ghibli.

Une grande aventure




Produit à l'image d'une superproduction du shoot them up, Sine Mora n'a pas grand-chose à voir avec un remake d'un titre des 80's ou un shoot them up pour gamers sortant des ateliers de Cave. Le jeu vise principalement le grand public, tout en gardant à sa botte la communauté des fans du genre. Le soft s'avère en effet très simple à prendre en mains et a fait quelques compromis pour que hardcore gamers et joueurs occasionnels puissent prendre du plaisir à jouer à ce titre. En pratique, on se retrouve donc avec plusieurs modes de difficulté qui se différencient principalement par le nombre de boulettes (tirs des ennemis) affichés à l'écran. Cependant, le niveau de difficulté n'est pas aussi monstrueux que celui d’une production de Cave, la plupart des hardcore gamers n'éprouveront par conséquent aucune difficulté à terminer le jeu quasi d'une seule traite. Reste que Digital Reality a pris les bonnes décisions pour démocratiser le genre sans trop le simplifier. En apparence, le soft ressemble en effet à un shoot them up horizontal traditionnel dans lequel on se contente d'éviter les tirs tout en arrosant les vaisseaux ennemis… Sauf qu’il réserve quelques surprises à ceux qui l'essayent, avec notamment des super attaques, la possibilité de ralentir temporairement le temps pour éviter plus facilement certains tirs ou se tirer de situations épineuses, sans oublier la récupération de nombreux items qui améliorent votre puissance de feu au fil du niveau pour devenir un véritable monstre de puissance. Néanmoins, ladite puissance est altérée à chaque coup encaissé, les bonus disparaissant au fur et à mesure que les tirs ennemis vous touchent.

Pour ajouter un peu à la difficulté, les développeurs ont également intégré un système de temps plutôt contraignant qui vous oblige à éviter les tirs ennemis, pour ne pas voir la limite de temps du niveau diminuer, et à enchaîner les destructions de cibles pour l'augmenter. Un concept intéressant qui ajoute un peu de piquant aux parties ! Toutes ces bonnes idées permettent finalement de passer un excellent moment avec ce Sine Mora, qui s'avère extrêmement jouissif grâce à un gameplay parfaitement calibré. Seul petit reproche de ce côté-là : son relatif manque de profondeur qui ne gênera finalement que les inconditionnels du genre. Très loin des shoot them up à scoring, il est avant tout une fantastique aventure à travers des mondes enchanteurs inspirés des productions telles que celles de Ghibli. On se sent aspiré dans cet univers magnifié par la réalisation graphique en 2.5D et le remarquable travail qui a été réalisé au niveau de la direction artistique. Difficile de résister aux charmes visuels de ce jeu qui a décidément tout d'un grand et qui renouvelle sans cesse cette impression de découverte, tant au niveau de son univers très riche que de son esthétique ou des nombreux affrontements. S’il n'est pas forcément très profond, il offre néanmoins des combats d'anthologie contre de nombreux boss gigantesques qui viennent vous mettre des bâtons dans les roues. Le seul reproche qu'on pourrait finalement faire à cette aventure, c'est sans doute le fait qu’elle soit maladroitement rythmée.

On peste en effet contre cette mise en scène poussive, permettant certes d'introduire un soupçon de scénario, qui aurait pu être intéressant si seulement il avait été mieux monté, qui a tendance à nous transporter d'un niveau à l'autre sans nous montrer forcément le lien entre toutes ces successions d'étapes. Dommage que cet aspect n'ait pas été davantage travaillé, car c'est sans aucun doute le défaut le plus gênant. Pour le reste, Grasshopper Manufacture a fait preuve d'une incroyable maîtrise du genre et démontre surtout qu'il est possible de faire du neuf avec du vieux. C'est d'autant plus agréable à remarquer que le mode solo ne se boucle pas en seulement 30 minutes mais bien en une à deux heures. Après cela, les joueurs pourront redécouvrir le jeu en Arcade en choisissant leur vaisseau, leurs armes et en découvrant de nouvelles possibilités comme le retour vers le passé et le renvoi de tirs ennemis. Autant de petites choses qui lui donneront une durée de vie plus longue que la normale pour le joueur lambda, et qui gêneront sans doute les habitués du genre fans de high scores. Notons d'ailleurs que contrairement à la majorité des jeux du genre, Sine Mora est exclusivement jouable en solo. Reste que pour une quinzaine d'euros, il s'agit indubitablement d'une petite perle du shoot them up dont il faut impérativement disposer dans sa collection, et ce malgré ses quelques petits péchés de jeunesse et son relatif manque de profondeur. Passer à côté d'une telle merveille serait incontestablement une énorme erreur !

Point complet
Pour une quinzaine d’euros seulement, les amateurs de shoot them up comme les débutants découvriront un titre à l'esthétique époustouflante, à l'univers enivrant et au gameplay parfaitement maîtrisé. Les équipes de Grasshopper Manufacture sont parvenues à créer un shoot them up qui mélange des éléments de classiques du genre et apporte quelques nouveautés pour le dépoussiérer. On regrette néanmoins que le soft manque un peu de profondeur pour les aficionados du genre et souffre de quelques petits défauts de jeunesse. Pour un premier essai, niveau shmup du moins, Grasshopper Manufacture et Digital Reality réussissent parfaitement leur contrat, offrant au Xbox Live Arcade une autre exclusivité à posséder absolument.

On a adoré :
+ Une esthétique magnifique
+ L'univers très travaillé
+ Des décors superbes
+ La direction artistique
+ La manipulation du temps
+ Un gameplay au poil
+ Une aventure merveilleuse
+ Une perle téléchargeable !
On n'a pas aimé :
- Un scénario brouillon
- Pas de coopération
- Scènes trop entrecoupées
- Ca manque un peu de profondeur


Consulter les commentaires Article publié le 25/03/2012 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020