Test LEGO Star Wars III : The Clone Wars - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connecté, 41 231 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

LEGO Star Wars III : The Clone Wars



Développeur
Traveller's Tales
Distributeur
Activision
Genre
Action
Statut
Disponible
Date de sortie
  25.03.2011
  22.03.2011
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Thème
Futuriste

On le sait, Traveller’s Tales n’a pas peur d’exploiter jusqu’à la dernière goutte l’univers des LEGO. Après deux trilogies au succès époustouflant sur consoles de salon, le studio a décidé de retourner à ses premiers amours en nous proposant un troisième opus. Pour justifier cette nouvelle saga, le studio a utilisé le prétexte de la série animée Star Wars sur la Guerre des Clones. Reste à présent à voir si ce nouvel épisode se contente de recopier une nouvelle fois la recette ou s’il apporte de réelles nouveautés à la franchise…

Des briques neuves




Très controversée, la série animée Star Wars n’a pas franchement fait l’unanimité auprès des fans. D’une part parce que le design ne plait pas à tous et d’autre part parce qu’elle se concentre sur une période de l’histoire Star Wars que les fans purs et durs détestent la plupart du temps puisqu’elle est issue de la seconde trilogie. L’un dans l’autre, on s’en moque car on sait tous que les versions LEGO ne se prennent pas très au sérieux bien que l’on aurait aimé retrouver un scénario digne de ce nom… Le problème de cet opus, c’est qu’il repompe à la fois dans les films et la série animée des passages marquants et d’autres inédits, sans vraiment ajouter de lien. Du coup, on s’y perd très vite et la narration, très limitée, sous forme de textes à l’écran n’aide pas beaucoup. Heureusement, l’humour est toujours bel et bien présent et s’avère même aussi délicieux que dans le passé, avec des gags qu’on sent souvent venir mais qui n’en demeurent pas moins très drôles. Pour le reste, le gros de la recette demeure identique : on incarne toujours divers personnages de la célèbre saga cinématographique, sous leur forme LEGO bien sûr, et on évolue à travers des niveaux très linéaires en accomplissant diverses actions. La moitié du jeu est dans la veine directe des précédents opus, c'est-à-dire un mixe de combats basiques au sabre laser, de plates-formes et de mécanismes à actionner. Rien de nouveau sous les tropiques de ce côté-là… D’ailleurs, les mécanismes de base n’ont pas non plus changé.

Les menus sont scrupuleusement identiques (et commencent à vieillir), le vaisseau dans lequel on se retrouve entre chaque mission est lui aussi tiré des précédents opus et on retrouve le même système de déblocage des personnages et vaisseaux, sur base des points accumulés lors de chaque mission et des blocs débloqués. Concrètement, on peut donc acheter les divers personnages ou se contenter de ceux de base, se débloquant automatiquement à chaque mission. Pour les collectionneurs, il y a près d’une centaine de personnages en tout et pour tout, ce qui devrait vous assurer de longues heures de jeu ! Du vaisseau mère, on peut accéder aux différentes missions. Il y a des missions principales, obligatoires pour progresser, et d’autres secondaires, relativement nombreuses et tout aussi bonnes. Au total, il faut donc une bonne dizaine d’heures pour en faire le tour, après quoi il vous restera à tout débloquer. Passons à présent aux nouveautés… Car des nouveautés, il y en a pour une fois ! Tout d’abord, le jeu est nettement plus varié au niveau des séquences de jeu, avec du pilotage, du shooting, des batailles gigantesques et des combats de boss plutôt bien pensés. Globalement, l’aventure est réussie, malgré le scénario raté et les quelques bugs qui rendent parfois la progression difficile et nous obligent à recommencer une mission. Ce qui est plutôt cool en revanche, c’est de pouvoir diriger deux groupes d’aventuriers durant certaines missions, ce qui apporte un côté coopératif plutôt bien senti. Mais ce sont sans doute les grandes batailles qui marqueront le plus les joueurs puisqu’il est désormais possible de massacrer des dizaines de droïdes dans de gigantesques arènes.

