Test Naruto : The Broken Bond - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 246 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Naruto : The Broken Bond



Editeur
Ubisoft
Développeur
Ubisoft Montréal
Genre
Action Aventure Combat
Statut
Disponible
Date de sortie
  20.11.2008
  18.11.2008
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI

Un an seulement après la sortie de Rise of a Ninja, Ubisoft Montréal nous propose déjà de découvrir sa suite, The Broken Bond, toujours en exclusivité sur Xbox 360. Et cette fois-ci, les choses sérieuses commencent ! The Broken Bond reprend le scénario là où Rise of a Ninja l’avait laissé. Il utilise également le même moteur graphique que celui du premier volet et en reprend la plupart des éléments. Rien d’étonnant à ce que les nombreux joueurs déçus par le premier opus éprouvent quelques craintes vis-à-vis de cette suite qui aurait très bien pu se contenter de suivre les traces de son aîné sans apporter aucune nouveauté. Heureusement, Ubisoft nous avait promis qu’il modifierait une bonne partie du contenu du jeu pour nous proposer une aventure plus longue, plus variée et forcément plus fun. Promesses tenues ?

Le même, en mieux




Ceux qui ont touché au premier volet n’ont sans doute pas oublié que Rise of a Ninja nous proposait de découvrir l’histoire de Naruto, un apprenti Ninja farceur, mais au grand cœur, qui poursuit le rêve de devenir un grand Hokage (l’un des plus puissants ninjas) de Konoha. Là où le premier volet se contentait de nous présenter l’univers du manga et de nous faire faire face aux premiers ennemis de Naruto et de ses amis, The Broken Bond exploite une histoire qui arrive petit à petit à maturité et qui se fonde principalement sur l’amitié et la rivalité entre Naruto et Sasuke. Les habitués de la série seront ravis de retrouver tous les personnages phares et les éléments majeurs de cette seconde moitié de l’histoire de Naruto. Il faut reconnaître qu’Ubisoft a mis les petits plats dans les grands pour nous proposer une aventure solo particulièrement bien rythmée et qui respecte quasi à la perfection le scénario du manga. La mise en scène est très efficace et nous immerge parfaitement dans l’univers graphique de l’animé. Pour ceux qui auraient loupé le Rise of a Ninja, un petit résumé est également diffusé en début de partie pour rappeler les éléments marquants de l’aventure.

Passé le premier contact, on se rue donc sur le mode aventure pour voir le potentiel du jeu. Si le concept n’a pas changé (mélange d’aventure, de combats en arène, de mini-jeux et de quêtes annexes), le jeu a fort heureusement beaucoup évolué. Pratiquement toutes les imperfections du premier volet ont été gommées. Du coup, même si la ressemblance du titre est flagrante avec son aîné (même moteur graphique, même gameplay, même mouvements, même animations…), on ne peut qu’acclamer le travail accompli par les développeurs qui ont tenu compte des remarques des joueurs. Comme dans Rise of a Ninja, on incarne Naruto. Cependant, au lieu de se promener et de combattre seul, on voit à présent ses compagnons nous accompagner dans l’aventure. Ils marchent à côté de nous lorsque l’on se promène, ils sautent de branche en branche dans la forêt et ils peuvent surtout être appelés à la rescousse lors des affrontements par une simple pression de bouton. Contrairement à Rise of a Ninja, The Broken Bond permet d’incarner de nombreux personnages, que ce soit dans le mode solo ou dans le mode multijoueur en ligne qui se limite en fait à un mode combat, fort sympathique certes, mais assez austère. La bonne nouvelle, c’est qu’en plus d’être jouables, ces personnages disposent de leurs propres techniques de combat et de leurs propres coups spéciaux qu’il vous faudra apprendre à maîtriser.

Seconde différence notable par rapport au premier volet : les combats ne sont pas nécessairement plus dynamiques mais il est néanmoins possible de faire plus de coups. Cette possibilité couplée à de nouvelles techniques de combats et à des coups spéciaux que l’on actionnera en faisant des manipulations à l’aide des deux sticks font de The Broken Bond un jeu de combat à part entière, avec des techniques de combat simples, avancées, des coups spéciaux, un mode rage dans lequel on devient quasi invulnérable pendant quelques secondes et la possibilité d’alterner ses personnages en plein combat ! On regrettera tout de même que les combats manquent encore de punch et fassent un peu peine à voir par rapport à ceux d’autres jeux Naruto sortis sur d’autres supports. Heureusement, The Broken Bond a d’autres atouts pour lui…

