Test Let's Sing 2017 : Hits Français et Internationaux - jeux vidéo Xbox 360

XBOX ONE GAMER
215 connectés, 41 114 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Let's Sing 2017 : Hits Français et Internationaux



Développeur
Voxler
Genre
Musical
Statut
Disponible
Date de sortie
  14.10.2016
Nombre de joueurs
1 à 8
Classification PEGI
Thème
Karaoké
Prix de lancement
39,99 €

Pour animer une soirée chez soi, sans forcément prendre des boissons rendant euphoriques et plus si affinité, outre les jeux de danse, il y a quelque chose qui fonctionne à coup sûr : le karaoké ! Voxler l’a bien compris et le studio a surtout pensé au plus grand nombre de l’hexagone avec son Let's Sing 2017 : Hits Français et Internationaux puisque le titre intègre 45 morceaux, dont 30 en français. Reste à voir si le titre a le potentiel pour faire passer de bons moments…

Respire, l’Horloge Tourne, Toi + Moi, on va Allumer le Feu



S’il y a bien un reproche que l’on a fait à bien des jeux du même genre (coucou les Lips), c’est assurément l’absence de titres français. Avec son Let's Sing 2017 : Hits Français et Internationaux, comme dit en introduction de ce papier, Voxler joue une grosse carte en intégrant pas moins de 30 « hits français » (voir la liste ici). Même si toutes les chansons ne plairont pas à tout le monde, après tout, tous les goûts sont dans la nature, il faut bien reconnaître que la tracklist est suffisamment éclectique pour convaincre tous les membres de la famille. De Johnny Hallyday à Orelsan, en passant par M. Pokora, Mickey 3D, Nino Ferrer, Peter & Sloane, Shy’m, Tété ou encore Louane, Louise Attaque et Magic System, il faut bien avouer que tout le monde devrait prendre du plaisir à chanter sur au moins une poignée de titres, faisant donc de ce Let’s Sing un titre fédérateur. En plus, quinze titres internationaux plutôt bien choisis viennent compléter la liste, histoire d’apporter un peu plus de variété. Autant dire que pour une quarantaine d’euros, les amateurs du genre en auront pour leur argent, même s’il faut avouer que certains morceaux en feront grincer des dents plus d’un. Nous pensons tout particulièrement à « Là c’est die » de Ridsa ou encore à « Sapé comme Jamais » de Maître Gims qui n’ont pas ménagé nos tympans.

Bref, on peut le dire, le studio a assuré le principal, à savoir une tracklist de qualité (à deux faux pas près) qui permet à tout le monde, plus ou moins jeunes, de s’amuser en chantant. En revanche, pour le reste, Voxler s’est contenté du strict minimum syndical ou presque. C’est le sentiment que l’on a dès le lancement du jeu, avec un menu tout ce qu’il y a de plus simpliste. Un visuel pour un morceau, un système de navigation de gauche à droite ou de droite à gauche, on choisit la chanson et voilà. Il y a bien un Jukebox (accessible en bas à droite de l’écran) pour se farcir toutes les chansons, mais il faut d’abord les débloquer en les interprétant une première fois. Niveau options, il faut simplement compter sur le réglage du volume du micro et sur celui de la latence (un bon point tout de même pour cette fonctionnalité qui évite certains déboires). On regrette également qu’il n’y ait aucune indication sur les micros compatibles ou sur la procédure à suivre pour télécharger l’application Let's Sing Microphone… À titre indicatif, nous n’avons pas pu utiliser Kinect, un micro sans-fil de Lips, les micros sans-fil de Singstar (malgré le boîtier de réception branché en USB) ou encore ladite application que nous n’avons pas été en mesure de récupérer. Par contre, le jeu fonctionne avec le micro-casque de la console ou, accessoire que nous avons préféré, le micro filaire de Rockband (il n’y a aucun décalage avec ce dernier).

Ceci dit, si on oublie totalement l’envie de joueur contre l’I.A., autant le dire, ça n’a aucun intérêt, on se laisse par contre rapidement entraîner par le mode classique, une fois le titre que l’on veut chanter sélectionné. Le clip se lance alors, les paroles s’affichent au bas de l’écran (et en haut en duo), en plus de défiler au centre, croisant une barre verticale indiquant au joueur quand chanter. C’est basique mais non moins efficace, d’autant que le titre est suffisamment permissif pour que les bons chanteurs aient de très bons scores, même s’ils n’excellent pas dans la discipline, et suffisamment exigeant pour que les casseroles ne puissent pas vraiment briller. Certes, avec le « la la la » ou en s’arrangeant un peu, on arrive assez facilement aux 50 000 points synonymes de médaille de bronze, mais les médailles supérieures demandent bien plus d’entraînement ou tout simplement de talent. D’ailleurs, on s’amuse à comparer ses scores avec le top des amis et le top mondial, histoire de voir un peu où on se situe. À ce sujet, nous avons pu noter un bug sur le top mondial de « L’Aziza » qui met tous les joueurs en « record mondial », le score restant bloqué à 49 points. Ceci étant, plus on chante bien, plus on marque des points et plus on gagne des points d’expérience.

