Test Rayman Legends - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 248 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Rayman Legends



Editeur
Ubisoft
Genre
Plateformes
Statut
Disponible
Date de sortie
  20.02.2014
Nombre de joueurs
1 à 4
Classification PEGI

Après un gros passage à vide durant lequel Rayman n’était plus que l’ombre de lui-même, il a réussi à revenir en force en 2011 grâce à un Rayman Origins des plus enchanteurs. En août 2013, Ubisoft Montpellier a rempilé avec un Rayman Legends initialement prévu comme exclusivité Wii U. Même si la surprise n’était plus de la partie et que cet opus était plus facile, il n’en restait pas moins un excellent jeu de plateforme qui prenait toute sa saveur en coopération (en local uniquement). Du coup, pour engranger quelques euros/dollars en plus, Ubisoft a jugé bon de profiter de l’arrivée des nouvelles consoles pour porter ce Rayman Legends, promettant notamment des graphismes rehaussés et deux ou trois bonus. Mais qu’en est-il vraiment ?

Le même, tout simplement




Il est inutile de revenir sur les qualités et les défauts de Rayman Legends, intrinsèquement, la version Xbox One est totalement identique à la version Xbox 360. Du coup, si vous avez loupé notre critique complète de la version 360, vous pouvez vous rattraper en suivant ce lien. En août dernier, la version Xbox 360 est sortie avec un prix officiel inférieur à 45 euros. Depuis, le prix a chuté sous la barre des 30 euros et les plus malins peuvent même le trouver aux alentours des 26 euros. Quant à la version Xbox One, elle débarque avec un prix conseillé d’environ 40 euros, les plus rusés pouvant là encore faire quelques économies supplémentaires en dénichant facilement le jeu à environ 36 euros. Le tout peut varier de quelques euros mais, malgré un bel effort sur le prix initial, la version One reste actuellement plus chère d’une dizaine d’euros. Cela a une petite importance car, malgré les promesses de graphismes rehaussés, visuellement on obtient très exactement le même rendu (à vrai dire, il est difficile de faire mieux) et la même fluidité d’une génération à l’autre. Certes, on peut observer des contours et des textures un mini poil plus nets lors des gros zooms (libération d’un Ptizêtre par exemple), mais cela demande vraiment de se concentrer en mettant les deux versions côte à côte.

Reste alors un autre argument, celui de la suppression des chargements lorsqu’on rentre/sort d’un niveau. Effectivement, grâce à l’installation obligatoire du jeu, la transition se fait d’une manière agréablement limpide et rapide lorsqu’on pénètre dans un niveau. En revanche, lorsqu’on en sort, il y a un léger chargement de quelques secondes avant de faire le décompte des Lums récupérés et Ptizêtres sauvés. L’ajout est appréciable, mais il ne justifie en rien la différence de prix actuelle. Et ce ne sont pas les trois skins bonus, à savoir Splinter Ray, Ray Vaas et Globox Vaas, certes appréciables et déblocables rapidement, qui changeront la donne, ni même les dix défis exclusifs qui contenteront principalement les chasseurs de Succès. Malgré cela, ces petits ajouts/améliorations restent tout de même sympathiques pour celui qui désire profiter de l’expérience sur Xbox One, d’autant que cette dernière est très appréciable grâce à l’univers du jeu, les graphismes, tout bonnement somptueux, ou encore les divers niveaux variés et bien construits.

Point complet
Il est difficile de critiquer cette version Xbox One de Rayman Legends car c’est strictement le même jeu que sur Xbox 360, avec toutes ses qualités et ses quelques défauts. Visuellement, que ce soit en termes de rendu (difficile de faire mieux à vrai dire) ou de fluidité, les deux versions sont pour ainsi dire identiques, à savoir au top. Les seules différences proviennent de la suppression des chargements, de l’ajout de trois skins qui se débloquent rapidement et de l’intégration d’une dizaine de défis pour les chasseurs de Succès principalement. Du coup, le vrai problème de cette version, c’est le public ciblé. En effet, si vous avez déjà le jeu sur 360, PS3, PC ou Wii U, il n’y a strictement aucun intérêt à passer une nouvelle fois à la caisse tant la plus-value est moindre. Et si vous n’avez pas encore joué au jeu et que vous possédez l’un des supports mentionnés, vous pouvez opter pour la version « old-gen » moins chère, vous ne verrez aucune différence ou presque (les chargements, qui sont tout de même interactifs sur la précédente génération). Du coup, le titre se destine quasi uniquement aux joueurs qui n’ont qu’une console de nouvelle génération, auxquels cas ces derniers bénéficieront d’un effort agréable sur le prix (par rapport au tarif des autres jeux One) et ils pourront bénéficier d’un jeu de plateforme enchanteur, bien qu’il soit assez facile pour les habitués du genre.

On a adoré :
+ Les qualités de la v360
+ Chargements gommés
+ Un effort sur le prix initial
+ 3 skins et 10 défis en plus…
On n'a pas aimé :
- Mais pas grand-chose d’autre
- Les défauts de la v360
- 10€ de plus que sur 360


Consulter les commentaires Article publié le 25/02/2014 par Vincent P.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019