Test Saints Row IV : Re-Elected - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 308 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Saints Row IV : Re-Elected



Editeur
Deep Silver
Développeur
Volition
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  23.01.2015
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
29,99 €

Il y a un an et demi environ sortait Saints Row IV sur nos Xbox 360. Alors que le tout premier opus de cette licence optait pour un ton tout à fait sérieux à la GTA, ses suites ont progressivement penché vers l'action frénétique et les délires en tous genres. Le jeu nous revient sur Xbox One dans une version "Re-elected", aux graphismes améliorés (nous dit-on) avec tous ses DLC. Alors que de nombreux portages accompagnent déjà nos nouvelles consoles, pour des résultats très mitigés, qu'en est-il de celui-ci ?

Les bijoux de famille portés avec paresse




Avant tout, précisons plusieurs choses : Saints Row IV Re-elected est proposé à la vente en dématérialisé au prix de 29.99 €. Mais il est également possible de l'acheter en pack avec son extension Gat out of Hell (en dématérialisé également ou en version boîte) aux alentours de 45 €. Enfin, Gat out of Hell peut être acheté séparément au prix de 20 €. Il s'agit d'un stand-alone, ne nécessitant donc pas le jeu de base, et dont l’avis est disponible à cette adresse. Revenons-en à Saints Row IV Re-elected, qui nous propose donc de rejouer au titre de Volition paru en 2013, que nous avions bien apprécié à l'époque. Disons le tout de suite, le jeu a quelque peu vieilli. S'il conserve toutes ses qualités, à savoir une bande-son excellente, un humour au top, de nombreuses références culturelles et des possibilités d'action développées (via de nombreux pouvoirs), ce portage se traîne malheureusement la plupart des défauts dont le titre souffrait à sa sortie. Bien que le côté délirant de la saga Saints Row lui permette aujourd'hui de se démarquer des autres jeux d'action open-wold comme GTA V, nous nous sentons quasiment obligés de les comparer, et plus précisément de comparer la qualité des portages. Si les améliorations graphiques étaient nombreuses et bienvenues lors du portage de GTA V de la 360 à la One, ce n'est pas le cas de Saints Row IV, dont l'adaptation ressemble plutôt à un simple lissage. En effet, bien que le jeu soit dorénavant en 1080p et qu'il affirme tourner en 60 images par seconde, la fluidité n'est pas toujours au rendez-vous, et les chutes de frame-rate sont nombreuses.

Certaines textures gagnent en finesse ou proposent des effets supplémentaires (lumières ou reflets sur le bitume), tandis que d'autres sont tout simplement hideuses, floues et semblent étirées. Si le tearing a quasiment disparu, l'aliasing répond encore présent et ne sait à aucun moment se faire discret. La distance d'affichage est la même que sur Xbox 360, si ce n'est que certains décors lointains semblent moins flous. Les couleurs sont par contre plus chaleureuses, mieux contrastées et moins ternes que dans l'ancienne version. Le jeu en lui-même n'a pas changé d'un poil et on se retrouve une nouvelle fois dans la matrice à lutter contre une invasion extraterrestre, si ce n'est que pas mal de contenus additionnels ont été inclus au titre. Ils se débloquent après les premières missions (après 1h30 de jeu environ). Les joueurs pourront donc jouer au DLC Enter the Dominatrix, compilation de scènes coupées assez drôles et racontées par les personnages du jeu à la manière d'un journal de développeurs, ainsi qu'aux missions composant le DLC How The Saints Save Christmas. Ce dernier propose un peu de variété, dans les décors, l'armement ou les ennemis. Ajoutez à ces missions de nouveaux véhicules, des armes toujours plus débiles et des costumes encore plus absurdes… La durée de vie du titre est donc légèrement meilleure, occupant les joueurs une bonne quinzaine d'heures en ligne droite, et bien plus en participant aux nombreuses missions secondaires et en fouinant partout dans les décors. Malheureusement, aucune amélioration n'a été apportée à l'I.A., toujours aussi mauvaise, à la gestion de la caméra, qui reste souvent pénible, et aux nombreux bugs de collisions qui sont toujours de la partie.

Point complet
Soyons clairs, ce portage new-gen de Saints Row IV est vraiment feignant. Bien que tous les DLC soient de la partie et proposent de varier encore plus les missions et d'ajouter des armes ou des véhicules, ce sont surtout les améliorations graphiques qui intéresseront les joueurs. Malheureusement, elles s'avèrent très légères et, mis à part un gain de résolution, un meilleur contraste et quelques textures plus jolies, le tout ressemble bien trop à la version Xbox 360, qui n'était déjà pas un modèle graphique. L'aliasing pique les yeux, la caméra est capricieuse, le frame-rate instable et les bugs de collisions persistent. Le plaisir de rejouer à Saints Row IV est bel et bien présent, mais l'enrobage est vraiment trop juste et les améliorations minimes. Heureusement, le soft n'est pas vendu plein tarif. Il pourra occuper pas mal d'heures les joueurs n'ayant jamais tenté l'aventure et ne craignant pas le côté old-gen des graphismes.

On a adoré :
+ Toutes les qualités de Saints Row IV (bande-son, humour, variété)
+ Ca tourne en 1080p
+ Le contenu des DLC
+ Vendu environ 30 euros seul
+ Du 60 fps sans tearing…
On n'a pas aimé :
- Mais le frame-rate est souvent instable
- L'aliasing, le retour
- L'I.A., toujours aussi faible
- Les bugs, toujours présents
- Améliorations graphiques trop justes


Consulter les commentaires Article publié le 08/02/2015 par Lionel B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020