Test Les Chevaliers de Baphomet 5 : La Malédiction du Serpent - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 211 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Les Chevaliers de Baphomet 5 : La Malédiction du Serpent



Genre
Aventure Réflexion
Statut
Disponible
Date de sortie
  04.09.2015
Nombre de joueurs
1
Prix de lancement
29,99 €

Sorti sur PC en deux parties, Les Chevaliers de Baphomet 5 nous arrive sur Xbox One dans une version intégrale, disponible en téléchargement et en version boîte pour les collectionneurs. La série de Charles Cecil est donc de retour avec son esprit d'antan. Mais le cocktail humour et énigmes fait-il autant mouche qu'à l'époque de la première PlayStation ?

Clique ici, va là !




George Stobbart et Nicole Collard sont de retour et vont devoir enquêter sur l'assassinat du propriétaire d'une galerie de peinture, où un tableau a été volé. Il s'agira donc de mettre la main sur La Malediccio, oeuvre d'art semblant porter malheur. Précisons tout de suite pour les nouveaux arrivants que la saga Les Chevalier de Baphomet est un point and click, basé sur des énigmes parfois tordues et des dialogues bourrés d'humour et de références en tous genres, portés par un doublage efficace. Une fois encore, les voix françaises sont excellentes et le jeu sait taper juste en matière d'humour à de nombreuses reprises, notamment grâce à des personnages travaillés et parfois franchement loufoques. Pour les allergiques des doublages, sachez qu'il est possible de basculer le jeu en anglais via les options, pour profiter par exemple de l'accent français de Nico. Oubliez la 3D des deux derniers opus, celui-ci renoue avec les arrière-plans et les personnages en 2D, et c'est une réussite. Si l'on regrette des animations souvent robotiques (alors qu'elles étaient plus fluides et mieux décomposées dans les opus PlayStation), on ne peut que s'incliner devant des décors superbes, fins et colorés, mais surtout bourrés de détails, bien que quelques uns soient légèrement flous. L'aventure est divisée en deux parties, et débute à Paris, avec des premières énigmes et puzzles franchement accessibles, se déroulant la plupart du temps sur le même endroit de la map. Les fans trouveront d'ailleurs ces débuts assez légers et franchement faciles, mais retrouveront le sourire après quelques heures de jeu, lorsque nos personnages changeront de décor et de pays.

Là, il s'agira d'être nettement plus attentif à l’environnement, afin d'utiliser le bon objet au bon endroit. On alternera parfois entre George et Nico, afin que l'un puisse venir en aide à l'autre. Côté jouabilité, c'est un curseur que l'on dirige à l'écran et non notre personnage. On clique à l'endroit voulu pour le déplacement ou sur les éléments du décor ou les personnages avec lesquels on peut interagir. Avouons-le, le système est un peu lent et lourd, et il n'est pas toujours aisé de positionner son curseur correctement. Heureusement, le rythme du jeu fait que ce souci n'est pas trop handicapant. Les dialogues, eux, sont savoureux et très bien écrits, malgré quelques incohérences (un personnage qui vous dit bonjour alors que vous venez de lui taper la causette), et certains choix vous seront demandés (mentir ou dire la vérité), entraînant quelques embranchements. Les personnages sont travaillés, charismatiques et le jeu parvient à trouver le bon équilibre humour/sérieux, même si la seconde partie de l'aventure s'avère moins marrante. Attendez-vous également à pas mal de fan service et quelques surprises côté scénario... Comptez environ 8 heures pour venir à bout de l'aventure, ce qui n'est pas si mal compte tenu du prix de vente du jeu dans sa version boîte (environ 25-30 euros). Après deux épisodes oubliables, ce cinquième opus revient aux sources pour le plus grand plaisir des fans !

Point complet
Les Chevaliers de Baphomet 5 fait partie des bons opus de la saga. Bien qu'on aurait aimé des animations reprenant le style et la fluidité des deux premiers jeux, dont le côté "Disney" faisait mouche, ce cinquième épisode n'a pas à rougir techniquement, grâce notamment à des décors fins, colorés et franchement chouettes. Les dialogues et les doublages sont toujours aussi savoureux, alternant humour et sérieux, malgré quelques incohérences. Après une première partie un peu pépère et fleurant bon le téléfilm M6, la suite de l'aventure est nettement plus dépaysante et surtout plus "difficile", avec des énigmes plus retorses. Malgré une durée de vie tout à fait correcte, la jouabilité un peu lourde pourra décourager les joueurs ne connaissant pas du tout ce genre de jeu. Pour les autres, l'aventure vaut le détour !

On a adoré :
+ Graphismes 2D de toute beauté
+ Dialogues savoureux
+ Doublage français excellents…
+ Et VO disponible
+ Balance humour/sérieux réussie
+ Scénario intéressant
+ Pas mal de fan service
On n'a pas aimé :
- Animations un poil décevantes - Quelques incohérences (dialogues)
- La première partie moins intéressante
- Certaines énigmes trop faciles
- Jouabilité imprécise


Consulter les commentaires Article publié le 07/10/2015 par Lionel B.


PUBLICITE
DERNIERES NEWS
LES FORUMS BOUGENT

 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019