Test Plants vs Zombies - Garden Warfare 2 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 305 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Plants vs. Zombies : Garden Warfare 2



Développeur
PopCap Games
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  25.02.2016
Nombre de joueurs
1 à 24
Classification PEGI


La guerre fait rage. Plantes et Zombies voient leurs forces accrues pour un nouveau duel à mort, un an et demi après leur première confrontation à la troisième personne. Le jeu d'action de PopCap fait donc son retour accompagné d'un contenu nettement plus conséquent, aussi bien en solo qu'en multi. Voyons voir si tous ces ajouts justifient de se plonger une nouvelle fois au coeur du champ de bataille.

Tu plantes ou tu traînes ?




Pour les nouveaux arrivants, Plants Vs Zombies Garden Warfare 2 est un jeu d'action à la troisième personne permettant d'incarner différentes classes de plantes et de zombies, le tout pour se mettre sur la tronche à coups de missiles ou autres pouvoirs spéciaux. Là où le premier opus était chiche en contenu, on trouve dans cette suite pas mal de nouveautés qui font plaisir. Le jeu propose en effet un "vrai" mode solo, avec des PNJ donnant des objectifs plus ou moins variés. De nombreuses missions demandent simplement de défendre et protéger un objectif face à des vagues d'ennemis (jouable seul, en multi ou en coop local), tandis que d'autres sont un poil plus scénarisées. Ce mode solo est vraiment bienvenu et permet de se faire la main et de faire évoluer ses personnages. Votre aire de jeu principale s'appelle le Front du Jardin, et est divisée en trois parties : le côté alloué aux plantes, plutôt coloré, le côté apocalyptique et nettement plus sombre des zombies, et la zone de guerre centrale où tout ce petit monde s'affronte et tente de grappiller du terrain. C'est dans cette zone ouverte assez grande que se trouvent la plupart de vos objectifs, et où sont cachés de très nombreux secrets (coffres ou autres améliorations), dont certains se débloquent grâce à des étoiles, que l'on récupère en terminant des objectifs spéciaux affichés sur un tableau de quêtes dans vos bases. Le Hub du jeu est représenté par votre base et toutes les statistiques et améliorations y sont directement accessibles.

Pas de menu compliqué donc, tout est ouvert et facile à assimiler. Concernant les classes de personnages, il y a en 7 de chaque côté, dont 6 inédites. De nouveaux lascars font donc leur apparition, chacun possédant toujours ses propres caractéristiques (vie, puissance d'attaque, armement et pouvoirs) et ses attaques spéciales. On note entre autres l'apparition du Diablotin, un petit zombie qui ne paye pas de mine mais qui peut s'équiper de son Mecha-Z, une armure robotique surpuissante lui conférant de nouvelles attaques. En contrepartie, sa santé de base est assez faible. Rose, du côté des plantes, possède des pouvoirs magiques (pour par exemple ralentir le temps) et une puissance d'attaque intéressante. Citons enfin Super Cortex, le super héros zombie puissant au corps à corps. Chaque personnage gagne de l'XP en terminant les missions et objectifs et en flinguant de l'ennemi, jusqu'à atteindre le niveau 10. Une fois ce palier atteint, il est possible de repasser au niveau 1 accompagné d'un prestige (jusqu'à 5 fois), à l'image de ce qui se fait dans les FPS modernes. Chaque personnage évolue indépendamment, ce qui garantit un paquet d'heures pour les faire tous grimper en niveaux. En plus des capacités spéciales à débloquer (comme la régénération plus rapide de sa vie), des dizaines d'accessoires visuels sont à acheter, tout comme des apparences inédites pour les personnages et des objets à planter pour se défendre ou récupérer de la vie (comme dans le tout premier tower defense de la licence).

