Test RAZED - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 198 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Editeur
PQube
Développeur
Warpfish Games
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  14.09.2018
Nombre de joueurs
1

Développé par le studio Warpfish Games et édité par PQube, Razed est un jeu course de plateforme en solo avec pour seul objectif le speedrun ! Courez à travers les 60 niveaux le plus vite possible en utilisant des compétences qui vous aideront dans votre tâche. Les pouvoirs ont un coût et si votre énergie tombe trop bas, vos chaussures (et vous par la même occasion…) pourraient bien exploser ! Est-ce que la formule fonctionne ?

J’me sens mal dans mes pompes…



Vous commencez en étant prisonnier dans une cage, le développeur lui-même vient vous parler, expliquant au passage le principe du jeu. Il n’est pas satisfait de son travail et veut détruire son œuvre afin de tout reprendre à zéro… sauf qu’il y a un hic, il veut aussi vous détruire ! A force de rouspéter et de lui demander une chance, le développeur cède à vos caprices et vous laisse une dernière chance de vous échapper, mais cela a un prix. Une fois sorti de votre cage, vous recevez en cadeau une paire de chaussures. La gauche s’appelle Lefty et la droite Righty. Les chaussures sont plutôt amusantes car elles parlent et aiment bien raconter des blagues ! En réalité, le développeur vous a offert un cadeau « empoissonné » puisqu’elles sont équipées de bombes. Si votre jauge d’endurance tombe à zéro, boum, c’est une mort imminente qui vous attend ! Pour contrer ce problème, il vous faut constamment courir, tout en ramassant des items servant à recharger votre endurance. Un seul but donc : ne jamais s’arrêter ! Une fois le speech fini, vous atterrissez dans le premier niveau…

Parlons maintenant du gameplay. Dans les premiers niveaux, le jeu est plutôt agréable à parcourir et la prise en main est instinctive. Au début vous ne pouvez que courir et sauter, rien de compliqué, sauf que dans Razed tout ne parait pas aussi simple. En effet, chaque action de votre personnage coûte de l’endurance. Dans vos premières parties, n’espérez pas courir et sauter toutes les 5 secondes, un seul saut faisant diminuer votre jauge d’endurance de moitié… Il faut constamment réfléchir comment bien utiliser vos capacités sous peine d’exploser ! Fort heureusement, sur votre route, vous trouverez des items ressemblant à des losanges violets permettant de recharger à fond votre endurance. En définitive, Razed est un mélange de plateforme avec un objectif de speedrun et une petite dose de réflexion. Au début cette formule fonctionne plutôt bien mais, une fois à la moitié du jeu, cela devient limite risible…

A force d’avancer dans le jeu, vous obtiendrez de nouvelles compétences qui se débloqueront automatiquement dans chaque monde visité : le saut qui s’effectue avec le bouton A, le Drift avec le bouton LT, l’écrasement qui vous permet d’accéder à de nouvelles zones avec le bouton B, le boost de vitesse avec X, l’adhérence qui permet de s’accrocher à des murs tout en courant et pour finir la compétence de téléportation, cette dernière nous ayant été d’aucune utilité. Petit plus, si vous ne voulez pas perdre de temps après une erreur, vous pouvez réapparaitre immédiatement au début du niveau avec le bouton Y. Les compétences peuvent être améliorées. Pour cela vous devez trouver dans chaque niveau une icône d’amélioration. Il y en a plus de 60 à dénicher afin d’avoir un personnage ultra complet qui ne dépensera que très peu d’énergie lors de l’utilisation d’une compétence. Autant vous dire qu’en ramasser un maximum avant d’atteindre la moitié du jeu est primordial si vous ne souhaitez pas vous arracher les cheveux, la deuxième partie étant exigeante, avec son gros lot de morts frustrantes …

Dans un jeu comme Razed, on s’attend à avoir une sensation de flow lorsqu’on réussit une course, cette sensation que tout file droit et que tout est parfaitement fluide. Par instant, sur les tracés les mieux pensés, on retrouve cette sensation… Mais le reste du temps, elle est totalement bridée par les innombrables bugs de collisions ou quelques légers soucis de level design dans certains niveaux. Bien exécutée, cette idée aurait pu apporter un vrai sentiment d’urgence. Ici, alors qu’elle constitue le cœur du gameplay, elle ne fait rien d’autre que de brider le joueur dans sa progression. En plus d’éviter les obstacles sur notre chemin, on se retrouve obligé de suivre le chemin tracé exactement comme il a été pensé. Sans ça, impossible de ramasser des gemmes, indispensables pour recharger sa jauge d’endurance. Au fil de la progression, les joueurs se diviseront : ça passe ou ça casse !

