Test Knights of the Temple II - jeux vidéo Xbox One

XBOX ONE GAMER
connect�, 41 327 membres  |  Se connecter  -  S'inscrire 
 
 

Knights of the Temple 2



Editeur
Playlogic
Genre
Action Aventure
Statut
Disponible
Date de sortie
  01.02.2005
Nombre de joueurs
1
Classification PEGI
Son
5.1
Prix de lancement
19,00 €

Alors qu’Enclave avait été l’une des meilleures surprises en matière d’aventure il y a trois ans, Starbreeze Studios avait complètement changé de registre par la suite avec un jeu d’action/aventure médiéval sur le thème des croisades. Si Knights of the Temple n’avait pas égalé Enclave, il n’en demeurait pas moins jouissif avec un gameplay très réaliste et une atmosphère unique. Suite au semi-échec commercial du jeu, il était fort probable que Knights of the Temple ne connaisse pas de suite. Cependant, Playlogic semble en avoir décidé autrement, confiant le développement de cette suite au jeune studio Cauldron qui s’était déjà attiré nos foudres lors du test de Conan. Ce qui est certain, c’est que ce second épisode déterminera l’avenir de la série.

Retour aux sources




De retour de sa croisade infernale, le chevalier Paul de Rauques, de l’ordre des Templiers, se voit de nouveau confronté aux forces de mal. Bien décidé à sauver une fois de plus notre monde d’une terrible menace, il rempile ses affaires et se prépare à une nouvelle guerre. Très classique, le scénario n’en demeure pas moins prenant. Il faut tout de même avouer que Knights of the Temple nous avait pas mal surpris en la matière avec ses histoires de revenants, de quêtes, de secrets et d’amour. Knights of the Temple II demeure plus classique dans son approche du Moyen-Age, et les surprises sont moins nombreuses que dans le premier volet de la saga. Malgré ce manque d’originalité scénaristique, Cauldron arrive à surprendre grâce à de multiples nouveautés s’illustrant principalement dans le gameplay du titre.

Ainsi, Knights of the Temple n’est plus un simple hack & slash où il faut traverser d’immenses décors tout en charcutant des hordes d’ennemis en provenance directe de l’enfer. Les ajouts d’un aspect jeu de rôle et de quêtes annexes sont donc d’excellentes surprises. Fini les longs chemins linéaires, place à présent à un gameplay beaucoup plus savoureux. Les combats restent, pour leur part, assez identiques à ceux du premier volet. Si Paul est toujours aussi lent et raide à manier, il faut avouer que Cauldron a tenu avant tout à rendre aussi réalistes que possible les combats. Rappelons tout de même que vous vous promenez avec plusieurs dizaines de kilos sur le dos. La palette de coups disponibles a été revue à la hausse, tout comme l’armement, beaucoup plus vaste et varié. Par ailleurs, la présence d’un système de points d’expérience et d’argent permet d’acheter du nouveau matériel et d’améliorer votre personnage. Les points d’expérience se gagnent en fonction de vos prestations dans l’aventure principale mais également dans la multitude de quêtes annexes. Nécessaires à l’évolution du personnage, ces points l’endurcissent et lui permettent d’affronter des ennemis de plus en plus nombreux. Il est donc possible d’améliorer diverses compétences (maniement des armes, vitesse, soin, etc.) mais également apprendre de nouveaux coups.



Comme dit plus haut, KOTT 2 est moins linéaire que son aîné. Pour faire face à la répétitivité du soft, les développeurs de Cauldron ont jugé judicieux de laisser le choix au joueur de l’ordre des missions à effectuer. De la même manière que certaines maps vous laissent à présent le choix de l’approche du terrain. Enfin, notons la présence de quelques quêtes annexes assez simples avec des objectifs plus ou moins variés qui rapportent argent, armes et expérience. Ces quelques quêtes sont surtout l’occasion de dialoguer avec les nombreux PNJ qui vous renseignent sur de multiples sujets et qui vous donnent de nouveaux objectifs à accomplir.

Malgré tous ces ajouts, KOTT 2 n’en demeure pas moins décevant. Aucun défaut du premier volet n’a été amélioré. Le contrôle des caméras est toujours aussi lamentable, l’IA de vos ennemis est proche de zéro et qui plus est, la vitesse de jeu a parfois tendance à ralentir. Autant de petits défauts pas vraiment gênants qui privent une fois de plus la série des KOTT d’accéder au rang de “jeu réussi”. Mais il faut l’avouer, pour 19 euros, il ne fallait guère s’attendre à plus.

Une certaine similitude




Si le contenu du jeu a été relativement bien modifié, l’enveloppe esthétique ne l’a guère été. Ainsi, nous bénéficions donc du même moteur graphique, avec les mêmes qualités et même défauts que dans le premier opus. D’un côté on apprécie les superbes décors du jeu, l’ambiance moyenâgeuse qui s’en dégage et le design général de l’ensemble. D’un autre côté, on déplore le manque de finesse à l’écran, l’animation chancelante et le manque d’originalité. Tout ou presque nous laisse penser qu’il s’agit là d’un simple add-on.

Même constat au niveau des musiques avec des thèmes peu nombreux et souvent similaires à ceux du premier épisode. Les bruitages se veulent tout aussi à la traîne que les voix françaises, malheureusement peu inspirées et jouant un peu trop sur les stéréotypes.

Point complet
Si Knights of the Temple II n’est pas la belle surprise tant attendue par les fans, il n’en demeure pas moins une suite honnête. Quelques bonnes idées sont à noter, parmi lesquelles l’ajout d’un aspect jeu de rôle et des quêtes annexes. Cependant les défauts restent les mêmes que dans le premier. Heureusement pour lui, Knights of Temple II est proposé pour un peu moins d’une vingtaine d’euros, raison pour laquelle il est difficile de le couler. Il faut avouer qu’à ce prix là on ne prend pas beaucoup de risques, d’autant plus que la réalisation est loin d’être catastrophique.

On a adoré :
+ Certaines musiques
+ L’ajout de quêtes annexes
+ Seulement 19€ !
+ Durée de vie correcte
+ Décors superbes
+ L’aspect jeu de rôle
On n'a pas aimé :
- Personnages trop rigides
- Trop répétitif ?
- Doublages français peu inspirés
- Gros problèmes de caméras


Consulter les commentaires Article publié le 17-02-06 par Etienne F.



 
Xbox Gamer est un magazine online de jeux vidéo informant sur la console Xbox One et la Xbox 360 de Microsoft. Copyright XGN © 2002-2020