Cela a bien poussé…




Le contenu est grand et il faut acheter des packs de cartes pour tout débloquer. Plus ou moins chers, ces packs proposent des récompenses aléatoires, avec un système se rapprochant du modèle free-to-play qui pourra gêner les joueurs les moins patients. Il faut en effet jouer de nombreuses heures pour avoir suffisamment de fonds pour tout acheter, mais heureusement, le mode multi est là pour s'enrichir plus rapidement. Accessible directement dans le jeu, le portail multi propose de nombreux modes de jeu (tous jouables également en solo avec l'I.A. contre des bots). En plus des modes habituels d'élimination par équipe, le jeu propose d'autres modes bien funs jusqu'à 24 joueurs, comme le mode Assaut Végétal, où les plantes doivent passer à l'attaque et détruire les pierres tombales des zombies pour agrandir la carte, jusqu'à l'objectif final. Le mode Suburbination demande quant à lui de construire des pierres tombales et des jardins tout en détruisant ceux des adversaires. Certains déséquilibres surgiront malheureusement après quelques heures, certains personnages sortant du lot. On se retrouve parfois sur des maps bourrées de clones, chaque joueur ayant choisi d'incarner le même personnage. La variété des protagonistes à incarner donne tout de même lieu à des affrontements toujours différents et rarement répétitifs. Vraiment addictif, le multi permet de gagner de nombreuses pièces qui vous serviront à acheter des packs de cartes et à grimper rapidement en XP.

Signalons enfin que nous n'avons subi aucun problème de réseau lors de nos nombreuses parties. Visuellement, le titre est très réussi. Coloré et chaleureux côté plantes, plus sombre et apocalyptique côté zombies, le titre offre des décors variés vraiment jolis et des personnages loufoques avec une bonne dose d'humour. Les effets spéciaux et de lumière sont réussis, la distance d'affichage est très bonne et la fluidité n'est jamais prise en défaut, seul l'aliasing faisant tache dans ce titre qui a des allures de film d'animation. En plus du Front du Jardin, le jeu vous emmènera dans des zones inédites (map enneigée, désert, cimetière, colisée, usine), réservant quelques surprises. Cette diversité est très appréciable et empêche la lassitude, celle qui avait frappé rapidement les joueurs dans le premier opus. Accessible dès les premières minutes, le gameplay est intuitif et les kills s'enchaînent rapidement. Il faut parfois faire preuve d'un poil de stratégie pour s'en sortir, le jeu ayant quelques pics de difficulté inattendus. Globalement, et malgré certaines missions vraiment difficiles (bien que plusieurs modes soient disponibles), Plants Vs Zombies 2 s'adresse à tout type de public, grâce à son accessibilité et son humour. Côté durée de vie, comptez un peu moins de 9h pour le solo (chaque mission peut être rejouée) et évidemment des dizaines d'heures en multi si vous souhaitez tout débloquer. Il faudra s'armer de patience, mais on ressortira volontiers le jeu de temps en temps pour quelques parties.

Point complet
Plants Vs Zombies Garden Warfare 2 réussit là où son prédécesseur (non dépourvu de qualités) avait loupé le coche. Bien plus riche en contenu, il propose de nouveaux modes multi vraiment funs, six nouveaux personnages, de nouvelles maps, mais aussi un mode solo sympathique et de la coop en local. Tout est donc réuni pour passer du bon temps, malgré quelques pics de difficulté en solo et certains déséquilibres qui nous ont gâché quelques parties. Néanmoins, avec sa patte graphique réussie et ses nombreux secrets et améliorations à découvrir, le jeu est très accrocheur et dispose d'une excellente durée de vie, malgré l'orientation free-to-play un peu frustrante. Les développeurs ont donc écouté les joueurs et proposent un jeu bien plus riche, tout en étant toujours aussi fun et accessible. Une réussite !

On a adoré :
+ Contenu bien plus conséquent
+ Améliorations et personnalisations nombreuses (persos, skins, armes, base)
+ Persos variés et bien barrés
+ Solo, multi et coop en local
+ Modes de jeu variés
+ Hub vraiment bien fichu
+ Switcher entre un camp et l'autre en quelques secondes
+ De réels objectifs en solo
+ Beaucoup d'humour
+ Prise en main immédiate
+ Nombreux pouvoirs spéciaux et attaques dévastatrices
+ Graphiquement stable et très joli
+ Décors variés
+ Plein de secrets à découvrir
+ Bonne durée de vie
On n'a pas aimé :
- L'aspect free-to-play un poil frustrant
- Quelques déséquilibres en multi
- Aliasing trop voyant
- La difficulté solo fait le yoyo
- Quelques missions de défense un peu trop longues
- Connexion Internet obligatoire


Consulter les commentaires Article publié le 19/03/2016 par Lionel B.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020