Du côté de la direction artistique, Razed nous propose son propre univers, à la fois sympathique et cohérent. Il n’y a rien d’exceptionnel en soi mais cela reste assez coloré et dynamique. Par contre, visuellement parlant, le jeu est loin d’être parfait. Il fait vieillot et donne ce sentiment de déjà-vu et revu… Le soft arrive quand même à se rattraper grâce à sa bande sonore, aux pistes peu nombreuses mais suffisamment réussies pour nous plonger dans l’ambiance, et ce pour les six mondes différents. Certaines pistes restent même en tête. A noter que les personnages ne sont pas doublés, il faut donc lire des textes qui défilent. Comptez à peu près cinq heures de jeu pour le finir en ligne droite. Pour les adeptes du 100%, comptez au moins une dizaine d’heures. C’est très bien pour un jeu proposé à à peine plus de dix euros. Petit plus, il faut décrocher une note A dans chaque niveau pour déverrouiller un niveau mystère, ce qui rajoute un peu de temps au compteur. Les développeurs ont eu la gentillesse d’ajouter un système pour passer un niveau si on le trouve trop dur. Les plus impatients pourront le faire trois fois au maximum. Petit bémol pour nos amis chasseurs de succès, Razed permet d’en débloquer 47 mais seuls 20 d’entre eux rapportent des point G et ce sont bien évidemment les plus compliqués à avoir.

L’avis perso de Kyl3rs95 // De bonnes idées mal exploitées…

Je vais être franc, habituellement je n’aime pas du tout ce genre de jeux et il est vrai que j’avais une certaine appréhension en testant Razed. Finalement je le trouve sympa, sans plus ! En effet le jeu a un gameplay plutôt intéressant, la jauge d’endurance aurait pu être une excellente idée si elle avait été mieux adaptée au level design et si elle ne nous bridait pas constamment. Au début cela ne pose pas vraiment de problèmes et certains niveaux sont plutôt agréables à parcourir mais, arrivé à la moitié du jeu, si vous n’avez pas eu l’idée d’explorer en long et en large les niveaux afin de récupérer les améliorations de compétence, le jeu devient un véritable enfer ! Actuellement j’en suis à 70% (dont les 50% pour le finir le jeu en ligne droite) en 7h de jeu avec au compteur, accrochez-vous bien, 1250 morts ! Je peux vous dire que la crise de frustration était vraiment à la limite et je me suis arraché le peu de cheveux qu’il me restait... Bizarrement, j’y retournais sans cesse. Peut-être que je voulais me prouver… Autre détail assez pénible, qui je l’espère sera corrigé avec de futures mises à jour, les bugs de collisions sont tout simplement insupportables. Toutes mes morts viennent quasiment de ce défaut ! A part ces points négatifs, dans l’ensemble, le jeu n’est pas mauvais mais il aurait pu être bien meilleur. Il propose un bon challenge à relever surtout si vous souhaitez atteindre les 100%. Si certaines mécaniques de gameplay ne vous effraient pas, foncez ! Les autres, passez votre chemin sous peine de finir chauves…


Point complet
On ne doute pas une seule seconde de la bonne intention des développeurs qui ont voulu mélanger plusieurs genres ensemble… Mais Razed est plutôt décevant sur sa partie speedrun. En effet, certaines mécaniques de gameplay sont tout simplement bridées à cause de la jauge d’endurance. Le fait que nos compétences soient constamment liées à celle-ci casse complètement le rythme du jeu, surtout sur les derniers niveaux ! Au début, l’aventure est plutôt agréable et certains niveaux sont vraiment réussis. A force d’avancer, la formule a du mal à fonctionner, ce qui est dommage car la prise en main est immédiate et instinctive, la durée de vie est plus que correcte pour un jeu vendu à peine plus de 10 euros (surtout si vous visez le 100%). Le soft dégage une ambiance sympathique grâce à sa direction artistique, sa bande sonore ou notamment l’humour au second degré. Disons-le clairement, si vous n’êtes pas effrayé par des morts à répétition dues à quelques bugs de collisions et une difficulté assez exigeante, alors Razed peut éventuellement vous convenir. Par contre, si vous cherchez de la sensation de vitesse avec un gameplay pas prise de tête, alors nous ne pouvons vous conseiller ce jeu...

On a adoré :
L’humour
La bande sonore
Améliorer ses compétences
Quelques niveaux réussis
Un bon challenge pour le 100%
Un gameplay intéressant…
On n'a pas aimé :
Qui divisera les joueurs
Certains niveaux complètement loupés
Graphismes en deçà
Bugs de collisions
Les succès qui ne rapportent pas de G
Où est la sensation de vitesse ?
Des morts pénibles


Consulter les commentaires Article publié le 30/09/2018 par Yoann L.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2018