Un LEGO qui pose sa brique




On doit dès lors se concentrer sur les objectifs, allant de l’élimination d’un boss à l’aide de nos alliés, en passant par des passages où il faut jouer les stratèges. Lego SW 3 propose en effet des champs de bataille sur lesquels vous pouvez créer vos bases, des unités, des chars et les voir affronter l’ennemi. L’idée est sympathique mais les combats sont malheureusement brouillons et pas forcément très intéressants. Cela a tout de même le mérite d’être impressionnant, surtout que les affrontements de masses permettent de rendre quelques batailles anthologiques. Notez d’ailleurs que l’on peut prolonger le plaisir dans un mode de jeu dédié à ces batailles et qu’il est même possible d’affronter un ami en split screen. Ledit mode, qui nous vient directement de Lego Indiana Jones 2, s’avère globalement assez pratique durant l’aventure puisqu’on n’est plus obligé de jouer sur un seul écran. Toutefois, durant les fameuses batailles, il est parfois très difficile de s’y retrouver tant l’écran peut devenir bordélique et le fait qu’il soit divisé verticalement rend la visée très limitée. Cela dit, rassurez-vous, ces batailles là ne sont pas si nombreuses. Certains accrocheront, d’autres moins.

Dans tous les cas, si la nouveauté ne fait pas l’unanimité, le mode solo devrait y parvenir en raison de sa variété et de ses missions, globalement plus réussies que dans les précédents opus et offrant surtout des séquences de jeu plus sympathiques. Il faut aussi avouer que quelques nouveaux mouvements plutôt cool, comme la possibilité d’ouvrir une porte bloquée avec son sabre laser en la découpant directement à l’écran, rajoutent un peu de fraîcheur au soft. Enfin, niveau technique, la bande sonore est comme d’habitude au top, avec de bons effets sonores et les musiques de la saga. Les graphismes sont pour leur part plus jolis que dans les autres opus, avec des modélisations plus fines, des effets visuels plus clinquants et des décors plus jolis. Seules quelques textures moins réussies et décors moins grandioses viennent ternir un peu le tableau finalement plutôt positif de cet épisode charnière. Comme nous l’avons vu, ce troisième opus apporte tout de même pas mal de petites nouveautés fort sympathiques, pas nécessairement toujours réussies, mais néanmoins suffisamment intéressantes pour redonner à la série un peu de fraîcheur.

Point complet
Retour gagnant pour ce LEGO Star Wars III : The Clone Wars qui apporte enfin bon nombre de nouveautés à la série, ou tout du moins suffisamment pour justifier son achat. Les fans de la série seront sans doute comblés de découvrir des séquences de jeu beaucoup plus variées, des graphismes globalement plus fins et des batailles parfois gigantesques. Ajoutez à cela toutes les qualités habituelles de la série et vous obtenez un opus charnière qui augure du bon pour la suite. Cependant, force est de constater que le scénario a très mal été mis en avant, au point qu’on n’y comprend pas grand-chose. L’interface est également toujours calquée sur les précédents volets, l’écran splitté ajouté n’était pas franchement nécessaire, les bugs sont relativement nombreux et il est parfois difficile de s’y retrouver à l’écran vu les masses de robots à dessouder. Bref, de très bonnes idées sont malheureusement gâchées par quelques maladresses qui ternissent le constat, en plus de quelques défauts « traditionnels » de la série. Cela dit, cet Episode 3 demeure un bon cru !

On a adoré :
+ Plutôt joli
+ Pas mal de nouveautés
+ Plus varié
+ L’humour, toujours présent
+ Musiques et bruitages
+ Plus dynamique
On n'a pas aimé :
- Scénario maladroit
- Toujours la même interface
- L’écran splitté parfois
- Pas mal de bugs
- Difficile de s’y retrouver parfois


Consulter les commentaires Article publié le 22/05/2011 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2019