La Terre Est Ronde, j’ai perdu Le Sud, Là C’est Die



Cela permet ainsi de gagner des niveaux (on arrive facilement au niveau 7 en faisant une fois chaque chanson et il est bon de pousser jusqu’au niveau 10 pour les Succès) qui donnent accès à des multiplicateurs de score (x2 au niveau 2, x3 au niveau 4, x4 au niveau 6…). Cela pousse à refaire la chanson et ainsi à mieux se placer dans les classements, du moins si on a un esprit compétiteur. En plus de cela, on gagne des VP (sorte de monnaie du jeu) qui permettent de débloquer les trois modes alternatifs de chaque chanson, à savoir le mode Duo (pour chanter à deux donc), le mode Par Cœur (certaines paroles sont brouillées, mieux vaut donc bien connaître les morceaux) et le mode Passe le micro (au signal, il suffit, comme le nom l’indique, de passer le micro). Il n’y a rien de spécialement fou, mais ça permet de pimenter un peu les soirées à la maison quand on a d’autres personnes sous la main. Mieux, quelques missions sont associées à certains titres. Il suffit alors de remplir l’objectif pour gagner des points supplémentaires.

Les moins doués seront ravis de constater que certains objectifs ont été pensés pour eux, comme obtenir moins de 25 000 points ou entre 20 000 et 25 000 points par exemple, sans parler de celui qui demande de faire n’importe quel score, tant qu’il termine par « 1 ». Même si ça peut paraître futile, quand on est accompagné, ça pousse au défi et ça accentue l’amusement. Enfin, il est bon de parler de la qualité des clips passés. S’il s’agit bien des officiels et que le communiqué de presse nous assurait des clips en HD, il faut bien reconnaître que le résultat final est plutôt décevant. Soit les clips ont mal vieillis et, HD ou non, le résultat fait vieux, ça pixellise. Soit les clips sont plus récents et le résultat est plus ou moins convaincant, comme si certains extraits avaient été mal encodés ou tirés du net. Dommage, cas ça enlève un petit point, même si cela n’entrave en rien la lisibilité des paroles et donc le chant.

L’avis perso de Vincent // Pour la soirée, c’est idéal !

J’ai tous les Lips, quasiment tous les Singstar, les Guitar Hero, les Rockband, les Just Dance et d’autres encore. Il faut bien l’avouer, les jeux musicaux et/ou de danse font toujours un carton en soirée. Ce Let's Sing 2017 : Hits Français et Internationaux ne va pas déroger à la règle, d’autant qu’il est l’un des rares à intégrer une trentaine de titres français. La tracklist est suffisamment éclectique pour plaire au plus grand nombre. Il y a vraiment deux titres avec lesquels j’a eu du mal (Maitre Gims, Ridsa, je pense à vous). Pour les autres, même si je n’apprécie pas forcément toujours les artistes, je dois reconnaître qu’ils sont agréables à chanter, encore plus quand ma compagne s’est jointe à moi par exemple. Bref, je regrette que la forme soit aussi minimaliste (malgré une mention spéciale au mode Par Cœur) parce que dans le fond ce karaoké de Voxler assure l’essentiel, à savoir une tracklist de qualité et un système de reconnaissance des plus corrects. Pour une quarantaine d’euros, c’est déjà vraiment bien !


Point complet
Il est clair que Voxler aurait pu faire bien mieux en soignant l’interface, en ajoutant des éléments pour bien indiquer aux joueurs les micros compatibles, pour les aider à facilement récupérer l’application Microphone sur smartphone, etc. Néanmoins, il faut reconnaître que le studio a vraiment assuré l’essentiel, à savoir proposer une tracklist suffisamment variée pour plaire à plusieurs générations, d’autant que les deux tiers sont composés de titres français. En plus, la reconnaissance est de bonne facture, assez exigeante pour éviter que les casseroles tapent des scores élevés et assez permissive pour que ceux qui chantent bien puissent tout de même bien se démarquer, sans pour autant exceller. Quelques bonnes idées sont même de la partie, comme le mode Par Cœur, avec ses parties de texte qui sont brouillées, ou encore le mode Passe le Micro qui permet de rester scotché à l’écran toute la soirée. Dommage que la forme et les finitions ne soient pas à la hauteur, même si pour une quarantaine d’euros, certains fermeront les yeux en s’assurant simplement de bonnes soirées avec la famille ou les amis, surtout que l’hiver vient…

On a adoré :
45 chansons pour 40 euros
Dont 30 titres français
Tracklist variée et entraînante
Reconnaissance des plus correctes
Réglage de la latence
Version instrumentale (option)
Les modes alternatifs
Le système de progression
L’idée des missions
Rires assurés à plusieurs en soirée
On n'a pas aimé :
Interface ultra minimaliste
« Sapé comme Jamais » et « Là c’est die »
Peu d’options
Jouer contre l’I.A. Pourquoi ?
Quid de Kinect ?
Pas d’indication sur le matériel compatible
Un bug ou deux (classements)
Qualité des clips inégale


Consulter les commentaires Article publié le 16/10/2016 par Vincent P.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2017