Test MXGP 2019 - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 234 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 



Editeur
Milestone
Développeur
Milestone
Genre
Course
Statut
Disponible
Date de sortie
  27.08.2019
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
69,99 €

Milestone revient avec sa mouture annuelle MXGP, le jeu de motocross officiel. Comme dans bon nombre de jeux de sport, on prend les mêmes et on recommence en ajoutant quelques nouveautés à droite et à gauche. Est-ce vraiment suffisant pour justifier un achat annuel ? En ce qui concerne MXGP 2019, la réponse est oui, car il semble que la cuvée de l’année soit très bonne ! Les fans de motocross ont donc tout intérêt à s’y intéresser de près ! Explications…

Le même, mais en différent



Ce qui nous frappe dès les premières minutes passées dans MXGP 2019, c’est sa nouvelle interface et sa direction artistique totalement retravaillée. Très graphique et très moderne, le menu régale les yeux avec des détails typographiques hyper stylisés et une mise en avant du pilote personnalisé… ça donne vraiment envie de voir ce que le jeu a dans le ventre ! Concernant le gameplay, on retrouve tout d’abord une mise à jour du championnat mx2 et mxgp, que vous aurez l’occasion de parcourir en mode Saison, la carrière de cet opus. Vous courrez sur de nombreux tracés partout dans le monde, de l’Argentine en passant par Shanghai, mais avant de vous attaquer à la discipline reine, il faudra faire vos preuves en mx2 sur des motos 250cc². Les courses s’enchaînent rapidement, plus ou moins longues et plus ou moins fidèles aux règles réelles en fonction de vos réglages. Entre elles, pas l’ombre d’une mise en scène, vous aurez uniquement le droit à une petite animation dans vos paddocks avant la course et à quelques secondes de célébration si vous montez sur le podium. Entre les courses, vous pourrez signer avec un nouveau sponsor ou une nouvelle équipe, mais cela n’a aucun autre impact sur votre carrière qu’un design différent pour votre maillot et la livrée de votre moto et quelques crédits en plus en cas de podium… Rien qui ne viendra vraiment vous motiver sur le long terme donc.

Concrètement le gameplay en jeu est très proche de ce que proposait MXGP Pro, notamment en termes du maniement des machines. Les motos semblent néanmoins plus ancrées dans le sol, plus lourdes. Une petite dose de réalisme supplémentaire au niveau de l’adhérence donc. La moto se manie en utilisant les deux sticks, le droit étant dédié à la gestion du poids du pilote, qui viendra drastiquement modifier vos virages ou vos sauts. On retrouve les différents modes de physique, plus ou moins réalistes en fonction de la difficulté que vous choisirez. Gestion du freinage couplée, répartition du poids du pilote automatique, difficulté des adversaires, autant d’options qui vous permettront de rendre l’expérience aussi accessible ou pointue que vous le souhaitez. Bien que le jeu se positionne comme une simulation, il est donc abordable pour tous sans aucun problème. L’IA semble elle aussi plus réussie qu’auparavant, elle a moins tendance à vous foncer dedans bêtement, un bon point supplémentaire. Graphiquement et dans ses animations, MXGP 2019 est aussi une assez nette évolution par rapport à son prédécesseur. Les pilotes sont beaucoup moins rigides sur leurs machines et les environnements des tracés sont beaucoup plus réussis et débordent de vie. La vue au casque est toujours bluffante et la déformation de la piste est toujours au rendez-vous, et est encore plus apparente que précédemment. Les ornières en virage se font un peu plus profondes à chaque tour, les crêtes des bosses s’abiment... Ces modifications du terrain ne sont pas que visuelles, elles ont un impact sur les trajectoires que vous pourrez prendre efficacement, ainsi que sur l’adhérence au terrain.