A côté de la quête principale, qui vous enverra dans des décors beaucoup plus nombreux et variés que ceux de Rise of a Ninja, on retrouve tout un tas de quêtes secondaires et de mini-jeux, allant de simples courses à des livraisons de ramens, en passant par des jeux d’adresse ou de précision. Les possibilités sont beaucoup plus nombreuses et funs que dans le premier volet et on prend un succès certain à remporter chacune de ces épreuves et à découvrir la quinzaine de mini-jeux qui nous est proposée à travers l’aventure. Outre cela, on notera la présence d’un Dojo qui vous permettra d’améliorer vos techniques, mais aussi de quêtes « Wanted » dans lesquelles vous devrez pourchasser des bandits, les battre et toucher la prime, sans oublier les nombreux parchemins et objets que vous pourrez vous procurer dans les boutiques pour reprendre de l’énergie en cours de combat ou améliorer tout simplement vos techniques. La durée de vie de The Broken Bond tient également toutes ses promesses. En zappant les mini-jeux et les quêtes secondaires et en allant vite, vous serez en mesure de boucler le jeu en douze heures. En jouant normalement ou en prenant votre temps, il vous faudra plus de quinze heures pour voir le bout du scénario et encore davantage si vous participez à tous les challenges et que vous explorez de fond en comble les différentes villes.



Cependant, on ne peut que regretter que certaines phases de jeu soient aussi répétitives. Si le début de l’aventure est plutôt agréable, il faut bien reconnaître que la dernière partie risque de venir à bout des joueurs les plus patients, les combats s’enchainant beaucoup trop vite et étant souvent entrecoupés de phases de « courses » dans la forêt. Le problème, c’est que le rythme de jeu en pâtit sérieusement et que les phases de course en question se déroulent dans un seul et unique décor, dans lequel vous repasserez inlassablement jusqu’à plus soif. Dommage, car un peu de variété n’aurait pas fait de mal. A côté de cela, on reconnaîtra que la vue à la première personne lors de ses phases de jeu et la prise en main plus simple permettent de rendre les courses plus funs et dynamiques que dans Rise of a Ninja. Du côté de la bande sonore, les fans seront ravis d’apprendre que la version originale est entièrement disponible, avec la présence de sous-titres français.

A côté de cela, on retrouve une version française assez moyenne, mais qui devrait néanmoins satisfaire les néophytes. Les musiques restent pour leur part très agréables à écouter, mêlant musiques rock, poétiques et musiques traditionnelles nippones. Enfin, en ce qui concerne les graphismes, le jeu n’a pas vraiment évolué et la modélisation des personnages demeure toujours aussi correcte, sans plus. Heureusement, les décors ont changé et sont globalement beaucoup plus beaux et poétiques que dans le premier volet. Il suffit de découvrir les différentes villes ou d’assister au duel final pour s’en convaincre. Ajoutez à cela une animation qui ne ralentit jamais, une mise en scène exquise et des décors aussi variés que nombreux et vous comprendrez que ce Broken Bond reste dans la moyenne supérieure en matière de graphismes.

Point complet
Plus beau, plus fun, plus varié, plus long et forcément plus réussi que son prédécesseur, Naruto : The Broken Bond s’impose comme un très bon jeu d’aventure qui ne pêche finalement que par quelques détails techniques et des scènes parfois trop répétitives. Outre la quête principale passionnante qui mélange exploration, plates-formes et combats, vous découvrirez de nombreux mini-jeux ainsi que des quêtes secondaires qui rallongent considérablement la durée de vie et rendent surtout le jeu moins ennuyant. Ce second volet s’avère également plus simple à prendre en main que son prédécesseur et offre de meilleures sensations malgré un système de combat peu dynamique et des courses dans la forêt qui se déroulent dans un seul environnement. Bref, malgré quelques petites déceptions, on remarque de très grosses améliorations et les fans tout comme les néophytes devraient prendre beaucoup de plaisir à parcourir l’aventure solo du jeu et à affronter des amis sur le Live.

On a adoré :
+ Des décors poétiques
+ Une bonne durée de vie
+ Les mini-épreuves
+ De beaux graphismes
+ Une excellente bande sonore
+ Plus simple et plus agréable à prendre en main que RoaN
On n'a pas aimé :
- La modélisation des personnages, correcte sans plus
- Quelques phases de jeu trop répétitives
- Les courses dans la forêt, avec un seul environnement
- Un système de combat peu dynamique


Consulter les commentaires Article publié le 18-12-08 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019