Test Life is Strange - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 211 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Life is Strange



Editeur
Square Enix
Statut
Disponible
Date de sortie
  22.01.2016
Nombre de joueurs
1

Alors que le studio DONTNOD Entertainment était annoncé au bord de la faillite, malgré le très sympathique Remember Me, Square Enix lui a donné une chance pour son nouveau projet. Débuté en janvier 2015 et vendu au format épisodique (pour un total de cinq épisodes), Life is Strange est une expérience narrative mêlant histoires de lycéens et fantastique. S’inspirant à la fois de certains jeux vidéo et du cinéma, la série vient de s’achever avec l’arrivée du cinquième et dernier épisode. Si vous aviez attendu jusque là ou si vous êtes simplement encore bouche bée devant la fin de l’épisode 4, foncez dans cette dernière ligne droite, pour achever cette expérience unique. Afin que cet article puisse être lu par tous, ceux ayant déjà parcouru les 4 premiers épisodes ou les nouveaux arrivants, nous éviterons au maximum les spoilers, bien qu’il soit difficile dans certains cas de ne pas les effleurer.

Une expérience brillante




Life is Strange vous met dans la peau de Max, de retour dans sa ville natale pour y continuer ses études. Découvrant son lycée et sa population, elle renoue également contact avec Chloé, amie d’enfance au style punk bien différent, qu'elle n'a pas vue depuis plus de cinq ans. Chloé et vous allez rapidement vous rapprocher, afin de lever le mystère sur la disparition d’une camarade de classe, et meilleure amie de Chloé, Rachel. Mais Life is Strange ne s’arrête pas à une simple enquête et le fantastique fait rapidement son apparition. En effet, dans une scène déterminante au début du jeu, Max va se rendre compte qu’elle peut remonter le temps de quelques secondes ou minutes (voire davantage plus tard dans le jeu), pour changer le cours des choses. Utilisant cette possibilité afin de sauver la vie de son amie, elle va comprendre que manipuler le temps ne se fait pas sans conséquences. À ces changements liés à des jeux temporels viendront s’ajouter des conditions climatiques bizarres et inquiétantes, mettant en garde notre héroïne : manipuler le cours des choses va bien au-delà de ce qu’elle peut croire, et ses visions apocalyptiques n'arrangeront rien. Life is Strange est semblable à Heavy Rain sur certains points, mais tout en gardant une marge de manœuvre plus large.

Loin d’être un simple « film interactif », le titre vous laisse manipuler directement votre héroïne afin d’interagir avec votre environnement et d’aller chercher des informations auprès des PNJ. Différentes lignes de dialogue sont disponibles, qui engendrent des choix plus ou moins importants sur le court ou long terme. Ainsi, une décision prise dans le deuxième épisode aura des répercussions dans le quatrième. Dénoncer une personne, la protéger ou lui mentir aura des conséquences. Après avoir terminé le jeu plusieurs fois et emprunté plusieurs arcs narratifs, nous sommes en mesure de dire que ces choix sont plus importants en apparence qu’ils ne le sont vraiment, et que le scénario principal voulu par les développeurs suit son cours, jusqu’aux deux derniers choix cruciaux. Malgré tout, cela fonctionne à merveille et reste plus développé que dans les deux saisons de The Walking Dead, modèle du genre. Certains passages du jeu n’apparaîtront pas du tout au joueur en cas de mauvaise décision. Pour en avoir parlé avec de nombreux joueurs depuis le premier épisode en début d'année, sachez que les variances restent toutefois nombreuses et que la rejouabilité est de la partie. Effet papillon oblige, Max va également découvrir que malgré ses efforts, arriver à une finalité convenable pour tous sera difficile… Il faudra faire des sacrifices.