Avec une météo dynamique, les conditions météorologiques pourront aussi modifier quelque peu le gameplay, les virages dans la boue sous la pluie étant légèrement plus compliqués à négocier avec précision par exemple. En plus du mode saison cité précédemment, on retrouve un mode multijoueur ultra basique vous invitant à rejoindre une partie rapide ou à ouvrir une session privée en ligne uniquement. Pas d’écran splitté donc, toujours décevant même si on y est plutôt habitué aujourd’hui. En 2019 ce multijoueur fait plutôt peine à voir, un point qui n’a pas évolué du tout depuis l’année dernière. Les modes solos de courses rapides classiques sont toujours présents et vous pourrez vous lancer dans un grand prix, un simple championnat ou défier la pendule en contre la montre sur l’un des 17 circuits officiels présents au lancement, mais aussi sur les circuits personnalisés de la communauté ! En effet, manquant sur MXGP Pro, l’éditeur de circuits fait enfin son apparition ! Celui-ci est complet et relativement simple à prendre en main. Un rapide tutoriel vous permettra de découvrir l’éditeur en détail, avant de vous lancer dans la réalisation de vos propres tracés. Trois environnements différents sont disponibles et des dizaines de segments vous permettront de créer de toute pièce de nouveaux circuits, avant de les partager massivement avec la communauté. On notera malheureusement l’absence de modificateur d’élévation du terrain, toutes vos créations seront donc particulièrement « plates ». L’absence totale aussi de personnalisation de l’environnement de la piste, vos circuits paraitront donc bien vides comparés aux officiels. Une fois votre chef d’œuvre réalisé et testé, libre à vous de le partager en ligne pour que toute la communauté puisse s’y essayer ! Certains des circuits disponibles sont déjà très réussis. Nul doute que de nombreuses pépites apparaitront bientôt quand les joueurs auront pris l’outil en main !

La Provence : cigales et motocross

On retrouve enfin le mode Playground, le bac à sable à parcourir librement, déjà présent dans l’opus précédent. Ce nouvel environnement est cette fois-ci situé par chez nous, en Provence ! Cette zone d’entraînement propose trois circuits différents, sur une grande aire à parcourir librement. Particulièrement réussi, c’est un réel plaisir d’y tester ses compétences et ce dans des conditions dynamiques : que ce soit pour la météo ou pour le moment de la journée, jour ou nuit ! Cette zone propose aussi quelques défis mettant à l’épreuve vos talents de pilote. L’aspect le plus intéressant est qu’il vous offre la possibilité de créer vos propres challenges et de les partager ensuite avec la communauté. Vous aurez donc l’occasion de chasser les meilleurs temps sur une infinité de tracés différents. Entre l’éditeur de tracés et l’éditeur de défis sur le Playground, le contenu de ce MXGP2019 viendra s’enrichir de lui-même, au fur et à mesure que la communauté prendra les outils en main. Une bonne idée qui vient directement combattre le problème de manque de contenu sur le long terme, l’un des points noirs de l’édition précédente. La personnalisation est elle aussi de retour, mais si vous avez joué aux jeux précédents, vous noterez vite de nombreux éléments repris des titres Milestone précédents, notamment en ce qui concerne les visages de votre pilote personnalisé ou encore les typographies utilisées sur les maillots. Néanmoins, les options de customisation de l’équipement du pilote et de la moto, avec plus de 10000 accessoires annoncés, semblent infinies. Malheureusement, vous n’aurez toujours pas la possibilité de customiser librement la livrée de votre machine. Des livrées préfabriquées sont disponibles, mais toujours impossible d’appliquer votre propre peinture et vos propres stickers sur la moto… Peut-être pour l’année prochaine ?

Point complet
En 2018 avec MXGP Pro, Milestone avait déjà les bases d’un très bon jeu de motocross. Il aura fallu attendre cette année pour le voir réellement briller, tant MXGP 2019 est clairement une édition supérieure à la précédente. Avec un gameplay de pilotage qui fonctionne toujours aussi bien, de nettes améliorations sur ses graphismes et ses animations, mais aussi via l’ajout d’un éditeur de circuits et d’un nouveau playground très réussi, ce nouveau titre monte le niveau d’un cran. Pas exempt de quelques défauts, notamment un contenu de carrière vraiment maigre, l’absence regrettée d’un éditeur de livrées ou bien un mode multijoueur ultra basique, MXGP 2019 parvient malgré cela à convaincre. Son intérêt sur le long terme est aussi beaucoup plus intéressant que précédemment, via le contenu qui sera créé par la communauté, que ce soit de nouveaux circuits ou encore de nouveaux défis à relever sur le Playground. Un incontournable pour les fans donc, et une bonne découverte pour les curieux à la recherche d’un jeu de sport extrême. Foncez ! Braaaaap !

On a adoré :
Graphiquement très réussi
Les nouveaux menus
Pilotage très efficace
Nombreuses options de personnalisation (pilote, moto)
Le Playground en Provence
Le contenu communautaire, défi et circuits
L’éditeur de circuits efficace…
On n'a pas aimé :
Qui reste améliorable
Peu de contenu en Carrière
Aucune mise en scène (Carrière)
Mode multijoueur ultra basique
Pas de livrée personnalisée


Consulter les commentaires Article publié le 28/08/2019 par Arnaud D.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019