Une aventure maîtrisée




Remonter le temps de quelques secondes vous permettra d'empêcher certains événements, comme des accidents tout bêtes du quotidien pouvant arriver à vos camarades, mais servira également dans les discussions. Après avoir soutiré quelques informations à un autre personnage, vous pourrez remonter le temps et recommencer la discussion, mais cette fois-ci en possédant des infos supplémentaires, permettant d'orienter les choses différemment. Le concept est réussi et vraiment sympa. De nombreuses actions pourront même être "loupées", en passant à côté de certains détails. Photographe en devenir, Max peut également utiliser son appareil photo pour immortaliser certaines scènes, dont certaines seront à déclencher suivant un schéma bien précis. Les dilemmes fréquents proposés par le jeu entraînent des passages vraiment émouvants, le joueur devant attendre de nombreuses secondes avant de prendre sa décision. Cette émotion est également liée au traitement des personnages. Qu’on les aime ou qu’on les déteste, ils sont travaillés et possèdent leur propre personnalité : le beau père autoritaire, l’homme d’entretien louche, la camarade insultante… tout y est et le jeu ne tombe jamais dans le cliché, grâce également à des voix anglaises d’une grande qualité, même si on peut déplorer l'absence d'une VF. Max et Chloé sont attachantes et on s'inquiète vraiment pour elles. Le stress est à son comble lors des quelques passages « infiltration » du jeu.

L’ambiance du titre est excellente, entretenue par de nombreux détails. Vous pourrez consulter votre ordinateur, vos mails, vos SMS, les journaux du lycée... et fouiller chaque recoin du jeu. L'immersion est totale et la bande originale renforce le tout. Les titres de Syd Matters ou encore Angus et Julia Stone vous resteront en tête un sacré moment. Maintenant que les 5 épisodes sont disponibles, les cliffanghers ont forcément moins d'impact… Car avec deux mois d'intervalle entre chaque épisode, laissez-nous vous dire que les attentes étaient extrêmement longues, surtout lors de deux passages qui décrochent littéralement la mâchoire. Réjouissez-vous néanmoins, vous n'aurez pas à attendre pour enchaîner les épisodes, même si cela faisait partie du principe de base. Graphiquement, Life is Strange est très joli et coloré. Le jeu souffre de quelques textures un peu floues et d'un poil d'aliasing, mais le style aquarelle fait mouche. Petit bémol, certains visages sont basiques et moins travaillés que d'autres, notamment dans le dernier épisode. Les environnements sont variés et visiter Arcadia Bay sera un plaisir, la ville étant victime de conditions climatiques de plus en plus rudes, auxquels s'ajoutent des catastrophes écologiques comme ces baleines échouées inexplicablement sur la plage… Ajoutons à cela de très beaux effets de lumière, des plans de caméra au poil et des effets météo très chouettes (pluie, tornade), pour un rendu très satisfaisant bien que faisant parfois un poil old-gen.

Point complet
Enfin disponible en intégralité, il est temps d'émettre un avis définitif sur Life is Strange. Plus poussé qu'un Heavy Rain, le jeu est une expérience narrative prenante et incroyablement immersive, grâce à des personnages attachants et une histoire qui tient la route, mais surtout qui tient en haleine. Le côté fantastique est bien exploité et oblige à réfléchir aux conséquences de ses actes, même s'ils paraissent anodins. Bourré de références cinématographiques (Twin Peaks, L'effet papillon), le jeu propose de chouettes graphismes et une superbe bande-son. On regrette quelques baisses de rythme, notamment dans l'épisode 2, des textures pas toujours propres et certains visages moins réussis. Mais avec son ambiance, ses personnages, les émotions et le suspense qu'il procure, sans parler des thématiques abordées, le jeu vaut largement les 20 euros demandés, d'autant que la durée de vie dépasse les 15h (20h pour tout faire). Il ne reste plus qu'à espérer une version boîte pour notre collection…

On a adoré :
+ Max et Chloé, attachantes dès le début
+ Personnages travaillés et uniques
+ Thématiques abordées adultes et intéressantes
+ Excellente ambiance
+ Le lycée, ses sportifs, ses profs, ses pestes : on s'y croirait
+ Mise en scène réussie, dialogues prenants
+ Qualité des doublages
+ Des choix cornéliens
+ L'aventure évolue au fil des décisions
+ Le côté fantastique bien exploité
+ Des références bien trouvées
+ Des scènes choc qui tiennent en haleine
+ Graphismes aquarelle colorés
+ Bande originale envoûtante
+ Très bonne durée de vie (15h pour 20 euros)
+ La fin, vraiment touchante…
On n'a pas aimé :
- Mais un poil prévisible
- Quelques baisses de rythme
- Des textures et visages moins jolis
- Certains choix finalement peu impactant
- L'absence de VF


Consulter les commentaires Article publié le 25/10/2015 par Lionel B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019